01 octobre 2009

Parodie de ToS - Chapitre 11: Consulter un psychologue de couple - par Marina Ka-fai

Hello les gens !

Me revoici avec une parodie basée sur le sketch Consulter un psychologue de couple de François Pérusse. Mon open office étant mort ce texte est fait sur Word, pardon pour la mauvaise qualité.

Staff :

L’homme : Forcystus

La femme : Kate

Le psy : Zélos

Oui c’est un ForcystusxKate ( la fille du Pontife ^^ )

Enjoy

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Consulter un psychologue de couple

Forcystus : Et tu crois que ça va être efficace pour nous ça ?

Kate : T’as une autre solution ?

Forcystus : Et dis tu crois que ça va être notre tour bientôt parce qu’tu commence déjà a m’énerver.

Kate : C’est ça ta gueule…

*Un couple sort de la salle.*

Yggdrasill : Alors voilà comment tu me défends ?!

Pronyma : Salop !

Yggdrasill : Ouais ça me fait de la peine !

Pronyma : Ha va chier !

*Le psychologue les appelle.*

Zélos : Monsieur et Madame Hikari , s’il vous plaît .

Kate : Oui on arrive.

Forcystus : Ouais on arrive Docteur.

*Ils entrent.*

Zélos : Ah, comment allez-vous ?

Forcystus et Kate : Ouais

Zélos: Haha prenez siège.

Kate: Merci.

Zélos : Alors qu’est-ce qui ne va pas ?

Forcystus et Kate : Ben c’est lui/elle….

Zélos : Tututu on ne rejette pas la faute sur l’autre personne.

Forcystus et Kate: C’est lui/elle qui rejette la faute sur moi.

Zélos : Tutututu.

Forcystus : Et dit donc z’êtes sur que vous êtes un vrai psychologue ?

Zélos : Regardez sur le mur.

Zélos : Alors comme ça on se fait la gueule ?

Forcystus : Tout à fait.

Zélos : Bon alors en quoi vous sentez vous insatisfait ?

Forcystus : Ben il arrête pas de/

Zélos : Tututu je ne parle pas de lui je parle de vous.

Forcystus : Ouais mais…

Zélos : Vous devez répondre en ‘’je’’.

Forcystus : Bon alors…

Zélos : Parlez en ‘’je’’ !

Forcystus : Bon alors elle arrête pas de…..

Zélos : En ‘’je’’ !

Forcystus * s’énerve * : Je il arrête pas je de me faire chier je !!

Zélos : Et Madame Hikari?

Kate : Ben…

Zélos : N’oubliez pas le ‘’je’’…

Kate : Je qu’il aille se faire foutre.

Zélos : Vous n’êtes pas d’accord l’un et l’autre ?

Forcystus et Kate : Non…

Zélos : Depuis combien de temps êtes-vous ensemble ?

Kate : 8 ans.

Zélos : Et depuis combien ça va mal ?

Kate : 6 mois.

Forcystus : 3ans.

Zélos : Vous vous êtes déjà séparés ?

Forcystus : 2 fois.

Kate: 18 fois.

Zélos : Et combien font 2 et 2 ?

Kate : 4.

Forcystus : 3.

Zélos : Et quel est l’artiste qui vous tape le plus sur les nerfs ?

Forcystus et Kate : Patrick Bruel…

Zélos : Vous voyez, vous avez quelque chose en commun.

Forcystus : Difficile de pas être d’accord là-dessus…

Zélos : Vous êtes mariés ?

Forcystus et Kate : Ouais…

Zélos : Par l’église ?

Kate : Non par erreur…

Zélos : Mais est-ce qu’il vous arrive quand même de vous dire parfois ‘’je t’aime’’ ?

Forcystus: Oui c’est d’ailleurs exactement c’qu’on s’dit…

Zélos : Ah oui ?

Forcystus : ‘’Parfois je t’aime’’…

Zélos : Mr Hikari est-ce que votre femme vous dit ‘’je t’aime’’ ?

Forcystus: Ca arrive mais j’la crois pas.

Zélos : Vous vous parlez calmement ?

Forcystus : Mais ça fait des années qu’il me ment.

Kate : Tssss

Zélos : Madame Hikari vous donnez de l’attention à votre mari ?

Kate : Mais bien sûr que j’lui donne d’l’attention.

Forcystus : Tellement de tension que je suis d’ailleurs tout tendu.

Zélos : Mr Hikari caresse-t-il sa femme ?

Forcystus : Non d’ailleurs elle ne le fait pas non plus…

Kate : Même pas vrai…

Forcystus : Mais je comprend vous savez, ma femme vieillit, elle n’est plus très fraîche …

Kate : Roh salop !

Zélos : Et vous Madame Hikari ?

Forcystus : Non j’viens d’vous l’dire, elle ne suce pas, elle s’use.

Kate : Ta gueule. Il dit ça mais il est toujours en érection.

Zélos : Et ça n’vous excite pas ?

Kate : Ca m’répugne.

Zélos : Mais pourtant ça n’vous engage à rien.

Kate: Au contraire dans sa tête sa m’engage à quek’chose.

Zélos : Mais pas du tout faut s’habituer.

Kate : Au contraire il faut tuer sa bite.

Zélos : N’avez jamais essayer de retourner à des endroits, des lieux ou vous parliez de projet, d’amour ?

Forcystus : Oui on pense à retourner chez le notaire bientôt

Zélos : Fff, vous avez apporté les lettres que je vous avais demandées ?

Forcystus : Oui voilà, ça c’est une lettre que je lui avais écrit quand tout allait bien au début…

Zélos : Ah lettre d’amour.

Forcystus : Oui, mais au tout début quoi…

Zélos : «Tu vas voir salope, c’que tu vas prendre, espèce de grosse vache…»

Forcystus* gêné* : Haha

Kate *gênée* : Hihi, c’était nos ‘tit fantasmes…

Zélos : Je comprend, et vous avez de ces lettres plus hostiles ?

Kate : Oui voilà tenez, ça c’est c’qui m’a écrit la semaine dernière…

Zélos : D’accord, «Tu vas voir salope, c’que tu vas prendre, espèce de grosse vache…»

Kate * en pleurs * : Ha, C’est pas possible que tu ais pu m’écrire une chose pareille !

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Ca vous a plut ?

Reviews ?

<< précédent                                                               

Posté par _martel_ à 14:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


16 octobre 2009

Contes parodiques de ToS - Chapitre 8: La princesse et la petite exspère - par Marina Ka-fai

Hello mes amis !

Me revoici pour un nouveau conte ! Toujours sur Word, pardon pour la qualité.

Euh Forcystus, tu fais la gueule ?

Forcystus : ….

Lloyd : Il t’en veut encore pour la mort de Kate dans Peau d’âne.

Ben il va être content car mon couple cette fois-ci c’est ForcystusxKate

Forcytus : T’es sérieuse ?!

Pour me faire pardonner ! ^^

Le conte est La Princesse et le petit pois mais ça va devenir La Princesse et la petite exsphère

Voici le staff :

Le prince : Forcystus

La princesse : Kate

Le roi : Yuan Ka-Fai

La reine : Martel Yggdrasill

Le conte est assez court mais il est mimi ^^

Enjoy.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

La princesse et la petite exsphère

Il était une fois le prince Forcystus d’Isélia qui voulait épouser une princesse, mais une vraie princesse.

* Coupure *

Pronyma : Il est exigent !

Forcytus : Tu peux parler toi, t’as des vues sur le Chef !

Pronyma toute rouge : C’est pas vrai !

Forcystus : Si c’est vrai !

Pronyma : Non !

Yggdrasill : Arrêtez votre débat hautement philosophique, ça devient dur de suivre l’histoire !

Kratos : On en est qu’au début.

Yggdrasill : Ah bon merde !

* Reprise *

Il fit le tour de la terre pour en trouver une mais il y avait toujours quelque chose qui clochait ; Des princesses, il n'en manquait pas, mais étaient-elles de vraies princesses ? C'était difficile à apprécier, toujours une chose ou l'autre ne lui semblait pas parfaite. Il rentra chez lui tout triste, il aurait tant voulu avoir une véritable princesse.

* Coupure *

Colette : C’est vrai qu’il est triste de ne pas avoir trouvé de princesse ? TT

Anna : Il va la trouver sa princesse !

Colette : C’est vrai ?

Lloyd : Normalement ouais ^^

*Reprise *

Un soir, par un temps affreux, éclairs et tonnerre, cascade de pluie que c'en était effrayant, on frappa à la porte de la ville et le roi Yuan lui-même alla ouvrir.

C'était une princesse qui était là dehors. Mais grands dieux ! De quoi avait-elle l'air dans cette pluie, par ce temps ! L'eau coulait de ses cheveux et de ses vêtements, entrait par la pointe de ses chaussures et ressortait par le talon ... et elle prétendait être une véritable princesse, fille du Pontife de Tésséha’lla !

- Nous allons bien voir ça, pensait la reine Martel, mais elle ne dit rien.

Elle alla dans la chambre à coucher, retira la literie et mit une petite exsphère au fond du lit ; elle prit ensuite vingt matelas qu'elle empila sur le petit pois et, par-dessus, elle mit encore vingt édredons en plumes d'eider. C'est là-dessus que la princesse Kate, car tel était son nom, devrait coucher cette nuit-là.

Au matin, on lui demanda comment elle avait dormi.

- Affreusement mal, répondit-elle

Je n'ai presque pas fermé l'oeil de la nuit. Dieu sait ce qu'il y avait dans ce lit. J'étais couchée sur quelque chose de si dur que j'en ai des bleus et des noirs sur tout le corps ! C'est terrible !

Alors, ils reconnurent que c'était une vraie princesse puisque, à travers les vingt matelas et les vingt édredons en plume d'eider, elle avait senti la petite exsphère. Une peau aussi sensible ne pouvait être que celle d'une authentique princesse.

Forcystus la prit donc pour femme, sûr maintenant d'avoir une vraie princesse et la petite exsphère fut exposée dans le cabinet des trésors d'art, où on peut encore le voir si personne ne l'a emporté.

Et ceci est une vraie histoire.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Oui c’est un conte très court !

Colette : VIVE LES MARIES !

Kate : Merci ^^

Alors bien ou pas bien ?

Reviews ?

Posté par _martel_ à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,