05 janvier 2010

[OS] Juste une petite histoire de cheveux 3 - par Marina Ka-Fai

Hey everyone I’m back !

Je me relance dans mes espèces de trucs indéfinissables capillaires.

J’espère que vous aimerez et surtout si vous avez des requêtes, n’hésitez pas, je ne mords pas.

 

Lloyd : C’est vrai en plus !

Yuan : Lloyd, tu l’enfonces là.

 

TOS ne m’appartient pas, dommage car sinon j’aurai eu Yuan Ka-Fai pour père XD

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 Juste une petite histoire de cheveux 3

Lloyd Aurion ressemblait énormément à son père Kratos. L’une des manières de les différencier, mis à part leurs âges, étaient la manière dont ils se coiffaient. Si le père laissait ses cheveux libres et un peu fous, le fils les attachait en deux petites couettes et seule une mèche rebelle descendait sur son front. Un jour, Sheena lui avait demandé pourquoi il ne les laissait pas détachés, si c’était juste pour qu’on ne le confonde pas avec son géniteur.

- Ca n’a rien à voir. Je lâcherai mes cheveux le jour où je serai aussi fort que mon père. Seulement à ce moment là, je pourrai prétendre à une ressemblance parfaite.

Kratos l’avait entendu. Le lendemain, Lloyd eut la surprise de sa vie, son père était coiffé comme lui.

- C’est à moi à te ressembler, tu es plus fort et meilleur que moi en tout point mon fils.

Emu, le fils tomba dans les bras de son père. Il en avait la certitude maintenant. Quand son père lui disait qu’il était sa fierté, il ne mentait pas.

 

Quand elle était enfant et adolescente, Martel Yggdrasill haïssait ses cheveux. Vert comme la prairie. Ils lui rappelaient son statut de demi-elfe, le rappelait aux yeux du monde, c’était comme si elle avait un écriteau avec elle avec cette inscription « je suis une demi-elfe, persécutez-moi ». Son frère avait plus de chance, ses cheveux étaient blond, une couleur rare mais pas anodine chez les Humains. Elle haïssait ses cheveux jusqu’à ce que la vie lui offre l’amour. Un demi-elfe lui aussi, qui admirait la chevelure de la jeune femme, trouvant qu’elle lui donnait encore plus de grâce si c’était possible. L’amour fait des miracles, il avait suffit d’un seul moment pour effacer toute la haine de Martel envers son sang. Son écriteau était maintenant « je suis une demi-elfe, admirez-moi ».

 

Mylène Wilder haïssait son fils Zélos, c’était bien connu. Il lui rappelait trop le cocu qui lui servait de père et accessoirement mari de la jeune femme. Mylène était blonde, une couleur appréciée chez les nobles, les cheveux de Zélos étaient d’un roux flamboyant, comme ceux de la bâtarde qui lui servait de demi-sœur. Non content de la tromper, il avait fallu que son mari engrosse une « demi-elfe inférieure ».

Au moins Zélos avaient ses yeux, bleus comme les siens. Mais ça ne suffisait pas à Mylène, son dégoût pour cet enfant la hantait. Alors on peut se demander pourquoi elle l’a sauvé de la mort, si dans un sursaut maternel elle avait voulu protéger son enfant.

Non. Cet enfant n’était pas le sien, même si elle lui avait donné la vie. C’était celui de l’Eglise, celui de son représentant dont il avait hérité du titre. C’était le fils de l’Elu, pas le sien, c’est pourquoi Mylène ne voyait pas pourquoi elle aurait dut l’aimer.

Et pourtant, malgré tout cela, Zélos aimait sa mère, pauvre petit. Depuis la mort de Myèlène, il avait comprit pourquoi elle ne l’aimait pas et c’est pour cela que Zélos Wilder méprisait son rôle d’Elu à la noix.

 

Quand il était petit et sans ami, Génis Sage n’aimait pas la couleur de ses cheveux. Blanc-gris comme ceux de sa sœur Raine. Sur elle, cela rendait bien, on aurait dit qu’elle était platine mais sur lui, on aurait dit un petit vieux car les reflets gris de ses cheveux étaient plus foncés que ceux de son aînée. Tout cela changea le jour où Lloyd lui dit :

-Moi je l’aime bien la couleur de tes cheveux, on dirait que tu es un érudit !

Il était vrai que Génis aimait apprendre. Finalement, avoir une couleur de cheveux qui colle à sa personnalité, c’est pas mal, non ?

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Court je sais, je ne sais pas faire des longs trucs TT

Yuan : Plus c’est court plus, c’est concentré. C’est la qualité qui vaut, pas la quantité.

Merci mon Yuan ^^

Lloyd : Reviews ?

Et toute l’équipe de TOS avec la déjantée qui leur sert d’auteur vous souhaitent un joyeux noël et de joyeuse fêtes de fin d’années, on vous aime tout plein !

 

<< précédent                                                               

Posté par _martel_ à 13:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,