Là ça devient sérieux ^^

Et pour les fans de Yuan, rassurez-vous, Kratos aussi va morfler XD

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

Chapitre 3: It's killing me inside

 

 

Déjà un mois s'était écoulé depuis la petite fête de Lloyd. Kratos n'avait jamais revu Yuan depuis. Il avait bien tenté d'aller chez lui mais personne ne lui répondait, bien qu'il était certain qu'il était là. Le demi-elfe s'était enfermé avec sa solitude, essayant sans doute d'oublier. Seul. Kratos n'aimait pas cette pensée, elle lui serrait le coeur. Il s'en voulait de ne rien pouvoir faire pour l'aider, surtout que toute cette histoire était de sa faute. Il fallait qu'il le voit, même s'ils ne se disaient rien, il voulait le voir, s'assurer qu'il allait bien. Alors l'ancien mercenaire rassembla tout son courage et retourna chez Yuan. Il frappa à la porte, pas de réponse, il s'en doutait bien. Il insista, toujours rien.

- Bon sang, Yuan, ouvre-moi! pensait Kratos avec ardeur

L'humain essaya une troisème fois, toujours rien. Il savait que Yuan était chez lui. Il eut un mauvais pressentiment. Il essaya une quatrième fois, une cinquième fois, une sixième fois, une septième fois... N'y tenant plus, voyant le peu de réponses qu'il obtenait, Kratos se résolut donc à entrer sans être accueilli par le maître de maison. La demeure de Yuan était classe, simple mais sobre, à l'image de l'homme qui y vivait. Aucun désordre, tout était bien rangé. Seule la poussière légère qu'il y avait sur les meubles trahissait une possible absence du propriétaire des lieux. Kratos décida alors de continuer sa visite. Un silence pesant régnait dans la maison, cela mettait le Séraphin mal à l'aise. Ayant fait le tour du rez-de-chaussée sans trouver Yuan, il entreprit de monter au premier étage. Là aussi, tout était net. Kratos ouvrit la porte de la chambre de son demi-elfe d'ami. Le spectacle qu'il y vit le prit aux tripes. La pièce baignait dans la pénombre, les rideaux tirés. La raison de la visite de Kratos gisait sur son lit. L'humain s'approcha doucement, ne sachant pas si Yuan dormait. Les cheveux azur du demi-elfe étaient lâchés. Néanmoins, ils semblaient ternes. Yuan avait les yeux ouverts mais on aurait dit qu'il ne voyait rien. Ses draps paraissaient sales tant le métis était blanc. Ses lèvres semblaient sèches. Il avait maigri. Doucement, Kratos posa sa main sur l'épaule de Yuan, le secouant doucement. Aucune réaction. Il retenta sa chance en l'appelant. Un léger sursaut secoua le demi-elfe qui se tourna vers son visiteur. Ses yeux s'équarquillèrent et il essaya de se dégager avec le peu de force qu'il avait.


- Kratos, laisse-moi.

- Dans ton état, hors de question. Regarde toi enfin!

Yuan vit son reflet dans la glace que lui tendait Kratos. Au lieu de lui faire prendre conscience de son état comme l'espérait l'humain, le demi-elfe la reposa sur sa table de chevet, complètement indifférent, ce qui énerva son visiteur. Yuan se détruisait à petit feu et apparement, il s'en fichait. Kratos le prit fermenent par les épaules et le secoua brusquement.


- Bon sang, mais réveille-toi Yuan! Tu es en train de te détruire à petit feu! Que cherches-tu? La mort?!

- ...
- Réponds-moi!
- Pourquoi te répondrais-je? Tu as déjà dit toutes les réponses, Kratos.

A ces mots, Kratos perdit son sang froid et giffla Yuan. L'humain tremblait de tout son long, choqué par le manque de volonté de vivre du métis elfique. Puis, il le serra contre lui, ne cherchant pas à retenir les larmes qui coulaient sur ses joues. Yuan ne comprenait pas. Il comprenait pourquoi Kratos l'avait gifflé mais il ne comprenait pas pourquoi son sort le touchait autant. Parce qu'il était son ami? Alors que lui avait eu et avait encore envie de lui? Le mois qu'il avait passé seul avait été une horreur. Il redoutait la confrontation avec Kratos. Il avait peur que le fait de le voir ravive son désir et ses sentiments encore confus et pourtant, il se sentait si bien dans les bras de l'humain! Timidement, il passa ses bras autour de la taille de Kratos et se laissa bercer, lui-même laissant alors couler ses larmes. Il murmura un timide appel à l'aide, tout en sachant que la blessure de son coeur seul lui pourrait la fermer. Kratos pouvait l'aider à se remetter physiquement mais son moral, c'était à lui de le faire. Mais c'était si dur!

Combien de temps s'écoula durant leur étreinte, ni Yuan ni Kratos ne put le dire. Le demi-elfe leva sa tête pour croiser le regard de son ami. Cela destabilisa intérieurement Kratos. Le regard bleu du métis était plein d'amour et de tristesse. Est-ce que Yuan l'aimait d'amour, il n'en savait rien mais un tel regard ne le laissait pas insensible. Le rejeter aurait signé l'arrêt de mort de l'ex Renégat.

- Kratos, je peux te demander un service? demanda Yuan

- Lequel?
-Embrasse-moi. dit le demi-elfe dans un murmure presque inaudible

Cette requête laissa l'ancien mercenaire pantois. Mais si c'était le seul moyen pour que Yuan puisse aller mieux... Kratos ne voulait plus le voir pleurer. Il ne le supporterait pas. Doucement, il souleva le menton de Yuan et rapprocha son visage du sien. Leurs lèvres se rencontrèrent. Quel effet étrange ce baiser eut pour chacun d'entre eux! Yuan se sentait comme soulagé de toute sa souffrance, il était comme apaisé. kratos, quand à lui, ne savait pas ce qui lui arrivait. Il y eut un je ne sais quoi qui lui enserra les tripes. Et étrangement, ce n'était pas désagréable. Yuan passa ses bras autour du cou de Kratos. Il ne savait pas quelle audace le poussa à faire cela mais timidement,il passa sa langue dans la bouche de Kratos. Surpris qu'il se laisse faire , même qu'il y réponde, le demi-elfe, malgré son envie, n'alla pas plus loin. Kratos était déjà bien gentil de répondre à sa requête de timbré. Le duo ne se sépara que quand le manque d'oxygène se fit ressentir.

Yuan comprit enfin quel tourment l'animait. Cette sensation de bien-être quand Kratos l'avait enlacé, de béatitude quand il l'avait embrassé... Ces choses qu'il n'avait ressenti qu'aux côtés de Martel jusqu'à présent... Il aimait. Il était amoureux de Kratos, de son meilleur ami. A peine réalisa t'il qu'il se dégoutait. Et Martel dans tout cela? Elle lui avait tout donné: son coeur, son âme, son corps ... Le demi-elfe eut un sanglot qui se transforma en un torrent de larmes. Pourquoi lui ? Lui qui ne voulait en aucun cas trahir la mémoire de Martel. Surtout avec un homme qui avait été lui aussi un ami de Martel. Yuan jugeait qu'il avait commis trop de pêchés dans sa vie pour mériter l'amour à nouveau. Et Anna, la pauvre! Lui qui se disait être son ami, voilà qu'il tombait amoureux de son mari! Et puis Lloyd aussi! Qu'allait-il penser de tout cela?

" It's killing me inside".


Yuan ignorait pourquoi mais à l'époque du départ de Kratos, cette chanson était l'une de ses préférées. Maintenant il savait pourquoi. Et il regrettait. Il aurait préféré vivre dans l'illusion et l'ignorance. Déjà qu'il avait envie de Kratos, voilà qu'il l'aimait! Tout ce qu'il pouvait faire désormais, c'était pleurer, pleurer parce ce qu'il se haissait chaque seconde d'avantage.

Parce qu'il aimait.


A SUIVRE

 

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

Je suis assez fière de ce chapitre ^^

 

<< précédent                                                               suivant>>