Disclamer: Tales of Symphonia est à Namco tout comme le cheval blanc d'Henry IV est à Henry IV.

 

 Chapitre 6: Moment complice

Après avoir trouvé un moyen assez plaisant de chasser pour un temps les idées noires de l'homme de sa vie, Kratos, allongé à côté de celui qu'il aimait, réfléchissait. A vrai dire, lui aussi stressait à l'instar de Yuan. Il était vrai que la situation était inédite mais il était persuadé que tout irait bien. Il ne voulait pas communiquer ses propres peurs à Yuan, qui avait suffisamment peur comme ça.

-Je dois lui faire penser à autre chose, mais quoi?

Sa réflexion fut interrompue par son amant qui se réveilla en sursaut. Une sueur froide descendait le long de son dos.

-Un cauchemar? Demanda simplement Kratos

-J'ai rêvé qu'il était né et qu'il me glissait des bras pour tomber la tête la première sur le carrelage...

-Le cauchemar typique du futur père qui va avoir son premier enfant. Soupira l'humain

-Même si ce n'était qu'un rêve, voir de la cervelle sur un sol n'est jamais agréable. Rétorqua le métis d'une voix aigre.

-Mais c'était un rêve. Juste un rêve. Cela n'arrivera pas, un enfant ne te glisse pas des bras comme ça, ce n'est pas une savonnette.

-... Je me sens stupide maintenant.

-Ne t'inquiète pas, j'ai fait ce rêve aussi quand Anna attendait Lloyd.

Le silence s'installa entre eux. Yuan se sentait stupide à cause de ce maudit songe. Kratos avait raison mais il ne pouvait pas s'empêcher d'avoir peur. Il avait grand besoin de légèreté. Il décida alors de parler de choses un peu triviales, au moins, ça lui ferait passer le temps.

-Tu voudrais une fille ou un garçon? Lui demanda t-il

-Peu m'importe, tant qu'il te ressemble.

-Il tiendra de toi aussi je te signale.

-Pauvre bébé. Je compatis.

Yuan ne put s'empêcher de rire.

-S'il tient de toi, cela sera une bénédiction pas un malheur!

-C'est cela oui, pauvre enfant, tenir d'un père lâche, dépressif et banal...

-Je dirais plutôt torturé au lieu de lâche et dépressif...

-Imagine t'attends les deux possibilités.

-Seigneur...

Yuan se sentit soudain nauséeux, il faussa donc compagnie à Kratos quelques instants. Il revint, assez pâle.

-Ça ne va pas? S'enquit immédiatement Kratos qui craignait un nouveau «  matin sanglant »

-Ce n'est rien.

-Promis?

-Oui, promis. J'ai juste besoin d'un peu de repos et surtout, j'ai faim.

-C'est une bonne maladie ça.

-Sauf que je n'ai envie que d'une chose et quasiment tout le temps. J'ai pas envie de prendre du poids.

-Même avec trente kilos en plus, tu serais sexy et beau.

-Mon dos ne sera pas de ton avis. Le régime chips et coca-cola cherry n'est pas très bon pour la santé.

-Tiens, un mélange sucré-salé? Qui sait, t'en attends peut-être réellement deux.

-Tu crois à ces commérages de femmes? Ce n'est pas parce qu'un jour je vais avoir envie de salé que cela veut dire que nous allons avoir un fils.

Kratos sourit un peu. En effet, chips et coca-cola...Pas top à tout les niveaux, que cela soit pour la ligne ou pour la santé.

-Dis-moi Yuan, depuis quand tu fais attention à ta ligne? Railla Kratos

-Depuis jamais, j'ai juste pas envie de me bousiller l'organisme et la santé. Répondit brillamment Yuan

-Ce n'est pas parce que tu vas faire un écart un jour que tu vas te boucher une artère avec du cholestérol. Pour une fois, cède à ton envie, surtout que t'as une bonne excuse, c'est peut-être lui qui en a envie, pas toi.

-Ouais, bah dans ce cas, il a aussi envie de pommes...

-C'est déjà meilleur. Fais un mélange.

-Beurk...

-Cela ne peut pas être pire que Lloyd qui a un jour cuisiné une quiche à la chair à saucisse avec de la purée de banane.

-Étrangement, cela ne me choque pas.

Yuan changea d'expression du tout au tout. L'enfant bougeait encore et c'était parfaitement inconfortable. Il ne comprenait absolument pas comment les femmes pouvaient s'extasier quand leurs bébés à venir leur retournaient les tripes. Il s'allongea le temps que cela passe.

-En tout cas, il a de la force. Dit Yuan

-Tant mieux, il s'est bien remis du matin sanglant. Répondit Kratos

-En même temps, quand on sait que ses parents sont des anciens guerriers, qu'il ait de la force paraît normal. Ajouta le demi-elfe avant de grimacer

-A ce point? S'inquiéta l'humain

Pour toute réponse, Yuan retint un cri de douleur.

-Rassure moi, tu n'es pas en train de...

-Non, c'est bien trop tôt.

-Les enfants arrivent parfois avant terme.

Le stress de Yuan monta en flèche. Quoi, c'était déjà le jour J? Non, c'était exclu, c'était trop tôt! Il avait peur, il ne se sentait pas prêt.

-La douleur est régulière?

-Non, cela n'arrive que rarement.

-Cela se rapproche?

-Non.

-Donc, c'est bon. Ce n'est pas le jour J.

-Tu m'as fais stresser.

-Je vais me faire pardonner.

Il ramena à Yuan un grand paquet de chips et des canettes de Coca-Cola Cherry.

-Je mangerai avec toi, comme ça, on se bousillera à deux.

Yuan lui sourit discrètement.

-J'ai une autre envie en plus de ça.

-Laquelle?

-Certaines femmes ont envie de fraises, moi j'ai envie que tu me fasses l'amour.

Kratos rougit fortement mais bon, il ne faut jamais contrarier une personne attendant un enfant.

 

 

A Suivre

 

<< précédent