-Hé! Vous tous! cria Lloyd en se battant contre les Anges. Reprenez-vous bon sang!
Lloyd avait enfin brandi l'Epée Eternelle et lui avait demandé de les conduire sur Derris-Kharlan, là où se trouvait Colette et Aurélyss. Mais sitôt arrivé, tout le monde sauf Lloyd s'était retrouvé en face d'une connaissance. Raine devant sa mère, Génis devant le maire d'Isélia, Zélos devant sa soeur Sélès et Régal et Préséa devant Alicia. Lloyd était le seul épargner car il avait l'anneau du pacte. Pendant que les autres étaient pris dans l'illusion, Lloyd combattait des Anges. Soudain, l'illusion disparut comme elle était venue et les compagnons reprirent leurs esprits.
-Qu'est-ce...? balbutia Préséa, surprise de ce changement soudain.
-Alors c'était bien une illusion, fit Régal.
-Mithos a placé des pièges dans cette salle. Vous ne pourrez pas avancé sans cet emblème, dit une voix. On dirait que nous sommes arrivés à temps.
-Kratos! Et même... Yuan! s'exclama Lloyd en reconnaissant les deux hommes. Qu'est-ce que vous faites tous les deux ici?
Yuan envoya un indignation sur les Anges qui s'approchèrent trop près d'eux.
-Quelqu'un m'a dit que je devais prendre mes responsabilités auprès de toi, répondit Kratos. Alors finalement, j'ai pris ma décision. Je viens me battre à tes côtés.
-Kratos...Merci.
Quelqu'un frappa dans ses mains et les Anges disparurent. Ils levèrent la tête. Mithos, toujours dans le corps de Colette, les surplombait, les regardant avec une ironie sadique.
-Vous avez donc réussi à venir ici..., constata-t-il. Félicitations.
-Mithos! Sors du corps de Colette et laisse-la, ainsi qu'Aurélyss! cria Lloyd.
-Si tu veux les revoir, tu dois franchir cette porte.
-Y'a rien de plus facile, dit Zélos.
-Je suis pas sûre que..., commença Préséa.
Mais Zélos se dirigea vers la porte. Au moment où il allait poser la main dessus, un courant électrique passa et il fut projeté en arrière, sur Génis. Ils s'effondrèrent.
-Oh, j'avais oublié de préciser que la porte était piégée, ricana Mithos. Tue-les! cria-t-il ensuite en s'en allant.
Quelqu'un apparut devant la porte. Aurélyss leur adressa un sourire joyeux.
-Tu as réussi à t'en sortir? demanda Régal à Aurélyss.
-Je m'en sort toujours, répondit la jeune fille sans quitter son sourire.
-Tu sais comment franchir la porte?
-Oui. Il faut que tout le monde soit près de moi par contre.
-Bien, fit Lloyd. Allons-y les amis.
Tous s'approchèrent d'Aurélyss dont le sourire ne cessait de s'élargir. Ce fut Yuan qui trouva que quelque chose ne tournait pas rond.
-N'approchez pas d'Aurélyss! cria-t-il. Ce n'est pas la vraie!
-Quoi?
Aurélyss profita du fait que tout le monde se retournait pour attaquer. Elle se précipita sur Lloyd qui eut à peine le temps de réagir. Il évita de justesse l'épée de la jeune fille mais pas le coup de pied qu'elle lui balança dans le ventre, l'envoyant à terre. Tout le monde s'écarta précipitamment d'Aurélyss et Lloyd se releva.
-Gh.... Aurélyss..., s'écria le jeune homme en se relevant. Pourquoi?!
-Votre amie n'est pas, répondit-elle en dégainant son épée. Je suis la servante d'Yggdrasill... Et pour passer, vous devez me battre.
-Je vois, fit Yuan. Mithos a implanté en Aurélyss une exphère noire...
-Ne me dis pas que..., commença Kratos horrifié.
-Une exphère noire? répéta Raine surprise. Qu'est-ce que c'est?
-C'est une exphère qui est noire comme l'indique son nom, répondit Yuan en fixant Aurélyss qui n'avait pas bougé. Ces exphères sont les fruits des nouvelles expériences de Mithos. Si les exphères normales contiennent la vie d'une personne, les exphères noires, elles, contiennent des personnes très mal intentionnées. En l'occurence, une infime partie des ténèbres de Mithos.
-Et?
-L'exphère s'implante donc sur la victime et les ténèbres prennent possession du corps.
-Comment fait-on pour enlever cette exphère? demanda Génis.
-Ca dépend où l'exphère est posée. Sinon, il suffit de la briser, répondit Kratos. Mais pour le cas d'Aurélyss, ça ne va pas être une mince affaire...
-Il faut d'abord savoir où est son exphère...., soupira Zélos. Hé! Aurélyss, elle est où ton exphère?
La jeune fille se tourna vers eux, légèrement surprise. A ce moment-là, tous virent la différence. Les yeux d'Aurélyss étaient noirs comme la nuit.
-Ah, on vous a expliqué..., fit-elle avec un sourire cruel. Soit, je vais vous montrer où est mon exphère...
Aurélyss tira sur sa tunique. La où se trouvait son coeur, il y avait une exphère noire. Yuan eut un hoquet.
-Vous avez compris ce que ça voulait dire n'est-ce pas? ricana la jeune fille.
-Quoi? s'exclama Génis. Qu'est-ce que tu veux dire?
-Tss..., siffla Kratos. Mithos avait tout prévu en lui implantant l'exphère...
-Quoi?! Où voulez-vous en venir à la fin?!
-Allez-y, expliquez leur..., reprit Aurélyss en lâchant un petit rire.
-Je vous ai dit que pour enlever une exphère noire, il fallait la briser..., dit Yuan. Et là...
-Vu que l'exphère est sur mon coeur, acheva Aurélyss, il va falloir la briser. Hors, si vous le faites, vous tuerez votre amie...
-NON! hurla Lloyd.
-Eh oui. Si vous le faites, vous pourrez sauver votre amie qui se trouve derrière la porte... Mais en tuant celle-ci. Ou vous le faites..... Ou c'est moi qui vous tue. Préparez-vous!!
-Non, on ne veut pas se battre contre toi! cria Sheena.
Mais Aurélyss attaquait déjà. En un coup, Raine, Sheena et Génis étaient déjà à terre.
-Non seulement elle est possedée par une putain d'exphère, résuma Zélos en parant une attaque, mais elle est vachement forte.. Woups..
L'Elu fut coupé dans sa phrase par une attaque d'Aurélyss. Kratos se jeta sur elle et abattit son épée? Celle-ci para sans aucune difficulté son attaque et, après lui avoir lancé un sourire sadique, elle fit une rotation sur elle-même et lui lança son pied dans le ventre. Il s'effondra plus loin (*o*). Aurélyss se releva et les regarda avec ironie.
-Il semblerait que personne ne veuille m'affronter correctement, constata-t-elle. Il faut donc que je vous tue?
-On ne veut pas se battre contre toi! dit Lloyd. Rends-nous la vraie Aurélyss!
-Pfff.... Votre Aurélyss n'est plus là. Elle a disparu quand on m'a implanté sur elle. Mais assez discuté, mourrez tous! Indignation! invoqua-t-elle.
La foudre s'abattit sur les compagnons avant même qu'ils ne puissent réagir. Quand la poussière fut dissipée, tout le monde était à terre, plus ou moins blessé. Aurélyss éclata de rire.
-Vous êtes pathétique! Vous ne combattez pas juste pour sauver votre amie! rigola-t-elle. Et vous allez mourir pour ça! Cyclone!
Un cyclone se déclencha. Aurélyss enchaina les attaques magiques sans avoir besoin de reprendre son souffle. Et à chaque fois, elle éclatait de rire.
-Hé bien? Vous ne réagissez plus?
Complétement assomés, personne ne répondit quelque chose.
-J'en ai assez de jouer sans qu'il y ait de répliques... Mourrez! Divine Judgement!
Aurélyss s'apprêtait à lancer son attaque quand elle s'arrêta et hoqueta.
-Qu'est-ce que....? hoqueta-t-elle.
-Va-t-en de mon corps et laisse mes amis tranquille!
-Tu étais censée avoir disparu!
-Pas du tout! Vire de là!
-Non!
-Si!
-Au... Aurélyss....? demanda Lloyd en se relevant difficilement. C'est toi?
Aurélyss ne bougea pas. Quelques instants plus tard, elle tomba sur les genoux. Les compagnons se relevèrent lentement, sans doute à cause de leurs blessures.
-Désolée pur vos blessures..., s'excusa Aurélyss.
-Tu es redevenue toi-même? dit Génis.
-Temporairemment. Il ne va pas tarder à reprendre le contrôle. Pendant que je suis toujours moi-même, brisez l'exphère avant qu'il ne soit trop tard...
-Mais... Si on fait ça, intervint Sheena. Tu vas...
-Je sais et je m'en fous, répliqua calmement Aurélyss sans ciller. Je préfère être tuée plutôt que vous le soyez.
-Quelle belle preuve de courage, ricana Yuan.
-Allez-y! continua la jeune fille sans se soucier de la remarque du demi elfe. Je ne vais pas le contenir très longtemps!
-...
Lloyd s'approcha d'Aurélyss assez prudemment quand même puis s'accroupit. La Aurélyss qui obéissait aux ordres de Mithos avait les yeux noirs. Celle-ci avait les yeux saphirs. C'était celle qu'ils connaissaient. Aurélyss leva son regard vers lui.
-Vas-y..., murmura-t-elle. Tue-moi avant qu'il ne reprenne le contrôle de mon corps... Tu as un objectif à accomplir alors ne te fais pas tuer bêtement simplement parce que tu tiens à ce que je vive...
-Mais si je le fais....
-Tu n'as pas à hésiter! Ou tu accomplis ton rêve de réunir les mondes ou tu meurs. Tu DOIS sauver les mondes. Même si ça exige mon sacrifice!
Lloyd hésita.
-Lloyd.... S'il te plaît...
Lloyd ne bougea pas.
-LLOYD! FAIS-LE! MAINTENANT!
Aurélyss se recroquevilla sur elle-même, en proie à des tremblements.
-L'autre revient! s'exclama Zélos.
-Lloyd! cria Régal. Il faut que tu décides avant qu'Aurélyss n'ait plus la maitrise d'elle-même!
-Facile à dire, grinça Lloyd.
-Tu aurais mieux fait d'obéir à ton amie..., dit Aurélyss d'une voix glaciale.
-Lloyd! cria Kratos. Ecarte-toi!
Mais le jeune homme était déjà dans les airs. Aurélyss se releva lentement, en se léchant les lèvres.
-Vous ne voulez toujours pas nous tuer? reprit-elle en reprenant son épée. Dommage, vous avez perdu votre seule chance de vous en sortir vivant... Et vous allez la regretter.

Ce qui suit est un peu violent pour les âmes sensible (j'ai juste la flemme de décrire les combats *sbaf*) donc nous allons passer à la suite.

Kratos se précipita vers Aurélyss, l'épée pointée devant lui. Celle-ci le vit se diriger vers elle.
-Tu ne m'auras pas! s'écria-t-elle en s'apprêtant à lui balancer une attaque magique.
Aurélyss se retourna mais soudain, le spectre d'Aurélyss, la vraie, serra son corps contre elle, l'empêchant de bouger.
-NON!
-Je...ne peux plus bouger...
Kratos arrivait sur elle quand Aurélyss se tourna brusquement vers lui.
-NON! Kratos! hurla Lloyd en voyant ce qui allait se passer.
Trop tard. Kratos avait trop d'élan pour s'arrêter. Son épée s'enfonça dans le ventre de la jeune fille, ressortant dans dos, ruisselante de sang. Aurélyss eut un hoquet de douleur et cracha un peu de sang. Déjà, sa tunique s'imbibait de sang écarlate. Un grand silence tomba. Lentement, Kratos retira son épée et Aurélyss tomba au sol.
-AURELYSS!!
Kratos la releva tandis que les autres les rejoignaient. Raine lança un sort de soin sur Aurélyss mais peine perdue. La blessure ne se referma qu'à moitié et l'hémorragie était trop important.
-Je.. Je n'arrive pas à la soigner, s'exclama Raine après quelques minutes.
-Ca doit être à cause de l'esphère, répondit Yuan en tirant sur la tunique d'Aurélyss, dévoilant l'exphère noire posée sur le coeur de la jeune fille.
Soudain, l'exphère en trop se fractura avant de se briser et de tomber du corps. Aurélyss ouvrit les yeux, qui étaient légèrement plongés dans le vague.
-Je ne peux toujours pas la soigner!
-C'est normal..., fit Aurélyss d'une voix faible.
-Non ça ne l'est pas! cria Lloyd. Pourquoi tu t'es mise devant Kratos?!
-La seule issue possible était de me tuer.... Comme vous ne sembliez pas comprendre, j'ai devancé les choses (Aurélyss ferma les yeux). Même en utilisant la magie, vous ne pourrez pas me sauver...
-Et pourquoi?
-....Laissez-moi ici... Vous devez aller battre Mithos et sauver Colette. Partez maintenant.
-....
-Je vais rester avec elle, dit Yuan. Allez-y.
-Okay. Mais Aurélyss, à notre retour, tu seras toujours en vie, s'écria Lloyd en se levant. Si tu meurs, je ne te le pardonnerais pas.
-Hmf...., souffla la jeune fille. Je crois que je n'ai pas le choix... Une dernière chose avant que vous partiez...
-?
Un cercle blanc apparut sous chaque compagnon et toutes les blessures disparurent.
-Efficace, siffla Zélos en regardant son bras qui ne portait plus une seule égratignure.
-C'est tout ce que je peux faire, reprit Aurélyss. Barrez-vous maintenant et allez battre cet espèce de crétin blond.
-Ok, allons-y, s'exclama Lloyd.
Kratos se releva et confia Aurélyss à Yuan. Tout le monde sauf les deux autres s'apprètèrent à livrer leur dernier combat. La porte se referma derrière eux.
-Tu n'avais pas envie de les suivre? demanda Aurélyss au bout d'un moment.
-Je préfère veiller à ce que tu tiennes ta promesse, répondit Yuan avec un petit rire.
-Tu resteras toujours fidèle à toi-même pas vrai?
-Tu es encore pire que moi.
-Je demande à voir. Toi ce serait pour les paroles mais moi pour les actes.
-Je pense aussi.
-Ah là là..., soupira Aurélyss. Je suis épuisée... J'aimerais bien me laisser aller mais on m'en a pas donner l'autorisation...
-.....
Le corps d'Aurélyss se détendit.
-Hé! Ne lâche pas! s'exclama Yuan.
-Je me repose juste.
Le souffle d'Aurélyss se fit plus profond. Un long moment s'écoula. Soudain, sans même savoir comment, Yuan et Aurélyss se retrouvèrent à Tethe'Alla, près de l'ancienne Tour du Salut.
-Ils ont réussi, dit Yuan.
Il prit Aurélyss, toujours inconsciente, dans ses bras et alla retrouver les autres. Raine se précipita sur Aurélyss et cette fois-ci, sa magie marcha et l'hémorragie cessa et la blessure se referma. Ce ne fut pas pour autant que la jeune fille se réveilla. Quand elle sortit de son inconscience, tout était fini. Les mondes n'étaient plus qu'un et la Graine Suprême avait germé.
-Yuan..., chuchota Aurélyss, laisse-moi descendre...
Le demi elfe la reposa au sol et la soutint le temps qu'elle ne cesse de vaciller.
-Kratos veut repartir sur Derris-Kharlan? demanda-t-elle en voyant le mercenaire parler avec Lloyd.
-Oui. Tu vas aller avec lui?
-Yup. Je sens qu'il aura besoin de mon aide là-bas...
-Aurélyss, ta dette a été entièrement remboursée. Tu es libre.
-Merci Yuan.
Elle se dirigea en claupitant vers le père et le fils.
-Lloyd, dit Kratos. Utilise cette épée pour m'emmener à Derris-Kharlan.
-...Je sais...
Il s'apprêtait à lever l'Epée Eternelle quand Aurélyss arriva.
-Hé! Tu ne m'oublies pas j'espère! s'exclama-t-elle en se tenant le ventre. Je pars avec Kratos!
Les deux hommes se tournèrent vers elle, surpris.
-Tu en es sûre Aurélyss? demanda Kratos. Il sera impossible de revenir ici...
-Que tu crois, répliqua-t-elle. Je suis capable de me téléporter où je veux, quelque soit la distance, je pense. Et même, il te faut quelqu'un pour te rappeler que tu es Humain!
Aurélyss se plaça près de Kratos.
-Au fait, merci, reprit-elle. Merci à vous tous. Merci et au revoir....
-Epée Eternelle! cria Lloyd. Emmène Kratos, Aurélyss et les autres sur Derris-Kharlan!
-Accordé
-Au revoir... papa..., fit-il tandis qu'une lumière enveloppait les deux personnes.
-Lloyd, prends ça, dit Kratos en lui tendant un médaillon. Lloyd, ne meurs pas avant que j'ai fini..., continua-t-il en posant sa main sur la tête du jeune homme et en souriant. Mon fils...
-Papa...
Puis, Aurélyss et Kratos disparurent, emportés sur Derris-Kharlan. Lentement, la planète s'éloigna du monde réunifié......


Fin de l'Ange venue d'Ailleurs.....

Voilà. J'ai fini d'écrire l'Ange venue d'Ailleurs et les aventures d'Aurélyss. En espérant que ça vous a plu! :D Merci pour tout et à bientôt!!
(La fin est peut-être un peu rapide.. mais vous inquiètez pas, on se retrouve dans la deuxième partie de l'Ange venue d'Ailleurs =D)

<< précédent