Coucou les gens !

Ca fait un moment que j'ai pas écrit pour TOS. Ce n'est pas un manque d'idée ou de temps mais du à une flemme aiguë qui dure hélas. Je vous propose ce petit écrit né d'un ennui monstre. Il ne faut donc pas s'attendre à une qualité top.

 

Résumé: Le prologue de TOS. Les premières phrases qui dressent le tableau et nous plongent dans un monde épique. Mais confiez-le à une littéraire déjantée qui n'a que ça à faire... C'est déjà moins épique. Ou pas.

Disclaimer: TOS appartient à Namco et les personnages du jeu en bénissent le ciel.

 

Note importante : J'ai écrit ça en traduisant de tête le prologue ( qui est en anglais ). Donc si les phrases sont différentes du sous-titrage du jeu, c'est normal. Mais le sens est là.

 

Briser le mythe

 

Il était une fois un arbre qui était la source du mana.

 

Les arbres, ce n'est pas plutôt une source d'oxygène avec la photosynthèse ? Les racines retiennent aussi le sol. Donc, ok pour l'arbre qui soutient le monde. Mais d'où il vient le mana ? Ah ! Mais oui ! J'oubliais ! Normal que je ne connaisse pas ! Je suis terrienne !

Une guerre cependant causa le dépérissement de l'arbre.

Et personne n'a pensé à l'arroser et à lui donner du fertiligen? Il n'y avait aucune main verte ? Non, Martel atteinte du syndrome qui te cristallise, ça compte pas. Faut vraiment tout leur dire à ces soldats ! C'est Greenpeace qui ne va pas être content !

Un héros se sacrifia pour prendre sa place.

Ah bah ! Greenpeace est arrivé ! Mais se tuer pour sauver un arbre... Un écolo hardcore ! Mais bon, un arbre, ça se nourrit de minéraux, d'eau, d'oxygène et de lumière. Pas de sang. Même si le corps humain est composé aux trois quarts d'eau.

Mortifiée par cette perte, la Déesse monta aux Cieux et dit aux Anges : « Vous devez me garder éveillée car si je dors, le monde ne connaîtra point de salut. »

Ok, pas chiée celle-la ! Dormir pendant le service et refiler le bébé aux autres ! Ce n'est pas professionnel ça ! T'es une déesse, t'as plus les besoins humains ! C'est une mauvaise excuse ! Paresseuse ! Bouh !

Les Anges portèrent l'Elu, qui alla vers une tour dont le sommet atteignait les cieux et c'est ainsi que commença la Régénération du monde.

Si la tour atteint les cieux, elle les dépasse. Donc en fait, l'Elu est un cosmonaute formé par les Anges qui, eux, ont appris dans les labyrinthes sans influence de Gnome sur Derris-Kharlan ! Et pour arriver tout en haut, l'Elu prend une fusée, conçue par Kratos Aurion. Normal. Avec un nom de constellation, c'était obligé.

De ce fait, Tales of Symphonia, c'est l'histoire d'un arbre dans une dimension parallèle qui est mal entretenu, avec une déesse je-m’en-foutiste, un écolo extrême un peu con qui a raté les cours les plus élémentaires de SVT et un cosmonaute qui doit sauver le monde en le quittant pour aller dans l'espace. Quel bordel...

Bienvenue in What The Fuck Land !

 

FIN

 

Pathétique, je sais. J'ai un humour de merde. Mais à force, vous me connaissez ^^