20 mars 2010

A growing friendship - par The Real Sheena

A_growing_friendship

Posté par _martel_ à 19:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Drunk - par The Real Sheena

Drunk

Posté par _martel_ à 19:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Inchangés - par The Real Sheena

img023

Posté par _martel_ à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Sweet sleep - par The Real Sheena

Sweet_Sleep

Posté par _martel_ à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Sheelos - par The Real Sheena

Zeloshii__2_

Posté par _martel_ à 19:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 mars 2010

[OS] Ici et ailleurs - par Lady Colette

 Je cours. Je ne souhaite qu’une chose en cet instant être loin d’ici, ailleurs, là où je ne serai pas l’élue, celle sur qui tout repose. Je ne souhaite être que moi. C’est pour cela que j’ai décidé de partir, qu’un temps certes mais c’est déjà cela. J’ai besoin de prendre de la distance. Je laisse donc derrière moi le groupe. Il n’y a que Lloyd et Génis qui savent que je parte. Ils voulaient à tout prix m’accompagner forcément mais je les ai convaincu de ne pas me suivre. Je sais aussi que Zelos m’as vu partir. Je leur ai laissé un mot. Leur disant où me retrouver dans un mois.

Je chemine donc, seule avec moi-même sur le sentier du destin. Je ne sais pas ce que je cherche mais je sais que je le trouverai. Vers la tombée de la nuit j’arrive en vue d’un village. Je vais pouvoir me reposer. Le village est accueillant et chaleureux. Les passants me saluent comme une personne normale et non comme la grande Elue. Je me dirige vers l’auberge, à l’intérieur plein de gens heureux, riant aux éclats. J'y entre et me dirige vers l’aubergiste, une dame bedonnante mais avenante. Elle me donne une chambre et me propose de venir me restaurer. J’accepte gentiment, un peu timide. C’est la première fois que je suis aussi seule. Cela me change mais me fait du bien. M’asseyant à une table à part, je balaye la salle du regard. Il y a ici des personnes de tout âge et de tout milieu social. Je mange en silence avant d'aller me coucher. Alors que je m'apprête à monter, l’aubergiste me hèle, me disant que si je reste jusqu’à demain soir il y a la fête annuelle du village. Je décide donc de rester.

Pour une fois je ne me réveille pas aux aurores mais profite d’une bonne grasse matinée. Vers dix heures je daigne enfin me lever et aller prendre mon petit déjeuner. La salle est vide, je discute donc avec l’aubergiste. Puis je passe ma journée à me balader dans le coin et flâner dans le village. J’en profite aussi pour allez chez un couturier et faire réparer mes habits. Cela faisait quelques jours que j’avais un accro dans ma robe et rien pour la rapiécer.

Le soir venu je me dirige vers la place du village pour la fête. Je me suis achetée une robe pour l’occasion ce qui est rare. Sur la place est installée une grande rangé de tables, dans un coin, la partie cuisine, et au milieu une grande place de danse. La soirée commence doucement, le vent est frais dans la chaleur de la nuit. De ma place je vis un jeune homme m’observer. Qui est-ce je n’en sais rien. Lorsque la nuit tombe et que la fête bât son plein, je décide d’aller voir si quelqu’un veux danser avec moi. Ce n’est pas moi qui vais au « public » mais lui qui vient à moi. Le jeune homme en question me propose de danser. J’accepte. Il est… gentil. Mes cheveux valsent dans l’élan de la danse, mon cavalier est un très bon danseur. Un peu plus grand que moi, cheveux châtain foncés, ébouriffés, un sourire charmeur. Je sens ses mains sur mon dos, fermes mais douces. Je frissonne. Tout cela est nouveau pour moi. La chanson devient plus lente, mon charmant cavalier se rapproche de moi et me murmure à l’oreille :

«  Enchanté demoiselle, quel est votre nom ?

- Je m’appelle Colette, et vous ?

- Je m’appelle Lyam »

Son souffle effleure mon cou, je frissonne. Je ne sais pas à quels sentiments j’ai à faire. Sa peau effleure la mienne, je sens son visage tout prés du mien. A la fin de la chanson il me propose d’aller faire un petit tour hors du bruit ambiant pour être plus au calme. Nous discutons plus d’une heure, nous rapprochant à chaque fois. A la fin je suis presque dans ses bras, ce qui ne m’aurait pas déplu. Il fixe son regard dans le mien, et cette fois je ne résiste pas, je me blottis dans ses bras. Je me retiens d’en soupirer d’aise. Nous restons comme cela je ne sais combien de temps, ayant perdu la notion du temps. Mais il est l’heure de se quitter, il pose doucement ses lèvres sur les miennes, ce qui me fait légèrement sursauter et je sens mon visage s’embraser. Je ne résiste pas. Je ne peux pas.

Je me réveille le lendemain dans mon lit à l’auberge. Je ne sais pas comment j’ai fait pour rentrer mais j’y suis parvenue. Je me prépare. Il est temps que je reprenne mon voyage. En me levant je vois sur la table de nuit une lettre. Elle est signée de Lyam. En repensant à cette soirée je m’empourpre. Alors comme ça je n’ai pas rêvé. Il m’a laissé son adresse, il espère que l’on se puisse se revoir. En descendant je laisse à l’aubergiste une mission. Remettre ma réponse à Lyam. Elle accepte. Je lui ai écrit que j’espérai le revoir mais que j’avais une mission. Je lui explique en détail, mettant à la fin que j’espère que mon statut d’Elue ne change en rien sa vision de moi.

Je chemine sur un chemin de terre en direction du point de rendez vous. Un mois s’est écoulé. Un mois où j’ai appris à me espère. Je vais enfin retrouver ceux qui m’ont manqué, mes compagnons de voyage même si Lyam me manque.

Posté par _martel_ à 19:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,