23 novembre 2009

Chapitre 10: Le Loup Noir - par Ange de Cristal

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

¤*¤ Le Loup Noir ¤*¤
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

¤*¤ Où comment associer une couleur à une embrouille... ¤*¤
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

**************************

Tout vient a point à ceux qui savent attendre, même si des fois, il faut savoir forcer un peu les évènements...

**************************

 


..."Qui êtes-vous vraiment ?"
Kratos se tenait face aux trois Elfes, la main posée sur la garde de son épée, le regard menaçant. Ceux qui s'étaient changés en loup se remettaient de leurs émotions suite à leur rencontre avec l'Elfe démoniaque, aidés par ceux qui étaient restés en retrait.
Tsamayël lança un drôle de regard à Kratos avant de répondre :
"Je ne voie pas ce que vous voulez dire..."
Puis il fit comprendre, toujours en usant de son regard, qu'il y avait des villageois qui revenaient, curieux de savoir ce qu'il venait de se passer. Ce n'était donc pas le moment de parler de ce sujet ! Le mercenaire comprit le message, dû admette qu'il s'était un peu laissé emporter sur le coup, et qu'ils devraient remettre cette discussion à plus tard. Heureusement pour eux, les gens, dans le feu de l'action, n'avaient pas répercuté le lien entre la présence des Héros de

la Régénération

, et des loups leurs ressemblant fortement ayant fait leur apparition quelques minutes plus tôt. Ils étaient surtout étonnés par la présence des Elfes, et Ange leur expliquait tant bien que mal qui ils étaient et ce qu'ils faisaient ici. Le fait qu'Heimdall s'implique dans les soucis du monde laissait encore certains perplexes !
Le retour vers le village elfique se passa dans le plus grand silence. Une fois arrivés, ils se rendirent là où vivaient Ange, Tsamayël et Elensar, et Kratos n'attendis pas pour relancer le sujet. Il était temps que des explications se fassent !
"Vous l'avez comprit, commença Elensar, nous venons du même monde que nos amis que vous avez déjà dû croiser. Pour faire bref, nous sommes venus ici suite à l'arrivée de notre ennemi commun, un démon sanguinaire nommé Falhën. Nous sommes sûrs à 100% que c'est lui qui a aidé Yggdrasill lors de votre combat. Notre monde a beaucoup de liens avec des mondes parallèles, ce qui explique que nous connaissons beaucoup de choses à vôtre sujet. Mais ce Falhën est un ennemis bien trop puissant pour vous, et nous ignorons encore pourquoi il s'est lié à Yggdrasill. Néanmoins, vous allez avoir besoin de notre aide pour en venir à bout. Vous avez déjà récupéré notre pouvoir principal, il ne vous reste plus qu'à le maîtriser. Vous allez devoir y travailler sérieusement... Sans lui, vous ne tiendrez pas 5 minutes face à ce démon.
- Oui mais attendez une minute... Vous venez de cet autre monde, d'accord. Mais pourquoi les gens d'ici vous connaissent comme si vous aviez toujours vécus dans ce village ? Remarqua Yuan.
- Parce que nous venons souvent ici en réalité. Répondit Tsamayël. Nous nous sommes fondus dans la masse des elfes pour mieux voir ce qu'il se passait. Car même si nous ignorons pourquoi Falhën a choisi cet endroit, nous savons depuis pas mal de temps qu'il comptait s'y rendre. Enfin, sachez que votre espace temps est différent du nôtre. Le temps passe beaucoup plus rapidement ici, ce qui explique pourquoi les Elfes ont l'impression de nous connaître depuis très longtemps...
- Vous avez quel âge alors ? Demanda maladroitement Colette, que ce détail semblait plus important pour elle que le reste.
- Euh... Le même âge que vous en moyenne... Bien que si nous rentrions dans notre monde maintenant, à notre retour, vous auriez sûrement vieilli deux fois plus que nous... Les Elfes ici ne s'en rendent pas compte, car leur espérance de vie et tout aussi longue... Répondit Elensar avec une certaine gêne dans la voix.

...Ils n'en dirent pas plus, pour la simple et bonne raison que ce n'était pas nécessaire. Maintenant, ils savaient le principal, et qui était leur ennemi. Et ce n'était pas très réjouissant. Un démon hein ? Ils n'avaient encore jamais eu à faire à ce genre de situation. Mais ils ne pouvaient pas non plus laisser les choses ainsi. Désormais, ils allaient devoir maitriser le pouvoir du Cristal de Lune... Tous étaient plus ou moins emballés à ce sujet. Colette, Lloyd et Génis, pour avoir déjà expérimenté la chose, étaient plutôt enjoués. Mais pour les autres, il régnait toujours une certaine appréhension... Yuan et Kratos se montraient plus ou moins indifférents par contre. Avec leur 4000 ans d'existence, ils avaient eu le temps d'en voir des choses, et maintenant qu'ils avaient les informations qu'ils voulaient sur ce nouveau pouvoir, ça ne restait rien de plus qu'une nouveauté, au même titre que le jour où ils étaient devenus des anges.
La journée avait été bien remplie, et ils avaient décidé de remettre l'entraînement au lendemain, après avoir mis leurs idées au clair, et surtout après s'être bien reposés.
"Dis-moi... Lequel d'entre vous nous a aidé à

la Tour

du Salut ?"
La journée suivante avait passé assez vite, et c'était déjà la fin d'après midi. Ils s'étaient plus ou moins entraînés à se transformer en loup. Aussi, un peu fatiguée par l'exercice, Sheena avait décidé d'en finir là pour aujourd'hui, et sillonnait donc le village d'Heimdall, discutant avec Elensar, dont elle appréciait pas mal sa compagnie pour son calme et cette facilité qu'on avait de parler avec lui.
"Pardon ?
- A

la Tour

, en venant nous aider, Yuan a dit qu'il avait vu un loup noir s'attaquer à Yggdrasill. Lequel d'entre vous a cette forme ?
- Et bien... Personne en réalité. Enfin, si, ce Falhën se transforme en loup noir, mais ça ne peut pas être lui si tu dis que c'est ce qui a attaqué Yggdrasill.
- Alors, c'était quoi ?
- Qui sait... Il existe aussi des loups noirs dans ce monde, sans pour autant que se soit une personne utilisant le Cristal de Lune...
Tout deux levèrent la tête en direction de la voix qui venait de leur répondre. Ange se tenait là, allongée sur une branche épaisse d'un arbre les surplombant.

..."Toujours à t'incruster quand on s'y attend le moins n'est ce pas ? La railla Elensar.
- Désolée de te surprendre alors que tu es en si bonne compagnie ! Répliqua cette dernière.
- Euh...."
Sheena se sentit soudain un peu mal à l'aise. Le fait qu'elle soit avec l'Elfe aux cheveux couleur améthyste semblait déranger la jeune fille. Et

la Ninja

n'aimait pas trop s'interposer dans ce genre de relation.
"Est-ce que vous êtes.... ? Commença-t'elle.
- Ensembles ? Non, ce n'est pas possible... Mais dans une autre vie, peut-être que ça aurait pu être le cas. Répondit Ange avant que la question ne soit finie."
La jeune Ninja se sentit un peu soulagée par cette réponse, elle ne voulait pas créer de problèmes. Mais elle ne loupa pas le regard d'Elensar qui s'était un peu assombrit quand l'Elfe avait répondu sans hésiter. Elle préféra changer de sujet avant que la situation ne dégénère, au cas où.
"Alors euh... De quel loup tu veux parler ? Jusqu'à preuve du contraire, les loups d'ici ne se pointent pas comme ça, dans un endroit inaccessible qui plus est, afin de nous tirer d'un mauvais pas. De plus, il ne devait pas être tout seul, vu que Yuan a aussi entendu une voix.
- Ne crois pas que seuls des Humains, des Elfes ou des Demi-Elfes sont venus de notre monde jusqu'ici... Répondit Ange sur un air sombre et à la fois énigmatique. Cette fille, Hell, que vous avez vu à Ozette a des origines de vampire. Et Falhën n'est rien d'autre qu'un démon."
Sheena sentit sa gorge se nouer. L'idée que ce genre de créatures existe vraiment n'était pas pour la rassurer... Mais cela ne lui disait pas qui était ce loup noir au final.

... De leur côté, Lloyd et Colette, transformés en loups, faisaient la course en pleine forêt. Pour une fois, l'épéiste ne s'était pas cassé la figure en sautant par dessus les branches mortes. Il ne pouvait pas en dire autant que son amie, qui, quand elle ne volait pas, s'emmêlait les pattes. La maladresse de Colette prenait encore plus le dessus quand cette dernière était transformée. A tel point qu'au final, Lloyd lui avait conseillé de voler en permanence au début, le temps qu'elle s'habitue à coordonner ses quatre pattes sans provoquer de catastrophes... Mais ça avait porté ses fruits, et la jeune fille arrivait à peu près à faire le parcourt en suivant Lloyd à une allure assez rapide sans se prendre de racines.
Du côté de Régal, Kratos et Yuan, c'en était plutôt rendu à comment attaquer convenablement. Maitriser leur forme lupine n'avait pas prit plus de deux minutes, l'expérience aidant pour beaucoup. Il fallait passer au niveau supérieur, et c'était déjà plus compliqué. Telle une meute, ils traquaient les monstres de la forêt, jusqu'à en avoir raison, ne s'aidant que de leurs crocs pointus et leurs griffes acérées. Pour la magie, Yuan ayant déjà testé, il leur avait conseillé de remettre ça à plus tard, où cela serait une perte de temps...
Perte de temps qui n'en était pas une pour Génis. Le jeune mage s'entrainait aussi en compagnie de Préséa. Pour lui, la magie était une chose innée, il n'avait donc aucun mal à utiliser cette dernière, même transformé. Seule la puissance laissait vraiment à désirer. Alors il attaquait Préséa, qui elle, en profitait pour améliorer ses aptitudes d'esquives.
Raine, de son côté, ne pouvait pas faire grand chose. Même sous sa forme de louve, elle en restait limité à une faible magie, et à ses sorts de soins et de protection. Comme pour Yuan, Kratos et Régal, elle n'était pas encore en mesure d'utiliser la magie d'attaque. Elle se contentait donc d'aller à la rencontre des autres pour utiliser ses sorts de soins. Elle en avait eu notamment besoin sur Colette, et un peu pour Préséa. Parce que mine de rien, Génis y allait parfois un peu fort. Lui était confus, mais cela ne semblait pas gêner Préséa le moins du monde, car elle pouvait alors le guider pour gérer cette puissance.

La Demi-elfe

avait aussi été d'une grande aide pour les parties de chasse des trois autres. Vu qu'ils s'attaquaient directement aux monstres, ils se blessaient assez souvent, légèrement néanmoins. Malgré ça, tous commençaient à maîtriser ce nouveau pouvoir. Seul Zélos avait dédaigné s'entraîner, passant son temps à buller, allongé sous un arbre. Il ne semblait pas vraiment prendre tout ça au sérieux, et bizarrement, cela n'avait pas étonné grand monde...

... La soirée était déjà bien entamée. Le soleil était pratiquement couché, donnant au ciel une teinte rouge sang, sombrant peu à peu vers le violet. Tous s'étaient retrouvés pour le dîner, échangeant leurs fruits de l'entraînement, donnant des conseils afin d'aider les autres à progresser là où ils avaient le plus de mal. Tsamayël et Elensar avaient catégoriquement refusé de les aider pour ça. Ils devaient découvrir la clé de ce pouvoir par eux-mêmes. A partir de là, la partie avait de grandes chances de tourner en leur avantage. Seulement, cela prendrait un certains temps.
Un temps que certains comptaient bien mettre à profit pour réaliser leurs méfaits.
Après ce repas, tous étaient sortis se détendre un peu dans le village, pour penser à autre chose. Dans un coin, Ange semblait dire quelque chose à un buisson.
"Cette fille est vraiment bizarre... On dirait que ses phrases sont pleines de sous-entendus, et voilà que maintenant elle parle aux arbres..." Dit Sheena d'un ton sceptique à Colette, alors que toutes deux évitaient soigneusement Lloyd et Zélos, qui étaient en train de se prendre la tête pour des bêtises...
"Je sais pas, je la trouve gentille moi ! Répondit innocemment Colette, comme à son habitude.
Mais

la Ninja

n'écoutait pas. Elle avait les yeux rivés sur le dit buisson. Il lui avait semblé voir deux queues touffues en sortir avant de disparaître. Des queues de loups. D'ailleurs, Ange s'éloignait justement du buisson en question. Ni Tsamayël, ni Elensar n'étaient dans le coin. Sheena en métrait sa main au feu que ce qu'elle avait vu n'était autre que ces deux là, sous leurs forme de loups qu'ils n'avaient jamais voulu dévoiler..

 

**************************

Vouloir attaquer en traitre est une bonne tactique, à condition de ne pas se jeter dans la gueule du loup, c'est le cas de le dire...

**************************

 


...Tapies dans l'ombre, au haut de leur arbre, trois silhouettes sinistres guettaient le moment opportun, ainsi que chaque mouvement, chaque déplacement de leurs cibles. Ils étaient plus ou moins éparpillés, fatigués pour la plupart de l'entraînement de la journée. Les plus dangereux étaient repérés, et forte chance, éloignés des meilleures cibles.
Raine lisait tranquillement sur un banc. Tsamayël était partit ailleurs, Elensar était loin, tout comme Kratos et Yuan. Les autres étaient plus ou moins en couples, et ne se méfiaient de rien. Ange n'était toujours pas apparue dans leur champ de vision, peut-être qu'elle n'était pas dans le village.
"Paaaaarfait. Alors voilà le plan ! Commença la vampire. Yggdrasill, tu te placeras derrière elle, dans ce buisson là. Ne te fais pas repérer, ta forme de loup est un peu trop voyante... Frangin, tu te mettras sur la droite. Vu qu'il y a un mur à sa gauche, elle ne pourra pas fuir dans cette direction. Moi, j'attaquerais du dessus..."
La forme lupine d'Yggdrasill lança un regard noir à Hell, qui l'ignora tout simplement, puis utilisa les branches des arbres pour gagner son poste sans se faire repérer, suivit par la jeune femme qui alla se poser au dessus de

la Demi-Elfe. Sans

demander son reste, Falhën se téléporta discrètement dans le buisson de droite.
Puis l'ombre tomba.
Un cri de peur étouffé retentit dans tout le village. Les Elfes, supposant une attaque, sortirent de chez eux, et rentrèrent aussitôt. Dans les rues détalaient deux loups aux allures agressives. L'un blanc et dorés aux ailes multicolores, l'autre aussi sombre que la mort.
Hell n'avait pas loupé sa proie. Raine gisait sur le sol, évanouie, le bras droit bien entaillé, dont le sang se répandait doucement sur le sol. Au dessus d'elle, la démone vampire léchait le liquide rouge qui était resté sur ses griffes, l'air satisfait. Elle avait peu de temps pour emmener sa capture avant que le danger n'arrive. Son frère et Yggdrasill détournaient l'intention, mais pour combien de temps ?

...Pas très loin de là, Lloyd et Colette se précipitaient vers la source du cri. Ils ne croisèrent pas les deux loups sur leur chemin, aussi, ils arrivèrent bien vite à l'endroit où se trouvait Hell. La jeune Elue étouffa un cri en voyant la scène, et l'épéiste dégaina ses épées.
"Encore toi ? Écartes-toi de là ! Laisse Raine tranquille !"
"Pfffff, on peut vraiment pas faire confiance aux hommes... Les gêneurs sont déjà là... Mais vous êtes seuls..."
Un rictus sadique déforma les lèvres de la jeune femme. Il ne lui restait plus qu'à cueillir ces deux là. Et ce ne serait pas très compliqué. C'était le même garçon qui avait voulu l'affronter la dernière fois, et qui lui avait montré sa parfaite "maîtrise" en combat. Elle en riait d'avance. Mais elle devait faire vite. Rapide et agile, elle bondit dans les airs, et fondit droit sur Lloyd. Ce dernier ne comprit pas tout de suite la manœuvre. Ce fut Colette, qui avec ses sens d'ange, déjoua l'attaque.
"Lloyd, au dessus !"
Mais pour lui, c'était trop tard, il n'avait pas réagit assez tôt. Ayant comprit cela, la jeune fille s'était ruée en avant pour protéger son ami, et sentit les griffes de l'ennemie s'enfoncer dans son dos. Laissant échapper un petit cri de douleur, elle se retrouva allongée sur le sol, incapable de bouger. Hell ricana de plus belle.
"Non seulement, tu ne sais pas te battre, mais en plus, il faut qu'une fille te sauve la mise... Pitoyable..."
Pendant ce temps, Kratos et Yuan essayaient de savoir ce qui terrorisait le village. Pas fous, Falhën et Yggdrasill ne s'étaient pas montrés devant le groupe de

la Régénération. Tout

ce qu'ils avaient à faire, c'était de gagner du temps pour Hell, en détournant l'intention générale. Les deux loups s'étaient déjà de nouveau réfugiés dans les arbres sans que personne ne les voient, et retournaient vers l'endroit où la vampire avait attaqué Raine. Dans leur action, il ne virent pas tout de suite que deux autres loups leur barrèrent la route sur les branches. Falhën se stoppa net, reconnaissant l'identité des deux canidés.

..."Vous ! Je vous croyais à Meltokio !
- Désolé de te décevoir vieux, mais nous aussi, on bouge ! Rétorqua Feanor, car c'était lui, d'une voix enjouée."
Sewa et Feanor ressemblaient presque à deux frères sous leur forme de loups. Tout deux étaient blanc, leur crinière était ondulée, argentée pour Sewa, azure pour Feanor. Seules les deux mèches et la fourrure sur le dos de Sewa changeant de couleur pouvait les différencier. Celle de l'archer était plutôt dans les ton verts, et ils passaient presque inaperçus dans les feuillages des arbres.
Sans prévenir, Falhën bondit. Il ne pouvait pas laisser ces deux là ruiner leur plan. Feanor riposta, et ses crocs vinrent se planter dans la fourrure noire du loup démoniaque. Encore peu habitué à cette forme, Yggdrasill préféra prendre la fuite, et se téléporta, laissant le démon seul contre les deux autres. Mais cela ne lui posa pas plus de soucis. Car Sewa et Feanor n'étaient pas les plus puissants, et ils n'étaient pas trop de deux pour tenir tête à leur ennemi de toujours. Le combat faisait rage entre coup de crocs et coup de griffes. Le sang chaud des combattant tâchait les arbres. Bien qu'il ne se voyait pas sur la fourrure noire de Falhën, celle des deux autres ne laissait plus vraiment de poils blancs apparaître. Malgré leur avantage, Sewa et Feanor ne parvenaient pas à prendre le dessus. Étant par nature le plus faible, Sewa succomba le premier, laissant son compagnon dans la difficulté également. Il ne fallut que quelques minutes pour qu'il s'écroule à son tour, laissant alors le champs libre à Falhën, qui ne semblait pas avoir si souffert que ça. Laissant les deux autres loups gisant sur la branche épaisse de l'arbre, il continua son chemin vers le lieu où était sa sœur, avec un mauvais pressentiment. Lorsqu'il arriva sur le lieu, il se rendit compte qu'il se faisait du soucis pour rien. Aux pieds de la démone se trouvait les corps inconscients de Raine, Colette et Lloyd, tout trois dans un sale état.
"Bien joué, mais ne restons pas là. Ange a dû rameuter sa cavalerie, ça devient dangereux...
- Juste au moment où je m'amusais bien...
- Ne t'inquiète pas Hell, ce n'est pas fini..."

...La concernée sursauta, et faillit s'étrangler. Devant elle et son frère, toujours en loup, se dressait Ange. La seule personne qu'ils voulaient éviter à tout prix. Elle était seule, et la démone paria qu'elle non plus ne voulait pas attirer trop l'intention sur ce qu'il se passait. Tsamayël et Elensar, qui pourtant, ne la lâchait pas d'un poil, n'étaient pas là. Le plan était comme prit de revers. Se n'étaient plus eux qui attaquaient et qui détournaient l'intention, mais le camps adverse. Les deux acolytes de la jeune fille devaient veiller à ce que personne n'arrive sur la petite place désert où ils se trouvaient.
"Vous auriez dû vous montrer plus méfiant en attaquant... J'étais prévenue depuis très longtemps..."
Hell pesta. Elle pensait que l'espion d'Ange n'était pas ici, elle c'était trompée apparemment. Ce piaf les avait surveillé tout le long !
Le regard d'Ange s'attarda sur Raine et les deux autres. Même si elle savait ce qui allait se passer, elle n'avait pas réussit à tout anticiper. Quand à Lloyd et Colette, ils étaient juste arrivés au mauvais moment, avant que Tsamayël ou Elensar ne les interpelle. Ceci-dit, ils étaient juste blessés, ça aurait pu être pire...
"On dirait bien que ton "maître" a prit la fuite Falhën. Je me demande si tu t'es adressé à la bonne personne...
- Pffff, c'est mieux pour lui, il aurait été un fardeau dans sa condition actuelle. En attendant, je me suis très bien débrouillé tout seul pour mettre au tapis les deux sacs à puces que tu m'as envoyé..."
Le regard de la jeune fille s'assombrit. Ainsi, Feanor et Sewa avaient été jusqu'au bout. Elle savait que ces deux là seraient impuissants face au démon, mais elle ne pensait pas qu'ils seraient aussi têtus au point de se battre jusqu'à l'épuisement au lieu de fuir. Elle leur avait juste demandé de gagner un peu de temps, et d'affaiblir Falhën. Il faudrait qu'elle les retrouve assez rapidement avant qu'il ne soit trop tard...
Mais elle ne se laissa pas déconcentrer pour autant du combat qui allait sans nul doute avoir lieu. Falhën et Hell avaient beaux êtres puissants, la vampire ne lui arrivait pas à la cheville, et son frère était déjà affaiblit. Il ne lui serait donc pas difficile de prendre le dessus. Et elle n'était pas aussi seule que les apparences ne le montrait.

..."Dans ce cas, que dirais-tu d'un troisième adversaire ?"
A ses mots, un autre loup arriva doucement sur la place, et se posta entre la jeune fille et ses ennemis. Il se dressait fier, avec une lueur intimidante dans le regard qui s'accentua lorsqu'il remarqua les corps à terre. Sur le dos et sur ses pattes, sa fourrure était de couleur rose, celle de son ventre était d'un noir de jais. Une longue crinière flamboyante flottait derrière lui, et des rubis assortis d'une monture doré étaient disposés sur tout son cou.
Falhën se mit en position, Hell eut un mouvement de recul. Il ne manquait plus que ça. Parce qu'il était encore pire de devoir affronter Tsamayël sous sa forme de loup, même si celle-ci paraissait différente... Intrigué, le loup démoniaque y regarda à deux fois. Les deux se ressemblaient beaucoup mais... Il se redressa. Ce loup là n'était pas Tsamayël.
"Qu'est ce que cela signifie ? Tu essaies de nous berner ou quoi ? Il y ressemble beaucoup, mais ce n'est pas lui... Et ce genre d'ailes dorées... Tsamayël ne les a pas ! C'est encore l'un de ces stupides idiots qui ne savent même pas se battre n'est ce pas ?"
Une fois la différence faite, Falhën se détendit un peu et Hell se mit à rire, même si elle était tombée dans le panneau. Ça changeait tout. Les ennemis d'Yggdrasill ne faisaient pas le poids face à elle, la preuve était à ses pieds. Alors sous forme de loup en plus, se serait facile.
"Je m'occupe du clébard, je t'aiderai après !" lança la jeune femme en direction de son frère, qui était de loin le plus apte à lutter face à Ange. Cette dernière affichait un air montrant qu'elle était sûre d'elle, malgré la supercherie qu'elle avait tenté de leur faire croire... Enfin, c'est ce que eux croyaient !
Le démon répondit avec un sourire, ce qui eut pour effet de dévoiler une belle rangée de crocs rouges luisants, pointus et acérés.

 

**************************

Gomeeeeeen ! Deux mois sans écrire, j'avais une méga panne d'inspi u_u' Bon, là c'est revenu, en espérant que ça dure ^^' Et rien que pour vous embêter, je laisse le chapitre en suspens ! =D (Hein Flo ? XD)

*Se fait éjecter*

J'espère que vous appréciez toujours autant ! ^^ (Et oui, comme j'ai de l'inspi, je pense que la suite arrivera bientôt ! ;) )

PS : j'ai refais en correction des précédents chapitres ;)

**************************

 

Un 'ti dessin d'Ange (Savait pas quoi mettre d'autre u_u")

2525661753_6

 

<< précédent                                                               suivant>>

Posté par _martel_ à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Chapitre 12: Métamorphose - par Ange de Cristal

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

¤*¤ Métamorphose... ¤*¤

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

¤*¤ Ou comment faire croire qu'on est de simples touristes le jour, et hurler à la lune la nuit... ¤*¤

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

 

**************************

Ah ! Les joies de la plage ! La mer, le sable, les vagues, les palmiers, l'amour... Euh nah, pas l'amour...

**************************

 

...La journée suivante était plus propice aux suspicions qu'autre chose... Après les évènements, le groupe de la Régénération ne savait plus trop où il en était. Lloyd, Colette et Raine étaient hors de danger, mais ce qu'il leur était arrivé était un nouveau choc à subir. Malgré les explications données par Tsamayël, le doute restait omniprésent sur ce pouvoir de loup. Servirait-il vraiment à quelque chose ? Jusque là, rien n'avait été très concluant. Sauf une peut-être. Mais Elensar continuait de se montrer distant et méfiant, montrant clairement qu'il n'avait pas confiance en les évènements, ce qui n'arrangeait rien. Zélos n'y mettait pas du sien non plus. De plus, l'ennemi était fort. Très fort. Sewa et Feanor en avaient pâti plus que prévu, ce qui n'aidait pas à rassurer tout le monde.

"Je pense qu'il est inutile de rester plus longtemps ici ! Kratos brisa le silence tendu qui s'était installé à son aise depuis le début de la matinée. Dès que nos amis seront sur pied, nous avons tout intérêt à quitter ce village, avant que ce genre de problème ne revienne. Notre présence a déjà créé pas mal de soucis comme ça.

- Je suis d'accord. Ajouta Régal. De plus, nous n'avançons pas. Je pense que si on doit vraiment faire confiance en ce pouvoir, nous devrions nous isoler pour nous entraîner le plus possible, sans être dérangé...

- Nous ne pourrons pas le faire tout seul... Continua Préséa. Nous ne savons pas comment faire. A part Zélos ici, personne n'a réussit à faire quelque chose de concluant sous cette forme...

- Hey, j'y étais pour rien moi ! Rétorqua le rouquin. J'ai juste eu à suivre... Quelque chose... C'est tout..."

Nouveau silence pesant. En réalité, la situation restait floue. Et il est bien plus difficile d'avancer dans le brouillard n'est ce pas ?

" Nous vous accompagnerons. Finit enfin par dire Tsamayël. La petite a raison. Il désigna Préséa qui lui lança un air un peu offusqué. Elle n'était petite que d'apparence tout de même ! Il est trop tôt, vous avez besoin de guide pour cela.

- Mais progresser, il faudra écouter tous nos conseils ! Précisa Elensar. Surtout toi... Fit-il d'un ton plus froid envers Zélos qui l'ignora totalement."

Sewa soupira de nouveau. La tension entre ces deux là était un peu énervante... Ils avaient besoin de se soutenir, pas de se méfier les uns des autres... Il allait leur faire la remarque quand...

 

 

..."T'es sûre que c'est celle-là ?

- Mais puisque je te dis que oui !

- Et moi je te dis que vu le nombre de fois où on s'est paumé en route, j'ai pas envie de te faire confiance !

- Rabat-joie ! Si tu avais rangé ta fierté deux minutes, on aurait pu se renseigner, et on en serait pas arrivé là !

- Ma fierté ? C'est qui qui voulait absooooolument qu'on ne prenne pas de carte parce qu'elle connaissait ce monde par cœur ?

- Ouai, bah ça arrive à tout le monde d'avoir un trou de mémoire !

- Sûr, on les compte par dizaine dans ton cas et...

- C'est quoi ce bazar ? Il y a des blessés ici et... Qu'est ce que vous faites-là vous deux ?"

Yuan venait de sortir de la maison, passablement agacé par le bruit que faisaient deux inconnus, un garçon et une fille vu leur timbre de voix, qui s'engueulaient à moitié devant la porte. L'homme était grand, bien bâti, vêtu principalement de noir. Ses cheveux mi-longs étaient de couleur châtain foncé. Son regard était froid et distant, et il semblait pas mal se foutre du tapage qu'il causait. Limite, son apparence suffisait à éloigner les gens qui oseraient protester. Ce fut tout à fait différent pour la jeune fille. Dès qu'elle vit Yuan, elle eut un air gêné, rougissant légèrement, et se mit à bafouiller des excuses limite incompréhensibles. Elle avait de longs cheveux châtains clairs, des yeux gris et portait une tenue dans les tons roses et gris que l'on pouvait presque classer de futuriste. Elle était grande elle aussi, et sur sa ceinture étaient accrochés deux flingues à mana.

"Dé... Désolée de vous déranger mais... J'ai fini ma mission et...

- Fini fini... Tu parles ! Sans moi, tu y serais toujours !

- La ferme Aaron ! Je t'ai rien demandé !

- Peut-être, mais tu étais trop lente, tu me faisais pitié !

- On se calme ! Aaron... C'est bien rare de te voir ici... Et encore plus rare que tu aides quelqu'un dans une mission, alors que tu passes le plus clair de ton temps à les éviter. Observa Yuan.

- Pas de ma faute si Akina est bonne à rien ! Faut rien lui demander à cette fille ! Répondit le concerné avec dédain.

- Répète un peu ? S'énerva la jeune fille, prête à brandir un de ses flingues sur le jeune homme.

- J'ai dit ON SE CALME ! Des gens sont blessés à l'intérieur, et ont besoin de repos... Venez, nous allons voir tout ça un peu plus loin..."

Akina se tut aussitôt et vira au rouge de plus belle, et s'empressa d'aller docilement dans la direction indiquée par l'Ex-Séraphin, pendant que le dénommé Aaron soupira sans la moindre gêne, se demandant clairement ce qu'il foutait là, et pourquoi il n'était déjà pas repartit...

...Sheena soupira et referma la porte après avoir suivit l'échange. Elle se demandait bien ce que ces deux là devaient faire pour Yuan. Ils étaient des Régénats ? Bah, de toute façon, ça ne la regardait pas, elle avait assez de problèmes comme ça. Et tous ceux présents dans la salle devaient penser la même chose...

En début d'après midi, et ce grâce aux soins prodigués par Sewa qui avait totalement récupéré, Lloyd, Colette et Raine étaient de nouveau d'aplomb. De ce fait, ils décidèrent de partir du village Elfique directement, avant que ce Falhën, ou même Yggdrasill, ne tentent un nouvel assaut. Seuls Tsamayël, Elensar et Ange avaient décidé de les accompagner. Sewa et Feanor devaient aller retrouver les trois gardiennes, car ils allaient avoir besoin d'elles si ça continuait comme ça. Toutes leurs forces serait nécessaire, et cela était d'autant plus valable que les Héros de la Régénération ne maîtrisaient pas encore leurs pouvoirs.

Ils optèrent pour prendre leur envol vers la ville balnéaire : Altamira. S'était une des villes où, vu le nombre de touristes, il serait plus simple de se fondre dans la masse. De plus, leurs ennemis devaient s'attendre à ce qu'ils optent pour un lieu plus calme afin de s'entraîner. Et Altamira était donc de loin la ville qu'il fallait éviter. Ceci dit, il existait des endroits dépeuplés de vie là-bas, auxquels on ne pensait pas forcément, et où ils pourraient de rendre sans attirer l'attention.

Au moment du départ, Yuan revint accompagné des deux autres, qu'il présenta brièvement. Aaron et Akina étaient désormais au courant de la situation. Akina avait accepté tout simplement parce qu'elle ne refusait aucune mission donnée par Yuan, et Aaron s'était laissé convaincre, car la situation était intéressante à son goût. Bien qu'il se montra distant et n'adressa la parole à personne, donnant constamment l'air de se foutre de tout. Ils seraient en quelque sorte les espions chargés de surveiller les mouvements ennemis, afin d'éviter tout conflit.

C'est donc vers le début d'après midi qu'une quinzaine de ptéroplans s'envola du village Elfique en direction du large. Le voyage fut assez rapide et sans soucis, et il arrivèrent en début de soirée sur l'île d'Altamira.

Bien sûr, un tel groupe ne passa pas inaperçu. Des Elfes hors d'Heimdall, avec des humains et des Demi-Elfes... Même pour une station Balnéaire habituée aux touristes, ce cas là était relativement rare... S'était la première fois pour ainsi dire !

"Je ne sais pas si on a eu une bonne idée... Et si l'ennemi était parmi ces gens ? Demanda Sheena en dévisageant bon nombre de touristes sur leur passage. Il serait alors simple pour eux de savoir que nous sommes là, et je ne pense pas qu'ils se gêneront pour attaquer la ville... Faire des victimes importe peu...

- Ouai ouai, bah le jour où tu verras un ange du Cruxis en tongue en train de se faire dorer la pilule au soleil, tu me le diras hein ? Rétorqua Aaron sans même lancer un regard à la Ninja."

 

 

...Cette dernière allait répliquer quand Kratos les fit taire d'un signe de main. Il entrèrent alors dans le grand bâtiment qui servait d'hôtel, en attirant bien sûr toute l'attention !

"Dans un sens, je suis d'accord avec Sheena... Continua Génis sur le ton de la conversation. Même si l'ennemi n'est pas là, les nouvelles vont vite... Et tout le monde sur cette île nous a déjà repéré...

- Nous verrons bien. N'oubliez pas que je connais cet endroit comme ma poche. Il ne sera pas si difficile que ça de nous dissimuler en cas de besoin, ou de faire pression sur les gens pour qu'ils se taisent. Les rassura Régal."

Bien sûr, le président en personne étant présent, ils eurent directement les chambres gratos. Le... Enfin, LES soucis étaient qu'Akina voulait absolument avoir une chambre voisine de celle de Yuan, voire carrément squatter la sienne, Aaron voulait être à un étage différent pour avoir la paix, Elensar insista aussi pour être avec Tsamayël dans une chambre voisine de celle d'Ange, et que cette dernière soit au total opposé de celle de Zélos... Zélos qui au passage se prit une énième baffe de Sheena pour avoir demandé d'être dans la même chambre qu'elle avec un lit double, alors que Génis tentait désespérément de faire comprendre à Préséa qu'il serait très heureux d'être son voisin de palier, tout comme Lloyd avec Colette. Mais à part ça...

Une fois que tous s'étaient mis d'accord (en gros, personne n'eut le choix, ou Raine allait faire un scandale !), ils décidèrent de se donner rendez-vous le soir même sur une petite plage privée de la société Lézareno, éloignée des lieux touristiques, afin de commencer un petit entraînement. Mais avant ça, ils avaient champs libre, le temps que Régal aille s'occuper de deux ou trois choses pour augmenter la sécurité. Sous ordres de Yuan, Akina avait reprit son poste de "surveillante"... Pendant qu'Aaron avait tout simplement décidé qu'elle se débrouillerai très bien toute seule, avant d'aller se poser sur la plage.

Il n'était pas le seul... Lloyd, Génis et Colette étaient déjà dans l'eau, Zélos était déjà partit draguer à droite à gauche, et Sheena venait de rembarrer son troisième prétendant. Seuls Kratos et Yuan restaient à l'écart et lançaient des regards méfiants à tout va.

Le jeune homme soupira. Ils étaient tous insouciants malgré la situation. Il trouvait ça pathétique.

 

..."Y m'énerve ce Aaron... Pourquoi lui, il peut passer du bon temps? Moi je me tape tout le boulot... Y m'soûle !"

Akina faisait les cents pas dans la zone qu'elle devait surveiller. Il ne se passait rien, il faisait chaud, et elle commençait sérieusement à en avoir par dessus la tête ! Et surtout, elle avait bien repéré son "partenaire", qui avait quitté son poste dès que Yuan avait eu le dos tourné. Elle pesta de nouveau, et lança un caillou valser dans les airs avec son pied... Et eut envie de s'enterrer six pieds sous terre dans la seconde qui suivit!

En effet, le dit caillou alla terminer sa lancée droit sur le front d'une certaine personne... Qui n'était autre que le chef des Régénats qui venait aux nouvelles.

"Akina... Tu n'étais pas censée surveiller, plutôt que de jouer avec des cailloux ? Demanda Yuan avec un ton allant à la limite du calme, tout en se frottant le front...

- Waaaah ! Désolée désolée désolée, mais c'est la faute de ce crétin d'Aaron ! Pourquoi il fou rien lui ? Je me tape tout pendant ce temps... Pas que ça me dérange hein ! (S'empressa-t'elle d'ajouter), mais lui aussi est sous tes ordres alors...

- Pfffff... C'est bien l'un des seuls que je n'ai jamais réussit à cerner. Mais dis-toi que tant qu'il est dans le coin, il pourra être utile... Alors ? As-tu vu quelque chose de suspect ?

- Non rien ! Il se passe absolument rien ! Pas un type louche, pas d'évènements louches, des touristes à perte de vue... C'est ennuyeux !

- Bien... Prends donc une pause pendant une heure ou deux. On aura besoin de toute ta vigilance se soir, lors de l'entraînement.

- Ah euh... Oui bon, d'accord... Merci..."

La jeune fille préféra quitter les lieux rapidement afin que l'ex-Séraphin ne remarque pas son teint devenu soudain cramoisi... Du coup, elle ne vit pas vraiment le geste, ou du moins, un semblant de geste, que Yuan fit, comme s'il voulait la retenir pour lui dire une dernière chose...

 

**************************

Et après la bronzette, on reprend l'exercice... Malgré la flemme ou l'indifférence de certains...

**************************

..."J'ai maaaaaaal !

- Lloyd, arrêtes de te plaindre et concentres-toi un peu ! Soupira Raine.

- Mais ce fichu coup de soleil me brûle...

- Depuis quand un loup chope-t'il des coups de soleil ? Répliqua Génis.

- Oui bah, j'étais pas en loup quand je bronzais moi !

- Bon, ça suffit, concentrez-vous ! Dit Kratos sur un ton sévère."

Au crépuscule, sur une petite plage privée, située derrière l'immeuble de la société Lézaréno, se trouvait une dizaine de loups.

Toute la troupe était au grand complet sur cette plage pour l'entraînement qui devait avoir lieu quotidiennement. Akina rôdait aux alentours pour surveiller attentivement, mais gardait aussi un œil curieux sur la scène, et surtout sur un loup à la longue crinière bleue, le dessous du corps rouge, avec de jolies ailes améthystes... Aaron était là aussi, adossé contre le palmier le plus proche de la "meute", pour mieux observer, sans avoir à rester debout. A ses pieds dormait un autre loup à la crinière flamboyante et aux ailes dorées, qui ne semblait pas vraiment vouloir y mettre du sien, et qui s'attirait les regards noirs d'Elensar un peu plus loin... Elensar qui, lui, était avec Tsamayël, en train d'expliquer aux autres comment utiliser le mieux possible cette forme lupine. Ange elle, était assise sur le sable, contre le palmier voisin de celui d'Aaron, et regardait le tout avec un air distrait.

Visiblement, ceux qui avaient des pouvoirs d'ange, comme Colette, Kratos ou Yuan s'en sortaient avec plus d'aisance, leurs pouvoirs étant plus puissants à la base, et du coup plus maniables. En revanche, Régal, qui était très habitué au combat au corps à corps, était désorienté et ne savait pas comme utiliser sa métamorphose avec avantage. Pareil pour Préséa, Raine et Génis. Outre le corps à corps, la magie était plus difficile à utiliser sous cette forme, et le jeune mage avait du mal à concentrer son mana de la bonne manière, alors que sa sœur était à peine capable de faire de léger soins mineurs. Ceci dit, Lloyd ne se dépatouillait pas mieux... Sans ses épées, et sans magie, il se retrouvait au même stade que ses amis. De son côté, Sheena ne s'en sortait pas trop mal, et usait de ses techniques ninja pour ruser, chose qui lui paraissait bien plus simple de cette manière !

 

..."Ils ne peuvent pas utiliser d'armes sous cette forme ? Demanda Aaron à Ange, à quelques mètres de lui.

- Si, mais ils n'ont pas assez de maîtrise pour ça... Répondit-elle avec un léger ton d'indifférence dans la voix.

- En même temps, je voie mal des loups manier une épée, à part en tenant dans leur gueule...

- Ça ne marche pas vraiment comme ça... L'épée est maniée par lévitation grâce à la magie provoquée par la transformation. Mais pour la plupart, ils ne sont pas encore capable de l'utiliser...

- Une sorte de télékinésie en gros non ? Continua le jeune homme sur sa lancée, de plus en plus curieux.

- On peut dire ça... Elensar et Tsamayël montrerons ça quand le moment sera venu. Il ne faut pas non plus aller trop vite..."

Aaron se tût. Vu comment lui répondait la jeune Elfe, il ne la sentait pas vraiment disposée à lui en dire plus pour le moment. Dommage, car il avait encore plus envie de satisfaire sa curiosité maintenant... Il regarda alors Zélos qui dormait à côté de lui, toujours sous sa forme de loup. Il soupira. Il se demandait comment on pouvait rester aussi indifférent quand on avait de telles possibilités... Pas qu'il se sentait jaloux, mais ce genre de pouvoir ne lui déplairait pas... Alors pourquoi ne pas le mettre à profit quand on le possédait ? Quelque chose lui échappait...

"Pourquoi tu ne vas pas avec les autres ? Tu sais déjà tout faire par cœur au point de te dispenser toi-même de l'entraînement ?"

Bien entendu, aucune réaction de la part du concerné si ce n'est une sorte de ronflement. Aaron soupira, et n'insista pas. A quoi bon ? Il posa sa tête contre le palmier et attendit que les choses se passent, regardant plus ou moins les autres s'entraîner, quoi qu'au fond, il n'y ai rien de bien intéressant à ce niveau la.

 

..."Mes coups de soleiiiils !

- Ça va Lloyd ? S'inquiéta Colette.

- Pour qu'il ai encore la force de se plaindre, c'est que ça doit aller ! Renchérit Génis."

La séance était finie, et le groupe se dirigeait maintenant vers l'hôtel. La nuit était bien entamée, et la fatigue se lisait sur les visages, mêlée à de l'insatisfaction pour certains, alors que d'autres étaient plutôt contents.

Quoi que, certaines personnes étaient restées plus en arrière, et ça commençait à chauffer...

"Et pourquoi ce mec doit se prélasser pendant qu'on se donne tout le mal du monde à vous faire progresser ? S'énerva Elensar.

- Je pense qu'il doit avoir ses raisons le connaissant, mais je dois avouer que cette façon de se comporter n'est pas vraiment à notre avantage non plus... Répondit Kratos, très calmement.

- Si ça ne concernait que lui ! Mais là c'est que...

- Que quoi ? C'est la seconde fois que vous faites allusion à ce "quelque chose", mais vous n'entrez pas dans les détails...

- Je vous l'expliquerai bien si je pouvais mais..."

Elensar montra alors du doigt Ange qui se tenait un peu à l'écart, discutant avec Tsamayël. Kratos dévisagea la jeune femme en fronçant les sourcils. Cette fille semblait avoir beaucoup plus d'importance qu'elle en avait l'air, mais jusqu'où cela pouvait aller ? D'après ce qu'il en avait vu, elle était aussi puissante... Tout semblait reposer sur elle, mais jamais elle ne faisait allusion à quoique se soit... Un jour, il faudrait vraiment qu'elle est une discussion avec eux...

 

..."Qu'est ce qu'il a ton ami ?

- Pardon ?"

Également isolés des autres, Aaron discutait avec Sheena. Il avait décidé d'aller vers elle, car il savait très bien qui elle était, et qu'elle pouvait être une très bonne source d'informations...

" Cet Elu là... Il semble se foutre royalement de tout ce qu'il se passe...

- Zélos ? J'en sais rien... J'ai essayé de le provoquer plusieurs fois, mais rien... Il réagit comme si il savait quelque chose dont il ne peut parler... C'est le seul cas de situation où on le voie comme ça... Enfin je crois... La dernière fois qu'on l'a vu aussi sérieux, ou du moins, moins railleur que d'habitude, c'était quand il nous a fait son double-jeu avec le Cruxis...

- Hum... Tu crois qu'il ne pourrait pas vous trahir encore une fois ?

- Je ne pense pas...

- Perso, j'ai du mal à comprendre comment vous arrivez encore à faire confiance à une personne qui a déjà tenté de vous trahir une fois... Surtout dans ce genre de situation, avec le retour en puissance d'Yggdrasill !

- Pardon ? Justement... Je crois que la situation est telle que si on se met à douter les uns des autres, on sera fichu !

- Parce que tu crois que faire confiance à une personne qui peut vous trahir par la suite est plus sûr ?

- Je rêve là... Pour qui tu te prends ? On te connais pas, tu n'as jamais été avec nous, et tu te permet de juger ?

- Je te donne mon avis, c'est tout !

- Ouai bah, pas besoin, la situation est déjà assez difficile comme ça !

- Qu'est ce qu'il se passe ? Demanda alors Préséa qui passait par là.

- Rien, viens on va se coucher ! Répondit la ninja en lançant un regard noir au jeune homme."

Préséa lui lança un regard interrogateur, mais ne chercha pas à comprendre, et suivit la jeune femme...

 

**************************

Pfouuu, un chapitre un peu débile pour détendre l'atmosphère, et commencer à caser quelque couples au passage ! XD

Sauf que j'ai l'impression de tourner en rond là, donc je vais commencer par passer à la vitesse supérieure au prochain chapitre X.x

Enfin, j'espère que vous aimez quand même ! XD

**************************

 

Bon bah, vu qu'on a eu droit à la troupe de loups réunit, j'vous mets l'image où on les voie tous, comme ça, vous pourrez vous faire une idée sans que j'ai à tout décrire à chaque fois ! XD

2635197130_1

<< précédent                                                               suivant>>

Posté par _martel_ à 12:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 décembre 2009

Chapitre 08: La vérité - par Aurélyss

-Yuan! S'exclama la jeune fille en se retournant d'un bloc. Je suppose que tu connais la vraie vérité....
Le demi elfe, qui devait être là depuis un petit bout de temps, ne dit rien. Il l'observa de ses yeux bleus avant de se retourner vers son bureau et de s'y asseoir.
-C'est rare que quelqu'un trouve qu'il y a quelque chose qui cloche, dit-il après un petit moment de silence. Qui plus est, quand cette personne ne vient pas du même monde...
Il regarda Aurélyss avec un regard insistant. Celle-ci haussa les épaules.
-Étant donné que je ne peux plus retourner dans sur Terre, autant que j'apprenne tout ce que je dois savoir sur ces mondes..., rétorqua-t-elle. Alors? Que s'est-il vraiment passé il y a 4000 ans?
-Je suppose que tu ne lâcheras pas le morceau, soupira Yuan. Tu es une fille très têtue.
-Merci du compliment.
-Mithos a vécu il y a quatre mille ans, commença Yuan. Sa sœur s'appelait Martel et elle était très belle....
-Martel? Tu veux dire que....La déesse Martel n'est autre que la sœur de Mithos?
-Tu as tout compris. Martel était la grande sœur de Mithos et celui-ci l'aimait très fort. Si fort qu'il était jaloux que je fréquente Martel, lâcha-t-il avec un petit rire.
Pendant une minute, Aurélyss ne réagit pas. Mais elle cligna plusieurs fois des yeux et regarda le demi elfe, très, très étonnée.
-Tu... Tu veux dire que tu as....quatre mille ans? S'exclama-t-elle en comprenant ce qu'il venait de dire. Tu as vécu la Guerre de Kharlan et tout ça??? C'est impossible!
-Et pourtant. J'ai un peu plus de quatre mille ans. J'ai quatre mille vingt huit ans pour être plus précis, fit-il avec un grand sourire.
La jeune fille s'assit, très ébranlée mais elle reprit vite sa contenance habituelle.
-Je suppose que Kratos a quatre mille ans lui aussi? Grimaça-t-elle.
-Kratos? Oui, il a lui aussi quatre mille ans et des poussières.
Aurélyss le regarda un instant avec un drôle d'air.
-Quoi? Demanda Yuan en remarquant qu'elle ne le quittait pas des yeux.
-.....La vache. T'es vieux mais tu le fais pas, s'écria-t-elle après quelques secondes.
-.....(= =) Bref, j'ai connu Martel et Mithos il y a quatre mille ans. Mais c'est d'abord Kratos qu'ils ont connu puis moi. On s'est lancé à la libération des sceaux pour sauver le monde. On avait fini de battre Origin quand...(il prit une grande inspiration avant de continuer) quand les humains sont arrivés et se sont battus contre nous. On avait l'avantage bien qu'on soit moins nombreux et....on a eu un moment d'inattention et Martel s'est fait tuée. A notre place. Elle est morte sous les yeux de son frère qui l'adorait, de moi qui l'aimait et de Kratos qui l'appréciait. Quelque chose est mort dans Mithos avec sa sœur et il a comme qui dirait perdu toute forme de sentiments pour autrui. Il s'est mis à haïr les Humains et c'est lancé au projet de ressusciter sa sœur après avoir séparé Sylvarant et Tethe'Alla en deux...Il a créé les Elus, qui, en accomplissant leur périple et en perdant leur humanité, ils seraient des réceptacles idéaux pour accueillir l'esprit de Martel qui sommeille.
-Tu veux dire que...Être un Elu signifie offrir son corps à Martel pour qu'elle puisse ressusciter? Perdre ses sentiments, son humanité, sa personnalité et tout pour devenir une coquille vide? Et que le monde a bien été séparé en deux par Mithos?
-Encore une fois, tu as tout compris.
-Mais...Alors....Celui qui se nomme Yggdrasil, qui est à la tête des Désians et du Cruxis, n'est autre que....
-Oui. Yggdrasil et Mithos ne font qu'une seule et même personne. Mithos a laissé les ténèbres lui ronger le cœur après la disparition de sa sœur et il est devenu aujourd'hui le chef du Cruxis et des Désians, Yggdrasil, conclua Yuan en croisant les bras.
-C'est horrible!
-Au début, Kratos et moi-même suivions ses plans car nous étions en rage contre les Humains qui avaient tué notre amie...Puis, on s'est rendu compte que Mithos avait changé. Beaucoup changé et qu'il ne respectait plus ce qu'on lui avait appris. Mais trois mille ans s'était écoulé...Je me suis éloigné le premier, pour essayer de trouver un moyen d'arrêter les périples de Régénération par les Renégats. Puis Kratos qui s'est éloigné durant trois ans. C'est à ce moment-là qu'il a rencontré Anna et que Lloyd est né...Et puis, il a tué la femme qu'il aimait et a cru que son fils était mort alors son cœur s'est glacé et il a regagné sa place auprès de Mithos....
-...Pourquoi....Anna est morte?
-Elle est morte à cause de son exphère non-sertie. A cause de Kvar (en réentendant ce nom, Aurélyss fut prise de frisson de peur), elle s'est transformée en monstre et a attaqué Lloyd et Kratos. Elle a réussi à reprendre temporairement ses esprits pour supplier Kratos de la tuer. Ce qu'il a fait...
-Ce genre de chose peut m'arriver? Demanda Aurélyss en touchant sa propre exphère.
Yuan lui jeta un regard en coin avant de répondre.
-Non. Ton cas est particulier. Tu as beau être humaine, tu manipules la magie comme un demi elfe. Ce qui n'est pas vraiment normal.
-Mais...Kratos est un humain aussi malgré le fait qu'il soit un Ange maintenant et il manipule la magie aussi. Je ne vois pas pourquoi....
Yuan se leva et alla à la fenêtre, observant ce qui se passait dehors.
-Il y a quelques fois des exceptions. Kratos fait parti d'une catégorie d'exception mais toi, tu ne vas dans aucune catégorie.
-Ah? Tant que ça?
-Oui. Là où tu habitais, tu possédais déjà tes pouvoirs bien qu'ils soient en mode somnolence. Yggdrasil l'a immédiatement remarqué que ton potentiel était supérieur à la moyenne et il t'a enlevé.
-Je me souviens qu'une fois, un mois avant de me faire enlever, un échafaudage m'était tombé dessus. Mais je n'ai jamais compris pourquoi tout est tombé autour de moi et pas sur moi..., se rappela Aurélyss. Ou la fois où je me suis retrouvée piégée dans un incendie et que le feu ne m'a jamais carbonisé...Certaines choses s'expliquent donc...
-Effectivement. Cela prouve que tes pouvoirs étaient déjà présent lorsque tu te trouvais dans une situation délicate. En te mettant une exphère, cela a réveillé complètement tes pouvoirs.
-A quoi servent les exphères précisément?
-Les exphères se développent à partir des nutriments des humains. Elles se réveillent et leur confère des pouvoirs. Mais si elles ne sont pas serties, leurs propriétaires peuvent se transformer en monstre. Et le seul moyen de les arrêté est de les tuer..
-Comment es-tu devenu un Ange? (Aurélyss réfléchit trente secondes) C'est à cause de ton exphère?
-Oui. Toi aussi, à partir du moment où ils ont réveillé tes pouvoirs et que tes ailes sont apparues, tu as cessé de vieillir.
Aurélyss resta interloquée pendant quelques secondes.
-Je...Je ne vais pas vieillir? Fit- elle sourdement. Ce...C'est une blague?
-Je t'assure que non...Et il est impossible de t'enlever ton exphère sous peine de te transformer en monstre....
-Je...Je vois...
« Je ne vais plus jamais vieillir....Est-ce une bonne chose ou pas...? » pensa-t-elle. « Il y a trop de révélations là...Je ne suis plus.... »
Yuan ne dit rien, laissant la jeune fille digérer ce qu'elle venait d'apprendre.
-Je crois...Je crois que je ne me sens pas très bien..., finit-elle par dire. (Elle se leva et vacilla) Je vais aller...prendre l'air...un peu...
Elle s'effondra dans le siège. Yuan se précipita à son chevet, ne comprenant pas sa réaction. Il toucha son front et constata qu'il était brûlant. C'était à cause des révélations? Non. Il regarda l'exphère de la jeune fille qui pulsait d'une lumière bleutée. C'était à cause de ça? Le demi elfe jura et la prit dans ses bras. Il fallait faire vite. Il sortit en lança une série d'ordre précis tout en marchant dans les couloirs. Si Aurélyss n'était pas soignée immédiatement, elle risquait de mourir. Et il fallait éviter cela. Yuan serra les dents.
« Vite! »
Dans ses bras, la jeune fille commençait à s'éteindre doucement....

*************

Lloyd s'arrêta subitement et leva la tête vers le ciel. Un vide énorme s'était ouvert en lui, sans qu'il sache pourquoi. Aurélyss..... Aurélyss était en train de mourir!

*************

Kratos leva lui aussi la tête et fronça les sourcils. L'image d'Aurélyss s'imposa à lui. Il comprit immédiatement ce qui s'était passé mais il savait qu'il ne pouvait rien faire pour l'aider. Il pria silencieusement pour qu'elle ne meure pas.

<< précédent                                                               suivant>>

Posté par _martel_ à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Chapitre 09: Dettes - par Aurélyss

-Ne fais pas cette tête-là Aurélyss, dit Yuan ironiquement. Si tu n'avais pas réagis aussi excessivement, il ne te serais rien arriver et tu n'aurais pas eu besoin de mes services....
Aurélyss émit un grognement pour toute réponse. Yuan détailla la jeune fille alors qu'elle lui tournait la tête. Sa peau, certes encore un peu pâle à cause de son intervention de dernière minute, était blanche et ses yeux saphirs se détachaient très nettement. Son exphère, de la même couleur que ses yeux, brillait doucement. Du point de Yuan, elle était vraiment très belle.
-Je ne vois pas pourquoi tu grognes ma très chère Aurélyss, continua-t-il toujours aussi railleur. Tu ferais mieux de me remercier...
-Ce n'est pas la peine de remuer le couteau dans la plaie Yuan, grogna Aurélyss de très méchante humeur. Je sais très bien que je te dois la vie. Alors, vas-y, dis-moi ce que tu veux pour que je puisse te rembourser puisque je sens que tu n'attends que je te le demande....
Yuan sourit.
-Pour une jeune fille impertinente, rebelle et incapable d'obéir, je trouve quand même que tu as un sens de l'honneur très strict....
-Tssss......Ca va, pas la peine d'en rajouter. Alors, vas-y, crache le morceau!
-J'aimerais que, pour te "racheter" on va dire".....
-Belle expression...., coupa Aurélyss avec un sourire mi-figue mi-raisin.
-....Que tu travailles pour nous jusqu'à ce que je considère que ta dette soit complète, continua Yuan sans se préoccuper de l'intervention.
Silence.
-Que je quoi?? s'exclama Aurélyss avec deux minutes de retard.
-Que tu travailles pour moi jusqu'à ce que ta dette soit remboursée, répéta impatiemment le demi elfe.
-Tu te fous de ma tête?
-Absolument pas.
-....
-Mais si tu ne veux pas, tu peux toujours me payer par nature....,sussura-t-il.
Aurélyss n'eut même pas le temps de réagir qu'il était sur elle.
-Alors....Que décides-tu?
-Tu.....Ne me fais pas rire! s'exclama la jeune fille en se dégageant.
Elle se leva et posa la main sur la poignée de la porte.
-Je t'aiderais. Mais là, je vais me coucher! Bonne nuit!
Et elle ferma la porte. Yuan sourit. La suite promettait d'être interessante....Dans le couloir, Aurélyss jura. Quel... Quel.....Yuan était....horripilant. C'était le mot. Elle rentra dans sa chambre attitrée, passa une chemise de nuit et un pantalon et se jeta sur son lit. Elle était épuisée....et en même temps énervée. Par Yuan mais aussi par elle-même. Pourquoi avait-elle réagi comme ça? C'était inconscient! Et elle avait faillit perdre la vie en plus... Et elle devait une dette à Yuan.... Elle ferma les yeux et se rémémora ce qui s'était passé.


*Flach Back*

Aurélyss s'effondra mais elle sentit des bras la rattraper et la secouer un bon coup. Yuan.
-[i)Bon sang Aurélyss! cria-t-il.[i) C'est pas le moment de faire ce genre de réaction!
La jeune fille se sentit soulevée. Si elle entendait tout ce qui se passait autour d'elle, elle ne put en revanche pas ouvrir les yeux. Sur sa gorge, son exphère la faisait atrocement souffrir. On l'allongea sur un lit sans doute et on lui donna des gifles.
-Aurélyss! Je sais parfaitement que tu m'entends!! Il faut que tu acceptes la présence de l'exphère sinon tu vas mourir!
"Facile à dire pour toi...." pensa la jeune fille.
Elle avait de plus en plus mal....Et c'était très désagréable. Plus ça allait, plus elle sentait son exphère la dévorer. Comment pouvait-elle faire pour l'accepter? C'était impossible.....Si elle l'acceptait, elle ne vieillirait plus...Et que savait-elle encore? Ah, si elle l'enlevait, elle se transformerait en monstre et elle était un cas particulier.
"Je n'ai jamais demandé ça!!! Laissez-moi!!" hurla une partie de son âme, celle qui refusait catégoriquement la présence de l'exphère depuis les "révélations".
"Quelle plaie ces exphères...." pensa Aurélyss en se sentant doucement sombrer dans les ténèbres.
-NON AURELYSS! rugit la voix déjà lointaine de Yuan. Tu ne dois pas....
La suite se perdit dans une sorte de brouillard, comme si la station radio se brouillait car vous ne captiez plus rien. Une voix retentit dans l'esprit d'Aurélyss.
-Aurélyss....Tiens bon....., murmura une voix qu'elle identifia comme étant celle de Lloyd.
Lloyd? Qui c'était déjà? Mais une autre voix s'imposa alors.
-Aurélyss....Accepte la présence de l'exphère....Même si tu n'as pas envie, fais-le. Au moins pour aider Lloyd...
Kratos. Cette voix, elle savait à qui elle appartenait.
Aurélyss se retrouva, dans son corps astral, devant une une boule de lumière bleue. Derrière le jeune fille, il y avait une porte où se déversait une lumière dorée, rivalisant avec les ténèbres ambiantes. Elle leva un sourcil interrogateur.
-Oui....? Et maintenant? Je fais quoi? dit-elle tout haut.
-C'est simple, il faut que tu choissises, murmura une petite voix.
-Que je choissise? Je dois choisir quoi?
-Si tu veux continuer à vivre c'est-à-dire en gardant ton exphère ou mourir. Dans cette condtion là, tu auras juste à emprunter la porte qui est derrière toi. Mais ce ne sera pas sans douleur....
-T'es vachement rassurant toi.....
-N'est-il pas?
-Donc......Si je veux vivre, il faut que j'accepte l'exphère.....Sinon, je meure c'est ça? résuma Aurélyss
-C'est ça.
-Je n'ai jamais demandé tout ça. Je n'ai jamais voulu quitter mon monde pour celui-là. J'étais heureuse sur Terre. J'avais mon avenir tout tracé, des amis, ma famille.....Pourquoi a-t-il fallu que je parte.....?
-Tu décides donc de mourir...?
-Une partie de moi me dit oui.....Mais je ne peux pas abandonner Lloyd et les autres. Pour eux, je vais vivre et sacrifier ma vieillesse.....Je vais les aider dans leur quête et sauver Colette ainsi que Sylvarant et Tethe'Alla, déclara la jeune fille. J'accepte la présence de l'exphère!
-Alors vas-y. Fais-le.
Aurélyss s'approcha avec lenteur de la boule bleue et la pris dans ses mains. Elle respira un grand coup et mit la boule lumineuse sur son coeur. Une intense douleur l'envahit et elle sombra de nouveau dans les ténèbres. Elle entendit alors de nouveaux bruits.
-Elle a accepté la présence de l'exphère!
-Vite! Il faut lui donner un peu de mana....
-Non, seigneur Yuan! Ne lui donner pas le vôtre!
-Tant pis, c'est la seule façon de la sauver.
-Il pourrait y avoir des réactions...
-J'ai dit que ça irait....
La suite se perdit dans un rugissement qui fit gémir Aurélyss. Quelqu'un lui donnait du mana calmant la douleur qu'elle ressentait et apaisant la soif -si elle pouvait dire ça comme ça- de son exphère. Mais soif de quoi? La jeune fille laissa tomber et sentit une aura douce l'envahir. Elle soupira. Peu après, elle ouvrit les yeux.
-Tu es réveillée? demanda Yuan penché vers elle.
Aurélyss mit un temps avant de s'apercevoir que leurs visages se touchaient presque. Elle releva brusquement la tête et elle se cogna contre celle de Yuan.
-AÏÏÏÏÏE.......firent-ils tous les deux.
-Mais ça va pas la tête? fit Yuan.
-Héé....C'est de ta faute! Tu m'as surprise à être si proche de moi! protesta Aurélyss.
-Bon, ça va aller. Mais Aurélyss, j'aurais à te parler...


*Fin du Flash Back*

Aurélyss se réveilla en sursaut. Elle mit quelques minutes à retrouver ses repères avant de se relever. Autour d'elle, les draps étaient défaits, signe de l'agitation de son sommeil. Elle passa sa main moite sur son front en sueur. Dehors, les rayons de la lune était toujours aussi lumineux, signe qu'il était encore très tôt.... Aurélyss soupira un coup.
-Tu sais que rentrer dans la chambre d'une jeune fille et de la regarder dormir était malpoli? fit-elle subitement en s'adressant à la chambre.
-Je ne sais pas comment tu as fait pour deviner que j'étais ici..., répondit un coin d'ombre.
-Et moi je ne sais pas comment tu as fait pour rentrer dans ma chambre Yuan....
Le demi-elfe sortit des ombres, toujours avec son sourire railleur.
-Je te rapelle que tu es dans ma base et que j'ai toutes les clés et autres codes de chacune des pièces, souligna-t-il.
-Ah oui....J'avais oublié.....Bon, alors aurais-tu l'obligeance de me laisser dormir? Le soleil ne s'est pas encore levé et j'aimerai bien dormir encore un peu....
Yuan ne bougea pas.
-Yuan? Il y a quelque chose qui ne va pas? demanda Aurélyss en voyant qu'il ne réagissait pas. Yuan?
-Savais-tu que les Anges ne dormaient pas? dit-il soudain.
-Heu...Non....
-Les Anges ne vieillisent plus, ni ne dorment. Ils ne ressentent plus la chaleur d'une peau humaine, n'ont plus aucuns sentiments. Ils ne boivent plus, ne mangent plus....
-Heu....Tu me fais peur là Yuan.....Qu'est-ce....Qu'est-ce que tu fais?!
Yuan s'était approché et était monté sur le lit d'Aurélyss qui rabattit ses draps sur elle. Leurs visages étaient proches et la jeune fille était pétrifiée.
-Pourquoi? Pourquoi es-tu si différente de moi, de nous les Anges? chuchota-t-il. Tu peux manger, dormir, tu as encore tes sentiments...
-Ne me dis pas....que tu es un Ange ....
-Bien sûr que si. Je fais parti des Héros de Kharlan ne l'oublie pas.
-Ah oui...C'est vrai. J'avais oublié ce petit détail....Est-ce que tu pourrais au moins me laisser dormir? Je ne travaille que demain et d'aussi loin que je remarque, le soleil n'est pas encore levé....
-D'accord mais avant tout, j'aimerais te faire une dernière chose....
-Ah? Laquelle? demanda Aurélyss en levant un sourcil interrogateur.
-Celle-ci....
Yuan se pencha vers elle et l'embrassa, posant ses lèvres sur celles de la jeune fille surprise. Celle-ci ne réagit pas et se laissa donc faire. Quelques secondes plus tard, le demi-elfe rompait le baiser. Il recula.
-Je préfère marquer ceux qui m'appartiennent. Bonne nuit, fit Yuan en s'en allant.
Il ferma la porte derrière lui. Aurélyss regarda la porte abasourdi, ayant du mal à retrouver ses esprits. Elle se laissa tomber en arrière.
-Le....Le....LE SALE IMBECILE!!!! cria-t-elle subitement, prise d'une rage folle. Je vais lui faire avaler ses quatres mille ans moi demain tu vas voir!
Tout en ronchonnant, elle se recoucha.
-Mon premier baiser en plus...., bougonna-t-elle. Il n'a pas idée de ce que ça représente pour une fille....
Elle s'interrompit et toucha du bout des doigts ses lèvres, pensive. Quand elle se rendit compte de ce qu'elle faisait, elle se retourna dans son lit et ferma les yeux. Le sommeil fut très long à venir....

<< précédent                                                               suivant>>

Posté par _martel_ à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Chapitre 10: La Tour du Salut - par Aurélyss

*NOTE: l'histoire reprend le moment où Lloyd arrive chez Altessa. J'ai déduis après qu 'ils ont mis quatre jours pour se rendre chez lui...Et que ça fait quatre jours qu'Aurélyss les a laissé.... De plus, Lloyd et sa bande vienne de rencontrer Pronyma, Kratos et Régal. Voilà le topo ^^*

-On est bientôt arrivé chez Altessa je présume? Fit Lloyd en soufflant un bon coup.
-D'après les indications qu'on m'a donné, répondit Zélos, on ne devrait pas tarder en effet.
-Bah il serait temps, souffla Génis. J'en ai marre de cette forêt....
Préséa s'arrêta soudain et scruta les ombres.
-Il y a un problème Préséa? Demanda Lloyd en la voyant s'arrêter.
-Je sens.... Un danger..., murmura la jeune fille.
-Encore un?! S'exclama Sheena. Avant c'était Régal, maintenant ça va être quoi?
Des soldats en uniforme passèrent près d'eux et les entourèrent. Les compagnons se regroupèrent autour de Colette, la protégeant et sortant leurs armes.
-Des Désians! Cria Lloyd. Préparez-vous au combat !
Les soldats s'apprêtaient à les attaquer quand...
-STOP! Cria une voix claire. Ne les touchez pas!
Les Désians arrêtèrent tous mouvements et se tournèrent vers la voix. Une silhouette vêtue d'une cape surplombait la scène.
-Repliez-vous, ordonna-t-elle. Ce n'est pas notre mission.
-Vous vous enfuyez hein? Cracha Lloyd. Restez et combattez!
-Dans tes rêves petit, répliqua la voix moqueuse. On s'en va.
La troupe de Désians disparurent dans les arbres sombres de la forêt. Le chef s'apprêtait à les suivre quand Lloyd l'attaqua. Le Désian eut tout juste le temps de dégainer son épée et de parer le coup. Il rompit le combat.
-Ecoute, je ne veux pas me battre avec toi Lloyd, fit-il.
-Comment connais-tu mon nom? S'écria le jeune épéiste. Tu cherches à me voler mon exphère?
-Non plus. Je ne suis pas ton ennemi...
-A d'autre! Bats-toi!
-Non!
Le combat s'engagea malgré tout. Le Désian passait son temps à esquiver les attaques de Lloyd mais, celui-là fit un magnifique geste et la capuche tomba, libérant une cascade cheveux noir. Lloyd s'arrêta, surpris.
-Non...C'est impossible...c'est toi...? Aurélyss....
Celle-ci releva la tête et le fixa de ses yeux bleus, un léger reproche dans son regard.
-Qui veux-tu que se soit? Yggdrasill? Répliqua la jeune fille en rengainant son épée. Bien sûr que c'est moi.
-Mais...Que fais-tu dans cette tenue? Et avec des Désians?
-C'est une longue histoire et je ne peux pas rester. Sachez tout de même que je reste de votre côté mais que je vais dans le camp des ennemis pour en savoir plus sur Yggdrasill et les Désians.
-Comment ça? Demanda Génis.
-J'ai....contracté une dette avec Yuan..., soupira Aurélyss en se passant une main dans ses cheveux. Il m'a sauvé la vie et il m'a demandé de travailler pour lui jusqu'à ce qu'il décide que j'ai remboursé ma dette....
-Et...? Tu dois faire quoi là?
-Je dois aller dans sur Derris-Kharlan pour les savants examinent de plus près mon exphère et que Yuan puisse avoir de plus amples informations dessus sur mon pouvoir....Ce sont des renégats qui m'accompagnent et qui veilleront sur moi...
-Mais..., s'exclama Raine. Si tu vas pour faire examiner ton exphère, tu vas redevenir...
-Comme avant? Acheva Aurélyss sans sourciller. Je sais que c'est un risque mais les renégats seront là.
-Tu leur fais confiance? Demanda Sheena surprise. Tu sais que tu joues gros.
-Je sais. Mais ils sont aux ordres de Yuan et moi aussi pour le moment. Je ne peux que leur accorder temporairement ma confiance.
Il y eut un sifflement. Aurélyss se retourna et s'apprêta à partir.
-Ne l'oubliez pas, ajouta-t-elle toutefois. Quand j'aurais eu suffisamment de renseignements sur Yggdrasill, je vous tiendrais au courant...
« Même si je sais qui il est vraiment... » pensa-t-elle mentalement.
-Bon courage et plus tard Aurélyss..., la salua Lloyd.
-Merci et n'oubliez pas!
-Que tu es de notre côté? On a compris!
-Nan, n'oubliez pas que quand on veut, on peut. Vous avez tous la force de sauver Colette et que l'union fait la force!
Elle leur adressa un dernier signe de salut et s'enfonça dans les bois. Les compagnons fixèrent encore quelques instants l'endroit où avait disparu Aurélyss avant de reprendre leur chemin. La jeune fille marcha pendant quelques secondes avant de se retrouver encerclée par son escorte.
-Nous ne devons plus traîner maintenant, dit un désian. Nous devons nous rendre à Welgaïa.
-Oui, j'ai compris. Allons-y...
Et ils se remirent en marche. Au fond d'elle, Aurélyss tremblait de peur sur la suite des événements mais elle devait respecter sa promesse. Elle se rappelait trop bien sa réaction quand Yuan lui avait dit ce qu'elle devait faire...

*Flash Back*

-Tu m'as demandé, Yuan? Me voici, fit la jeune fille en s'asseyant sur le fauteuil sans même attendre qu'on l'y invite.
Elle avait été convoquée presque dès qu'elle s'était réveillée dans le bureau du demi elfe et, sans perdre presque une minute, elle y était allée. Ce n'était pas le même bureau que la veille mais celui-là était un peu plus grand et couvert de livres, d'instruments bizarres et de machines. Yuan était assis derrière son bureau et Botta était debout, juste derrière lui. Les deux hommes levèrent la tête en l'entendant rentrer.
-Alors? Que veux-tu que je fasse? Demanda Aurélyss en plongeant ses yeux saphirs dans le regard jade du demi elfe.
-Déjà tu devras être un peu plus polie, rétorqua celui-ci en croisant les bras sur son torse (elle haussa les épaules). De deux, tu pourrais frapper avant d'entrer (elle ricana) et de trois, ce n'était pas si pressé.
-Ah bon? Le désian qui est venu me chercher m'a pourtant dit que c'était urgent, ricana une nouvelle fois Aurélyss. Pour la politesse, ce n'est pas pour moi. Ce n'est pas parce que tu m'as sauvé la vie que je vais être plus polie.
Botta tiqua et s'apprêtait à répliquer mais Yuan leva la main.
-Décidément, tu es bien trop impertinente...
Aurélyss lui offrit un grand sourire plein de charme.
-Merci du compliment, dit la jeune fille sans se départir de son sourire. Alors? Veux-tu que je réitère ma question ou souhaites-tu qu'on parle encore un peu plus de mon éducation?
Cette fois-ci, Botta réagit. Il sortit son épée et se précipita sur la jeune fille qui fit un saut périlleux pour se mettre loin de la portée de son attaquant.
-Ce n'est pas la peine de te mettre dans ces états là mon pote, s'écria joyeusement Aurélyss. C'est mon caractère!
-Botta, range ton épée, ordonna Yuan. Et toi Aurélyss, surveille un peu tes paroles (nouveau haussement d'épaule pour la concernée). Je vais te dire quelle sera ta mission.
La jeune impertinente faillit dire quelque chose mais se tut et regagna sa place, l'air sérieuse.
-Je t'écoute, fit-elle.
-Interdit de protester d'accord? Et d'ouvrir la bouche avant que j'ai fini. Ce n'est pas par gaieté de cœur que je te demande ça...
Aurélyss leva un sourcil et un léger sourire ironique se étira ses lèvres mais elle ne fit aucun commentaire.
-Je sais à quoi tu penses, aussi, je ne te laisserais pas ouvrir la bouche tant que je n'aurais pas fini, prévint le demi elfe. Bon, la mission que je vais te confier et un peu délicate mais si tu la respectes, ça ne devrais pas s'éterniser...(Aurélyss lui lança un regard interrogateur) Un groupe de renégats va t'accompagner pour que tu te rendes comme prisonnière à Welgaïa, qui se trouve en haut de la Tour du Salut. A partir de là, les savants vont s'occuper de toi...Et de ton exphère...
Là, toute ironie avait disparu du visage d'Aurélyss et c'était une expression d'horreur et de peur qui l'avait remplacé. Elle se releva brusquement, renversant le siège au passage.
-Mais...Tu es fou?? S'exclama-t-elle. Tu veux que j'aille servir de cobaye Welgaïa?? Que les savants fassent des expériences sur mon corps?? Je refuse!
-N'oublie pas que tu me dois une dette, répliqua calmement Yuan. Et je t'avais prévenu que ce ne serait pas une mission très simple. Je te demande juste d'aller te faire examiner par les savants pour que j'en sache plus sur ton exphère. Les renégats que j'ai désigné pour cette mission ne te laisseront pas tomber et quand j'en saurais assez sur ton exphère, ils doivent te sortir de là.
-Mais même! Je vais passer combien de temps là-bas?
-Pas plus d'une ou deux semaines.
-C'est trop!!
-C'est le temps qu'ils leur faudra pour examiner ton exphère.
-Et pourquoi as-tu besoin d'en savoir plus sur mon exphère?
-Pour voir si tu es bien capable de vaincre Yggdrasill...Ou de l'utiliser.
-Utiliser? Quoi donc?
-Ce sera ta prochaine mission.
-Bon, je crois que je n'ai pas le choix..., soupira Aurélyss résignée. Mais j'espère pour toi que tu tiendras parole quand tu auras ce que tu voudras. Je ne veux pas servir de joujou à Mithos.
-Tu peux avoir confiance en nous.
-J'espère bien..., grogna-t-elle. Et quand dois-je partir?
-Quand tu le souhaites.
-Je serais prête dans une heure, lança la jeune fille en se levant. Que tes renégats soient prêts. Plus vite on sera à Welgaïa, plus vite tu auras tes putains de renseignements. Tchao!
Et elle quitta la pièce. Botta se pencha vers Yuan.
-Croyez-vous vraiment que votre plan va marcher? Demanda-t-il son chef. Si jamais elle est trop surveillée, on ne pourra pas la sortir de ce piège...
-Ne t'en fais pas. Je suis peut-être le chef de Renégats mais je suis toujours un des quatre Séraphins et je fais toujours parti du Cruxis. Au moindre problème, je pourrais la faire facilement sortir d'ici.
-C'est vrai....

*Fin du Flash Back*

Aurélyss poussa un soupir.Bientôt, la Tour du Salut fut en vue et, inconsciemment, elle fut prise de frissons.
-Nous devons vous attacher à partir de là, dit un « Désian » en lui liant les poignets. Nous devons ensuite vous déposer directement au laboratoire.
-Très bien...Allons-y...
« Courage Aurélyss » pensa la jeune fille en s'engageant à la suite des renégats. « Ce n'est qu'un mauvais moment à passer... »
La Tour était silencieuse. C'en était presque lugubre. Bientôt, ils parvinrent à la salle du dernier Sceau, celui où Colette était devenue un Ange et avait perdu son âme... Aurélyss détailla avec curiosité la salle. Elle était bien à Tethe'Alla non? Alors pourquoi la salle du Sceau ressemblait trait pour trait à celle de Sylvarant? Et si...? C'était une bonne hypothèse après tout... Mais il fallait vérifier. Une fois qu'elle serait sortie de ce merdier, se jura-t-elle, elle demanderait à Yuan des précisions. Les Renégats l'emmenèrent dans un autre télé porteur et ils arrivèrent à...
-Bienvenue à Welgaïa, dit le « désian ». Sur Derris-Kharlan.
Jamais de sa vie Aurélyss n'avait vu une ville -et même une planète!- aussi lugubre que Derris-Kharlan... Le ciel était mauve et elle avait l'impression que la foudre pouvait se déchaîner à tout moment. Des Anges volaient de ci, de là, leurs yeux morts, incapable de faire autre chose que de suivre les ordres qu'on leur donnait. Cette planète... était vide. Les Renégats l'emmenèrent dans l'édifice, traversant des couloirs.
Kratos sortit d'une pièce, l'esprit ailleurs quand il aperçut un groupe de Désians escortant une personne. Il n'y fit pas attention jusqu'à ce que la prisonnière attire son attention. Cette chevelure noire, ces vêtements et ces yeux... Aurélyss! La jeune fille disparut au détour d'un couloir et le mercenaire savait très bien où les désians la conduisaient. Mais que faisait-elle ici? Cela étonnait le Séraphin qui se doutait que vu le caractère de la jeune fille, elle se soit laissée prendre sans protester... Et que son corps ne portât aucune blessure... Que mijotait-elle? A mesure qu'elle avançait, Aurélyss se sentait au bord du précipice. Si seulement elle pouvait fuir cet endroit! Les « désians » ouvrirent une porte et un savant apparut.
-Nous l'avons retrouvé, dit un Renégat. Tâchez de ne pas la laisser s'enfuir la prochaine fois seigneur Tera.
« Tera? » pensa Aurélyss. « Ca me dit quelque chose...Mais quoi? »
Le savant avait des cheveux noirs coupés courts et des yeux émeraudes glacials. Il contempla Aurélyss comme un chat devant un canari et ses lèvres se fendirent en un sourire cruel.
-Comptez sur nous...Elle ne pourra pas s'échapper la prochaine fois..., fit-il.
Aurélyss sut alors qu'elle ne ressortirait pas avant un très long moment du laboratoire... Et qu'elle aurait mieux fait de s'enfuir dès qu'elle en avait l'occasion car là, elle allait le regretter amèrement. Les Renégats repartirent et la porte du labo se referma sur Aurélyss.

<< précédent                                                               suivant>>

Posté par _martel_ à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 janvier 2010

[OS] Juste une petite histoire de cheveux - par Marina Ka-Fai

Hello les gens, me revoilà !

Eh non je ne suis pas morte !

Je vous propose une petite fic tapée sur Word et basé sur TOS et son aspect ludique jamais vu : les cheveux XD

 

Couples : Colloyd –Yuartel- PronymaxYggdrasill - Géséa et relations parentales/amicales

 

Merci à tous ceux qui me lisent et reviews, c’est adorable !

I do not own Tales of Symphonia , neither I do not own their characters.

Enjoy!

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 Juste une petite histoire de cheveux

 

Yuan Ka-Fai avait toujours été fier de lui-même. Sans orgueil mal placé. Il est vrai que Yuan avait quasiment toujours réussi ce qu’il entreprenait. Et toujours sans orgueil mal placé, sans devenir un Narcisse en puissance, il était assez fier de son physique, surtout de ses cheveux. Longs, lisses et bleus azurés que Martel aimait tant caresser. C’est pourquoi Yuan prenait le plus grand soin pour sa chevelure, ainsi Martel restait présente encore une fois dans son cœur déjà plein de ses souvenirs. Une fois au Ciel après sa mort, elle aurait de nouveau le plaisir de les caresser comme elle les avait connus.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Si Zélos Wilder gardait ses cheveux longs, ce n’était ni par coquetterie ni parce que cela augmentait son charme. Zélos Wilder était un peu fainéant pour cette partie de son corps. Il les lavait et les entretenait bien entendu mais il les laissait toujours pendre dans son dos. Il ignorait tout de l’art de la queue de cheval ou de la natte. Aussi quand Lloyd lui proposait de les coiffer il disait toujours oui. Le fait d’ignorer tout de l’art de la coiffure avait un avantage, au moins Zélos et Lloyd passaient un moment agréable et drôle ensemble.

C’est pourquoi à ce jour Zélos Wilder n’a toujours pas appris à se nouer les cheveux.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Quand Lloyd était enfant, Kratos lui brossait souvent les cheveux. Une activité réservée aux femmes, direz-vous ? Selon Kratos non. Il aimait brosser les cheveux de son petit car à chaque fois petit Lloyd jouait sagement sur ses genoux, lui racontant ce à quoi il jouait avec Maman ou Noïshe. Séparé de son fils pendant quatorze ans, la femme de sa vie morte, ce rituel manquait horriblement au Séraphin, priant lorsqu’il se couchait de ne pas voir le soleil se lever le lendemain.

Peu après leurs retrouvailles, Lloyd avait confié qu’il avait quelques souvenirs de son enfance mais il semblait qu’il avait oublié ce moment. Un matin, il rejoignit son père, ses cheveux étant lâchés. Là oui, la ressemblance avec Kratos était encore plus troublante. Il avait à la main deux élastiques et une brosse. Lloyd demanda donc à son père s’il pouvait l’aider à se coiffer.

-Comme quand j’étais petit ! Ajouta t-il

Pour la première fois depuis qu’il coiffait son fils, Kratos le faisait non pas en souriant comme il en avait l’habitude, mais en pleurant d’émotion. Comment avait t-il put souhaiter ne plus voir le soleil se lever ?!

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Aussi loin qu’il se souvenait, Mithos Yggdrasill avait toujours connu Pronyma avec ses beaux cheveux vert forêt attachés.

-C’est plus pratique pour travailler. Lui avait-elle dit.

Faux prétexte pensait Mithos

Et pourtant, il rêvait de voir sa Pronyma d’amour avec ses cheveux lâchés. Aussi, il s’arrangea et fit en sorte qu’elle ne retrouve pas ses élastiques. Ce fut donc une Pronyma aux cheveux longs lui tombant au bas des reins qu’il vit le lendemain de son forfait. Elle était encore plus belle ainsi si c’était possible, plus sexy…

Et Mithos ne put s’empêcher de l’embrasser.

- Tu vois Mithos, c’est pour cette raison que j’attache mes cheveux. Si je ne le fais pas, tu me sautes dessus.

Et apparemment, ça ne la gênait pas tant que ça Pronyma !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Depuis qu’elle était toute petite, Colette Brunel laissait pousser ses cheveux blonds. Pas pour elle non. Elle pouvait les avoir longs ou courts, peu lui importait jusqu’à ce qu’un petit Lloyd énamouré et âgé de dix ans lui dise un jour :

- Tes cheveux sont si beaux ! Ils ont la couleur du soleil, alors même s’il pleut, il me suffit de les voir pour que ma journée s’illumine !

Depuis ce jour, elle les laissait pousser, devenir plus longs afin que « le soleil » soit toujours plus grand, afin que les journées de Lloyd soient toujours lumineuses tout au long de sa vie.

Le concerné lui en était gré. A ce jour, le nombre de bijoux et de barrettes fabriquées par Lloyd pour Colette s’élève à trois cents douze, sans compter les autres cadeaux qu’il lui a offert, dont un petit être portant leur sang et qui allait naître de leur amour bientôt.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Un jour, Préséa se cassa le bras en tombant d’un ptéroplan. Et évidemment elle se cassa le bras avec lequel elle écrivait. Comment allait-elle faire pour faire ses couettes, celles qu’Alicia lui avait apprit à faire et qu’elle faisait tous les jours ad aeternam ?

La question lui trotta longtemps dans la tête, elle ne voulait déranger personne avec des choses aussi futiles.

Le lendemain de son accident, Génis vint la voir avec une brosse et des élastiques.

- Je me disais juste que tu aurais besoin d’aide pour faire tes couettes… lui dit-il rougissant

Elle accepta. Pendant deux mois « son petit chevalier servant » comme l’appelait Régal, l’aidait à se coiffer et autres choses en tout genre.

Depuis, quand Préséa se coiffait avec ses couettes, ce n’était plus seulement parce qu’Alicia le lui avait apprit, c’était aussi parce que Génis l’aimait et réciproquement.

 The End ?

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Voilà mes petites rubriques cheveux de TOS ^^

Si vous avez des idées sur ce sujet, faîtes m’en part ^^

Reviews ?

 

                                                               suivant>>

Posté par _martel_ à 12:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

[OS] Juste une petite histoire de cheveux 2- par Marina Ka-Fai

Coucou !

Inspirée ce soir, je repars dans mes délires capillaires !

 Couples : Sheelos- léger RégalxRaine

 Enjoy

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 Juste une petite histoire de cheveux 2

 

 

 Si on fouillait les photos de Sheena à différentes époques de sa vie, on remarquait qu’elle avait beau grandir, sa coiffure ne changeait pas depuis ses 9 ans. On croyait qu’elle la gardait pour sa praticité, cela n’était pas faux mais cela n’était pas vrai non plus.

Cette coiffure lui rappelait constamment son échec face à Volt qui a tué tant de gens, lui rappelait le sacrifice de Corrine, lui rappelait sa condition de ninja n’ayant pas le droit à l’amour, lui rappelait qu’il fallait qu’elle soit forte.

Et pourtant, on remarque qu’à 19 ans, la miss laissait parfois ses cheveux lâchés. La honte de sa faiblesse était passée, son regard était porté vers l’avenir et le petit être qu’elle portait en ses entrailles. Un certain rouquin était passé par là. Il l’avait aimé et accepté telle qu’elle était. Elle lui donna trois enfants : Corrine, Zéphiel et Mylène.

Oui Zélos Wilder était sans doute l’une des meilleures choses qui soit arrivée dans la vie de Sheena Fujibayashi.

 

 

Raine Sage était toujours très à cheval sur la longueur de ses cheveux. Il fallait qu’ils lui arrivent au niveau de ses oreilles. Ce n’était pas un TOC mais un besoin vital pour elle. Il lui fallait se démarquer de sa mère qui lui ressemblait tant sur le plan physique, la seule différence notable était que Virginia Sage avait les cheveux mi-longs. Sauf que Raine lui en voulait toujours. Aussi longtemps qu’elle lui en voudrait pour l’avoir abandonnée avec son frère Génis, Raine ne laisserait jamais ses cheveux aller au-delà de ses oreilles.

Au grand dam de Régal, sa Raine souffrait et lui ne pouvait rien faire pour soigner sa blessure.

 

Sélès Wilder avait toujours affirmé qu’elle haïssait son demi-frère Zélos. Seulement dans ses dires. Ce qu’elle haïssait, c’était ce destin maudit qui l’avait coincée au loin dans cette abbaye. C’est pourquoi à ce jour, Sélès Wilder s’occupait avec ferveur de ses cheveux.

Roux comme ceux de Zélos. Le seul lien qui la liait encore un tant soit peu à ce frère lointain, coincé lui à jamais dans un rôle qui lui convenait si peu. Si Sélès sortirait un jour de cette abbaye, Zélos, lui, ne pourrait jamais se débarrasser de ce titre d’Elu du Mana, destiné à mourir un jour pour le monde.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

Court je sais….

Reviews ?

<< précédent                                                               suivant>>

Posté par _martel_ à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

[OS] Fuite en avant - par Marina Ka-Fai

Hi everybody !

Me revoilà avec un de mes OS guimauve dont j’ai le secret XD

TOS n’est pas ma propriété.

 

Résumé : Qui a dit que Lloyd ne lisait jamais ? Seulement lui, quand il lit, ce n’est pas pour la culture.

 

Couple : Père et Fils Kratos/Lloyd

 

Enjoy

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

Fuite en avant

 

 

Un miracle ! Selon elle, c’était un vrai miracle ! Son cœur d’enseignante avait fait un bond quand elle avait vu l’élève le moins studieux de sa classe lire un livre.

Raine sage remerciait la Déesse d’avoir fait en sorte que Lloyd Irving lise sans qu’on le lui demande.

- Il doit être malade, c’est impossible ! S’était écrié Zélos

SBAF !

Zélos venait de recevoir une gifle de Raine.

 

 

- Tais-toi ! Lloyd lit enfin autre chose qu’une BD ! Il veut se cultiver, la connaissance mène au pouvoir.

-C’est mal connaître Lloyd. Dit Colette

-Comment ça ? demanda Kratos

-Lloyd a une espèce d’habitude. Quand quelque chose lui pèse trop sur le cœur, au lieu de pleurer, il lit.

-Pourtant demain nous affronterons Mithos et réunirons les mondes, c’est son souhait non ? Ajouta Génis

xxxxxxxxxx

- Kratos, que feras-tu une fois les mondes réunis ? Demandait Lloyd trois jours auparavant

-Je partirai pour Derris-Kharlan et je réparerai mon erreur, celle d’avoir permit au Cruxis d’apparaître.

xxxxxxxxx

 

 Ces mots trottaient dans l’esprit de Lloyd. Kratos allait partir, son père…allait partir. Cette pensée mais arrachait le cœur alors qu’il essayait de fuir sa douleur dans les mondes construits par les livres. En trois jours, il en avait lu une quinzaine. Nombre élevé pour une peine infinie. Un bruit le détourna de sa lecture. Kratos se tenait là. Il s’installa aux côtés de son enfant.

- Que lis-tu ? demanda t-il

- Mercure d’Amélie Nothomb.

-Oui, il est pas mal.

La conversation dura ainsi quelques minutes mais tous deux sentaient la vanité de celle-ci.

- Colette m’a expliqué ton habitude vis-à-vis des livres.

- Ce coup-ci Colette s’est trompée, j’ai vraiment envie de lire….

 

L’adolescent se mit à trembler, il n’arrivait plus à retenir ses larmes et fondit en pleurs dans les bras du Séraphin, qui, surpris, mit quelques secondes avant de serrer son fils contre lui.

 

- Lloyd, allons…

- Ne pars pas.

- Il le faut pourtant…

- Alors emmène-moi avec toi ! S’il te plaît, ne me laisse pas seul, ne m’abandonne pas !

- Alors c’est ça ?! Tu croyais que je voulais t’abandonner pour toujours ?! Lloyd, regarde-moi.

 

Le jeune homme leva ses yeux noyés vers son père qui sécha doucement ses larmes.

 

- Lloyd, je ne pourrai jamais t’abandonner, je t’aime trop pour ça.

- Alors pourquoi veux-tu partir ?

- Je croyais que tu ne voulais pas de moi dans ta vie.

- Tu te trompes, j’ai besoin de toi ! Tu as suffisamment payé et expié tes fautes ! Reste avec moi, avec nous tous !

- Si c’est ce que tu veux alors je reste. Je t’aime mon fils, ne l’oublie jamais.

- Je t’aime aussi…Papa.

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

Alors qu’en pensez-vous ?

Cette idée me trottait dans la tête depuis un moment.

Reviews ?

Posté par _martel_ à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

[OS] Juste une petite histoire de cheveux 3 - par Marina Ka-Fai

Hey everyone I’m back !

Je me relance dans mes espèces de trucs indéfinissables capillaires.

J’espère que vous aimerez et surtout si vous avez des requêtes, n’hésitez pas, je ne mords pas.

 

Lloyd : C’est vrai en plus !

Yuan : Lloyd, tu l’enfonces là.

 

TOS ne m’appartient pas, dommage car sinon j’aurai eu Yuan Ka-Fai pour père XD

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 Juste une petite histoire de cheveux 3

Lloyd Aurion ressemblait énormément à son père Kratos. L’une des manières de les différencier, mis à part leurs âges, étaient la manière dont ils se coiffaient. Si le père laissait ses cheveux libres et un peu fous, le fils les attachait en deux petites couettes et seule une mèche rebelle descendait sur son front. Un jour, Sheena lui avait demandé pourquoi il ne les laissait pas détachés, si c’était juste pour qu’on ne le confonde pas avec son géniteur.

- Ca n’a rien à voir. Je lâcherai mes cheveux le jour où je serai aussi fort que mon père. Seulement à ce moment là, je pourrai prétendre à une ressemblance parfaite.

Kratos l’avait entendu. Le lendemain, Lloyd eut la surprise de sa vie, son père était coiffé comme lui.

- C’est à moi à te ressembler, tu es plus fort et meilleur que moi en tout point mon fils.

Emu, le fils tomba dans les bras de son père. Il en avait la certitude maintenant. Quand son père lui disait qu’il était sa fierté, il ne mentait pas.

 

Quand elle était enfant et adolescente, Martel Yggdrasill haïssait ses cheveux. Vert comme la prairie. Ils lui rappelaient son statut de demi-elfe, le rappelait aux yeux du monde, c’était comme si elle avait un écriteau avec elle avec cette inscription « je suis une demi-elfe, persécutez-moi ». Son frère avait plus de chance, ses cheveux étaient blond, une couleur rare mais pas anodine chez les Humains. Elle haïssait ses cheveux jusqu’à ce que la vie lui offre l’amour. Un demi-elfe lui aussi, qui admirait la chevelure de la jeune femme, trouvant qu’elle lui donnait encore plus de grâce si c’était possible. L’amour fait des miracles, il avait suffit d’un seul moment pour effacer toute la haine de Martel envers son sang. Son écriteau était maintenant « je suis une demi-elfe, admirez-moi ».

 

Mylène Wilder haïssait son fils Zélos, c’était bien connu. Il lui rappelait trop le cocu qui lui servait de père et accessoirement mari de la jeune femme. Mylène était blonde, une couleur appréciée chez les nobles, les cheveux de Zélos étaient d’un roux flamboyant, comme ceux de la bâtarde qui lui servait de demi-sœur. Non content de la tromper, il avait fallu que son mari engrosse une « demi-elfe inférieure ».

Au moins Zélos avaient ses yeux, bleus comme les siens. Mais ça ne suffisait pas à Mylène, son dégoût pour cet enfant la hantait. Alors on peut se demander pourquoi elle l’a sauvé de la mort, si dans un sursaut maternel elle avait voulu protéger son enfant.

Non. Cet enfant n’était pas le sien, même si elle lui avait donné la vie. C’était celui de l’Eglise, celui de son représentant dont il avait hérité du titre. C’était le fils de l’Elu, pas le sien, c’est pourquoi Mylène ne voyait pas pourquoi elle aurait dut l’aimer.

Et pourtant, malgré tout cela, Zélos aimait sa mère, pauvre petit. Depuis la mort de Myèlène, il avait comprit pourquoi elle ne l’aimait pas et c’est pour cela que Zélos Wilder méprisait son rôle d’Elu à la noix.

 

Quand il était petit et sans ami, Génis Sage n’aimait pas la couleur de ses cheveux. Blanc-gris comme ceux de sa sœur Raine. Sur elle, cela rendait bien, on aurait dit qu’elle était platine mais sur lui, on aurait dit un petit vieux car les reflets gris de ses cheveux étaient plus foncés que ceux de son aînée. Tout cela changea le jour où Lloyd lui dit :

-Moi je l’aime bien la couleur de tes cheveux, on dirait que tu es un érudit !

Il était vrai que Génis aimait apprendre. Finalement, avoir une couleur de cheveux qui colle à sa personnalité, c’est pas mal, non ?

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Court je sais, je ne sais pas faire des longs trucs TT

Yuan : Plus c’est court plus, c’est concentré. C’est la qualité qui vaut, pas la quantité.

Merci mon Yuan ^^

Lloyd : Reviews ?

Et toute l’équipe de TOS avec la déjantée qui leur sert d’auteur vous souhaitent un joyeux noël et de joyeuse fêtes de fin d’années, on vous aime tout plein !

 

<< précédent                                                               

Posté par _martel_ à 13:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

[OS] Interview d'un auteur ToS - par Marina Ka-Fai

Hello les gens !

C’est moi, Lloyd Aurion ! Aujourd’hui (24 décembre) c’est l’anniv’ de notre auteur Marina et on a décidé de lui faire une surprise made in TOS : une interview où je serai le présentateur et mes invités seront Marina, Yuan, Papa et Mithos ! Zélos a préparé les questions !

Here we go !

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

Interview d’une auteur TOS

 

 

Hello everybody ! Je suis Lloyd Aurion et c’est moi qui présenterai cette interview !

Merci à Zélos pour les questions et à tout le monde qui nous lit !

Mes invités aujourd’hui sont :

 

-Marina Kaede Elric-Yuy (c’est son pseudo sur fanfiction.net) qui fête ses 17 ans aujourd’hui !

- Yuan Ka-Fai, Séraphin du Cruxis et Leader des Renégats

-Kratos Aurion, Séraphin du Cruxis et Papa de votre humble présentateur

-Mithos Yggdrasill, Chef suprême du Cruxis

 

C’est parti !

 

 

Quel âge avec vous ?

 

Marina : 17 ans

Yuan : 4030 ans

Kratos: 4028 ans et demi * c’est important le demi XD *

Mithos : 4015 ans

 

 

Votre taille ?

 

Marina : 1 mètre 68 !

Yuan : 1m 86

Kratos : Idem

Mithos : Sous ma force d’adulte, pareil que Yuan et Kratos sinon je fais la même taille que Miss je déguise le chef du Cruxis en fille pour ses contes parodiques !

Yuan : Mithos ?

Mithos : Oui ?

Yuan : Ta bouche. Et je reste poli car il y a une jeune fille ici.

 

 

Des mauvaises habitudes ?

 

Marina : Je déguise souvent Mithos en fille pour mes parodies, pardon mon Mithos TT

Mithos : Je te pardonne. Bon bah moi, j’ai tendance à devenir mégalo.

Kratos : J’ai du mal à montrer à mon fils que je l’aime TT

Lloyd : C’est pas grave Papa, je t’aime ^^

 

*Gros câlin entre le père et le fils *

 

Yuan : J’ai tendance à vite m’emporter

 

 

Etes-vous vierge ?

 

Marina : Abstinence avant le mariage XD

Kratos : Bah non vu que j’ai un fils * quelle question non mais j’vous jure ! *

Mithos: O.o bah à vrai dire….non je peux pas répondre, c’est trop gênant.

Yuan: euhhh... Allez respire un bon coup Yuan…..Non je ne le suis plus depuis longtemps * J’y crois pas je l’ai dit !*

 

 

En couple ou Célibataire ?

 

Marina : Edward Elric !

Kratos: Je suis veuf TT

Mithos : *rougit* P... P..

Yuan : J’ai même pas eu le temps d’épouser Martel, un con l’a assassiné peu après que je lui ai demandé sa main TT

 

Avez-vous des enfants ?

 

Marina : Bah non.

Kratos : Lloyd

Mithos: Ma fiancée est enceinte alors je vais devenir papa l’année prochaine.

 

Tous : T’AS UNE FIANCEE ?

 

Mithos : Bah ouais….

Kratos : Félicitations pour ton bébé Mithos !

Yuan : Ouais enfin casé, il était temps vieux ^^

Marina : C’est too cute ^^

 

Lloyd : Yuan, t’as pas répondu encore…

Yuan : Disons que ma réponse va coïncider avec une prochaine question, donc je me réserve.

 

Nourriture favorite ?

 

Marina : J’aime tout !

Kratos : Ah vrai dire, j’en ai pas de préférée.

Mithos: j'aime tout !

Yuan : Le thé chaud ça compte ?

 

 

Parfum de glace favorit ?

 

Marina : Citron !

Yuan : Pareil.

Mithos : Chocolat ^^

Kratos : Chais pas moi…vanille ?

 

Avez-vous déjà tué quelqu'un ?

 

Marina : Naaaan !

Kratos TT je ne préfère même pas répondre

Mithos : Oui * son regard s’assombrit*

Yuan : Malheureusement oui.

 

 

Haïssez-vous quelqu'un ?

 

Marina : Un enfoiré qui fait chier son monde au dojo où je pratique (j’lui ai même foutu un coup de pied dans le C** !)

Kratos : Kvar

Mithos : A vrai dire…non plus maintenant.

Yuan : Le con qui a tué Martel ! Même s’il est mort.

 

 

Des secrets ?

 

Marina : Non j’ai rien à cacher

Kratos : J’ai un jour essayé de me tuer avec une overdose de lysopaïne.

Mithos : La mère de mon bébé…C’est Pronyma !

Marina : J’en étais sûre ^^

Yuan : Marina est ma fille…

 

Tous : WHAT ?!

 

Marina : Ce n’est pas possible, je n’ai pas 4000 ans !

Yuan : Quand Martel a été assassinée, elle était enceinte. Son âme s’est réfugiée dans ma graine suprême comme vous le savez tous. Par conséquent, l’âme de notre bébé aussi.

Origin a décidé il y a 17 ans maintenant de donner une chance à cet enfant et a transféré son âme dans l’enfant qu’attendait la mère de Marina. Alors même si on n’a pas le même sang, elle est ma fille. Même si elle est la fille d’Oscar de Jarjayes.

 

Marina : Papa !

 

* Marina enlace Yuan qui pleure, cette histoire lui pesant depuis tant d’années*

 

Lloyd : Punaise pour une surprise !

Kratos : Chuis parrain alors ^^

Mithos : E moi j’suis tonton ^^

 

 

Etes-vous amoureux ?

 

Marina : Vouiiiii ! EDWARD !

Kratos : Je l’ai été, ma femme est morte TT et je n’aimerai jamais une autre femme.

Mithos : Pronyma !

Yuan: Ma fiancée est morte, néanmoins je lui reste fidèle et je ne me marierai jamais.

 

 

 

Avez-vous déjà dormit toute la journée ?

 

Marina : Non

Kratos : Après mon overdose de lysopaïne.

Mithos : non !

Yuan : Jamais. A part quand j’étais bébé j’imagine.

 

 

 

Emission / Série préférée ?

 

Marina : J’peux pas choisir !

Kratos : Desperate housewives

Mithos : Plus belle la vie MDR

Yuan : Je ne regarde pas la TV.

 

 

 

Merci à nos invités, on espère que ça vous a plût !

A la prochaine ! Joyeuses fêtes !

Reviews ^^

 

Posté par _martel_ à 13:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,