Le dernier chapitre de cette fic

Merci à vous d'avoir lu ^^

 XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 Chapitre final: Effacer les derniers doutes

 Le printemps renaissait sur Sylvaha'lla. Les fleurs sortaient de terre, les oiseaux revenaient alors que Kratos et Yuan vivaient leur amour tranquillement, sans faire attention au regard de tous. Lloyd avait eu un sourire qui respirait le bonheur quand le couple était venu lui avouer leur relation. Pour les mais des deux hommes, même si la récation n'était pas aussi franche que celle de Lloyd, tous réussirent à s'accomoder, ne voyant que la chose la plus importante: le bonheur de deux êtres.

Les amoureux vivaient désormais ensemble, ne pouvant supporter d'être séparé de l'autre trop longtemps. Ils continuaient à jouer aux cartes, à la manille bien sûr, vu que Kratos ne savait jouer qu'à cela mais désormais, même si la partie était silencieuse, c'était un silence paisible, serein et quand le regard de l'un croisait celui de l'autre, ils sentaient tous les deux à quel point ils s'aimaient. Ils n'avaient pas besoin de mots pour le dire.

Le regard est le miroir de l'âme, dixit Stendhal.

Leur bonheur était apparant. Il changeait ceux qui en jouissaient. Kratos souriait bien plus et Yuan semblait à des années lumières de la sorte de mélancolie qui l'avait pourtant habité pendant près de quatre millénaires. Son bonheur était tout simple et ne consistait pas à grand chose mais sans cela, il serait complètement mort de l'intérieur. Son bonheur résidait en un seul être: Kratos.

Se réveiller à ses côtés, partager ses repas, partager sa vie en fait. Voilà tout ce que voulait le demi-elfe.

Kratos, quand à lui, était ravi de voir à quel point le métis allait mieux. Et, ne soyons pas hypocrite, il se sentait mieux aussi. Pourtant, il avait toujours des doutes. Sur ses sentiments? Diantre non !

Sa vraie question était:

Suis-je capable de le rendre vraiment heureux ?

Kratos savait quel était le plus grand rêve de Yuan:

Fonder une famille

Rêve qui s'était brisé avec la mort de Martel. Quand Kratos y pensait, son coeur se brisait. Il était incapable de faire ce plaisir à Yuan. Il était un homme. Il était incapable de porter la vie en lui.

Yuan voyait bien que quelque chose ennuyait son amour. Mais il ne savait pas comment aborder le problème. Il n'eut pas à chercher trop longtemps le moyen de lui en parler, ce fut Kratos qui en parla.

- Yuan, es-tu heureux avec moi ?

- Bien sûr, quelle question !

- Même s'il y a une chose que je ne peux t'offrir ?

- Quoi donc ?

- Un enfant, né de notre amour.

Alors c'était donc ça ! Yuan ne put réprimer un sourire.

- Kratos, je n'ai pas besoin d'un enfant de toi pour être heureux avec toi.

- Je sais que tu voulais fonder une famille. Mais moi, je ne pourrais jamais t'offrir ce bonheur.

Yuan s'empara des lèvres de Kratos.

- Imbécile, tant que tu es avec moi, je serai le plus heureux des hommes.

Yuan avait raison, pensait Kratos. Tant qu'ils étaient ensemble, peu importait après tout. Ils s'aimaient, c'était le plus important.

 

FIN

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

Alors reviews?

<< précédent