01 décembre 2009

Chapitre 07: A la recherche de la vérité - par Aurélyss

-Je suis désolée mais je vous quitte ici, annonça Aurélyss avec sérieux.
Sa déclaration figea tout le monde. Lloyd en était tellement surpris qu'il lâcha la tasse de thé qu'il venait de porter à ses lèvres.
-Comment ça tu nous quittes ici? s'écria Génis. Alors qu'on vient à peine de se retrouver....
-Je sais mais je vais aller chercher des infos sur ce Yggdrasil, répondit la jeune fille avec un sourire mauvais.
Mais ne vous inquiètez pas, si jamais vous avez besoin d'aide, je ne serais pas loin...
La porte s'ouvrit sur Sheena. Celle-ci avait l'air préoccupée.
-Tiens, fit Lloyd qui venait d'arrêter de s'étouffer. Sheena! Tu as fait vite! Comment ça s'est passé?
-Plutôt bien...Je n'ai écopé d'aucune sanction! (cette phrase est zarbie...) Les dégâts causés par notre chute étaient minimes...
-Tant mieux! Et l'autre type?
-Zélos? Il est resté au palais, il n'avait pas fini de parler à sa majesté... Il nous rejoindra plus tard.
-Ok. Dis..."Sa majesté"...c'est bien votre roi?
-Evidemment! Pourquoi tu me demandes ça?
-Ce Zélos peut facilement demander audience au roi...Et il habite dans une maison immense...C'est quelqu'un d'important ici?
-Oui, admit Sheena en croisant les bras. Je crois qu'on peut dire ça...Zélos est l'Elu de Tethe'Alla.
Tous ceux qui venaient de Sylvarant sursautèrent, n'en croyant pas leurs oreilles. Aurélyss leva un sourcil.
-L'Elu? Alors vous aussi vous avez un Elu?
-Salut à vous amis de Sylvarant! (le dénommé Elu venait d'ouvrir la porte et était accompagné par une petite fille aux cheveux roses) Tout baigne? Au fait, ne me suis pas encore présenté il me semble. Je suis Zélos, le seul, l'unique, le sublime Elu de Tethe'Alla!
-Idiot! pesta Sheena. Ca y est, tu as fini de t'entretenir avec le roi?
"Lui, un Elu?" pensèrent Lloyd, Génis et Raine. "Non, ça ne colle pas..."
-Oui et j'ai obtenu l'autorisation de traverser le Grand Pont! On pourra passer par là pour se rendre dans la Forêt de Gaoracchia! continua Zélos.
Génis aperçut soudain la petite fille.
-Mais...Cette jeune fille..., s'exclama-t-il. Qui est-ce?!
-Hein? Elle? C'est Préséa notre guide, dit Zélos. La Forêt de Gairracchia est un véritable labyrinthe, on aura besoin de quelqu'un pour nous montrer le chemin.
-P...P...P...Préséa...bégaya Génis. Elle...Elle...
-Préséa est une bûcheronne originaire d'Ozette, un village qui se trouve de l'autre côté de la forêt...Alors elle connaît très bien la région! Comme elle a fini son travail à Meltokio, elle doit justement rentrer chez elle...Ca tombe bien, non?!
-Elle vient avec nous?! Le rêve! Dire que je pensais que tu n'étais qu'un sale frimeur...Mais tu as de bonnes idées quand tu veux!
-Répète un peu ça, espèce d'avorton!
-Moi j'aimerais bien savoir pourquoi on devrait aller là-bas! fit Sheena.
-Parce qu'un nain du nom d'Altessa habite juste à côté...Et qu'il est très calé sur les Cristaux...Ca ne coûtent rien d'aller le voir...
-Tu penses qu'il pourrait annuler la transformation de Colette? Ca nous donne un peu d'espoir! s'exclama Raine.
Zélos observa un instant toutes les filles présentes.
-Héhé! Sheena avec ses courbes voluptueuses...Préséa qui sera sûrement une beauté dans quelques années...Raine, la divine enseignante...Colette, le petit Ange impassible...Et Aurélyss et son caractère combattif! Me voilà bien entouré! Cette excursion s'annonce des plus agréable! Ravi de voyager avec vous mes chéries!Dommage que ces deux manants gâchent le tableau...
Aurélyss se leva tranquillement et commença à se diriger vers la sortie.
-Désolée pour toi Zélos mais cette "excursion" se fera sans moi, dit-elle avec un soupir. Je dois faire autre chose.
-Quoi? Il manquera donc une fleur dans ce beau jardin...Quel misère..., se lamenta l'Elu. Il n'y a rien que je puisse faire pour satisfaire ton voyage? A une beauté pareille, je ne peux rien refuser!
-Hum....File-moi de l'argent alors!
-....
Avant que midi est sonné, la troupe de Lloyd passait le pont. Une fois qu'il fût passer et qu'ils soient assez éloigné de Meltokio, Aurélyss s'arrêta et leur souhaita bon voyage. La jeune file attendit qu'ils aient disparu pour se diriger vers un petit bois qui bordait la route. Une fois assez enfoncé, la jeune fille s'arrêta, ferma les yeux et se concentra. Un cercle blanc appaurt sous ses pieds et l'instant d'après, il n'y avait plus personne dans le bois, hormis quelques animaux. Aurélyss ouvrit les yeux quelques secondes plus tard. Ses oreilles captèrent le son de l'eau se fracassant contre des rochers. Elle observa le paysage qui se tenait devant elle. Celui-là avait remplacé le bois par des falaises déchiquettées. Loin d'elle, la côte était à demi invisible. A cause de la distance mais aussi du fait que le soleil se couchait. Bizarre car Tethe'Alla était en plein milieu de l'après-midi...Mais cela ne choqua pas Aurélyss car elle savait où elle se trouvait.
-Sylvarant...., murmura-t-elle.
Puis elle se retourna. Derrière elle, la surplombant de toute sa hauteur, se dressait la Tour du Salut. Elle soupira et s'approcha du bord. Loin, très loin en-dessous de la jeune fille, la mer se jetait sur les falaises. Il n'y avait aucun moyen de quitter l'île du Salut à part nager. Ou plutôt, affronter la furie de la mer. Aurélyss, après avoir observé le paysage, se jeta du haut de la falaise. Les vents contraire lui fouettaient le visage, faisant voler ses cheveux. La jeune fille pourvait même commencer à sentir les embruns. Si elle ne trouvait pas une solution, elle allait se fracasser dans l'eau. Cette pensée ne l'effleura même pas. Alors qu'elle allait parcuter l'eau, une lumière blanche jaillit de son dos avant de s'évaporer. Des ailes bleuetées apparurent alors en propulsèrent Aurélyss haut dans le ciel. Si la mer s'éloigna ainsi que l'île, la Tour du Salut en attendant, ne rapetissait pas. Mais ce n'était pas la Tour qui interessait Aurélyss. Avec un mouvement, elle se dirigea vers le continent, survolant Hima et passant les Pics d'Hakésonia. Quelques minutes plus tard, elle se posa dans un bois, hors de vue de tous et ses ailes disparurent. Aurélyss soupira et secoua la tête, faisant voler ses cheveux noirs.
-Qu'on m'explique pourquoi je suis ici? fit-elle à voix haute après avoir réfléchis trente secondes.
Elle soupira.
-Trouver des indices sur Yggdrasil et le Cruxis....Je ne connais rien de ce monde et je veux absolument aider Lloyd pour trouver le Cruxis....Pfff....T'es pas dégourdie parfois ma vieille...
Aurélyss observa le paysage aux alentours avant de commencer à marcher. Mais plus ça allait, plus elle se sentait épiée...Et ça l'agaçait au plus au point. Elle s'arrêta.
-Vous croyez que je ne vous avez pas remarqué? cria-t-elle. Montrez-vous au lieu de vous cacher!
La forêt resta un instant silencieuse mais, quelques secondes plus tard, des Désians jaillirent des fourrés et l'encerclèrent.
-Ne bouge pas! ordonna un Désian.
-Vous croyez quoi? Que je vais me laisser faire sans protester? ricana Aurélyss. Vous rêvez là!
Elle se mit en postion de combat, ses mains s'illuminant de magie.
-Venez donc me chercher si vous y tenez tant! continua-t-elle sur un ton de défi.
Les Désians ne se firent pas prier et, pensant que la jeune fille était faible, ils pensaient qu'ils n'auraient aucun mal à la maîtriser. Grave erreur car on ne doit jamais sous estimer un adversaire, qu'il soit homme ou femme. Et les Désians subir l'humiliation de se faire battre par une jeune fille. Quelques instants plus tard, ils étaient tous à terre. Aurélyss souffla et se détourna de ses ennemis vaincus.
-Pas possible de penser qu'une jeune fille n'a aucune chance contre des hommes, grommela-t-elle. Tsss....Bande de machos oui....
Elle s'apprétait à partir quand une autre troupe de Désians l'encerclèrent de nouveau.
-Vais pas me battre à nouveau quand même....
-Veuillez nous suivre, dit un Désian. Maître Yuan veut vous voir.
-Yuan?
-Oui.
"Peut-être qu'il sait quelque chose sur le Cruxis" pensa Aurélyss.
-Très bien, dit-elle. Je vous suis.
Encadrée par deux désians, la jeune fille fut conduite à la base Renégade de Triet, où elle avait séjourné le temps d'avoir des infos sur son cristal et sur Yggdrasil. Et au passage, d'avoir piqué des ptéroplans (voir chapitre 5). Elle eut un désagréable sentiment lorsqu'elle entra dans la base car elle ressemblait à celle où elle avait été enfermé, le temps que les savants lui pose son cristal et la transforme en un ange aux pouvoirs extraordinaires. Mais elle avait failli y passer. Aurélyss traversa les couloirs avant que le rénégat lui ouvre une porte donnant sur un petit bureau.
-Veuillez attendre ici s'il vous plaît. Maître Yuan va vous recevoir, dit le renégat avant de sortir et de fermer la porte derrière lui.
Aurélyss haussa les épaules. Elle ne risquait pas de s'enfuir. Elle avait trop besoin d'information. En attendant, elle observa la pièce dans laquelle elle se trouvait. Elle était simple mais une aura calme y régnait, comme si le bureau était le seul endroit tranquille de la base. Et sans doute propre aussi. Un bureau occupait le fond de la salle. Dessus, il n'y avait que des feuilles et des stylos. Derrière, il y avait un rideau aux teintures écarlates, une commode à gauche, ne supportait que deux carafes. L'une remplit de vin et l'autre d'eau. Une armoire finissait de remplir la salle, couverte de livres, de papiers et de dossiers mais rangés et propre. Curieuse, Aurélyss s'approcha et attrapa un livre au hasard. Machinalement, elle lut le titre.
-"La Guerre de Derris-Kharlan"....
Elle fronça les sourcils, se demandant comment elle pouvait lire ce qu'il y avait marqué mais le livre lui parut plus interessant que de savoir comment elle arrivait à lire. Elle tourna la page et commença à lire, sautant plusieurs passages pour prendre les plus interessant.
"Il y a 4000 ans, Derris-Kharlan était ravagé par la gueurre causés par les Désians....Les Demi-Elfes étaient maltraités et les autres peuples, Humains et Elfes, n'hésitaient pas à les tuer....Où qu'ils aillent, les Demi-Elfes étaient sans cesse poursuivit...."
-Je comprends pas à quoi ça sert de tuer des gens d'une race, sous prétexte qu'ils ont un sang différent des autres...Du sang mélé..., s'interrogea Aurélyss en interrompant sa lecture. Les Hommes et les Elfes sont cons parfois...Enfin bon, voyons voir la suite...
Et elle reprit sa lecture, toujours à voix haute.
"Les Hommes comme les Elfes voulaient absolument se servir du mana, énergie de toute vie, pour améliorer leur qualité de vie. Mais, l'inverse se produisit et l'Arbre du Mana mourrait petit à petit. Un jour, un jeune garçon se dressa parmi les hommes et entreprit de conclure un pacte avec les Esprits afin de régénérer le monde en déclin et de bannir les Désians.... Lorsque cela fut fait, il passa un pacte avec la déesse Martel.....Depuis 4000 ans, les Elus se succèdent pour faire régénérer le monde et tenir éveillé la Déesse Martel qui sommeille en haut de la Tour du Salut..."
-Hum....Il est détaillé ce livre mais j'ai l'impression qu'il manque quelque chose....
-Je vois que en plus d'être une fouineuse, tu es quand même intelligente, ricana une voix derrière elle, la faisant sursauter.
Aurélyss se retourna pour voir le demi-elfe aux cheveux bleus appuyer contre le mur. Depuis combien de temps était-il là? Longtemps sans doute. La jeune fille ferma le livre et se tourna vers lui.
-Yuan....Je suppose que toi tu sais la vérité n'est-ce pas?

<< précédent                                                               suivant>>

Posté par _martel_ à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Chapitre 08: La vérité - par Aurélyss

-Yuan! S'exclama la jeune fille en se retournant d'un bloc. Je suppose que tu connais la vraie vérité....
Le demi elfe, qui devait être là depuis un petit bout de temps, ne dit rien. Il l'observa de ses yeux bleus avant de se retourner vers son bureau et de s'y asseoir.
-C'est rare que quelqu'un trouve qu'il y a quelque chose qui cloche, dit-il après un petit moment de silence. Qui plus est, quand cette personne ne vient pas du même monde...
Il regarda Aurélyss avec un regard insistant. Celle-ci haussa les épaules.
-Étant donné que je ne peux plus retourner dans sur Terre, autant que j'apprenne tout ce que je dois savoir sur ces mondes..., rétorqua-t-elle. Alors? Que s'est-il vraiment passé il y a 4000 ans?
-Je suppose que tu ne lâcheras pas le morceau, soupira Yuan. Tu es une fille très têtue.
-Merci du compliment.
-Mithos a vécu il y a quatre mille ans, commença Yuan. Sa sœur s'appelait Martel et elle était très belle....
-Martel? Tu veux dire que....La déesse Martel n'est autre que la sœur de Mithos?
-Tu as tout compris. Martel était la grande sœur de Mithos et celui-ci l'aimait très fort. Si fort qu'il était jaloux que je fréquente Martel, lâcha-t-il avec un petit rire.
Pendant une minute, Aurélyss ne réagit pas. Mais elle cligna plusieurs fois des yeux et regarda le demi elfe, très, très étonnée.
-Tu... Tu veux dire que tu as....quatre mille ans? S'exclama-t-elle en comprenant ce qu'il venait de dire. Tu as vécu la Guerre de Kharlan et tout ça??? C'est impossible!
-Et pourtant. J'ai un peu plus de quatre mille ans. J'ai quatre mille vingt huit ans pour être plus précis, fit-il avec un grand sourire.
La jeune fille s'assit, très ébranlée mais elle reprit vite sa contenance habituelle.
-Je suppose que Kratos a quatre mille ans lui aussi? Grimaça-t-elle.
-Kratos? Oui, il a lui aussi quatre mille ans et des poussières.
Aurélyss le regarda un instant avec un drôle d'air.
-Quoi? Demanda Yuan en remarquant qu'elle ne le quittait pas des yeux.
-.....La vache. T'es vieux mais tu le fais pas, s'écria-t-elle après quelques secondes.
-.....(= =) Bref, j'ai connu Martel et Mithos il y a quatre mille ans. Mais c'est d'abord Kratos qu'ils ont connu puis moi. On s'est lancé à la libération des sceaux pour sauver le monde. On avait fini de battre Origin quand...(il prit une grande inspiration avant de continuer) quand les humains sont arrivés et se sont battus contre nous. On avait l'avantage bien qu'on soit moins nombreux et....on a eu un moment d'inattention et Martel s'est fait tuée. A notre place. Elle est morte sous les yeux de son frère qui l'adorait, de moi qui l'aimait et de Kratos qui l'appréciait. Quelque chose est mort dans Mithos avec sa sœur et il a comme qui dirait perdu toute forme de sentiments pour autrui. Il s'est mis à haïr les Humains et c'est lancé au projet de ressusciter sa sœur après avoir séparé Sylvarant et Tethe'Alla en deux...Il a créé les Elus, qui, en accomplissant leur périple et en perdant leur humanité, ils seraient des réceptacles idéaux pour accueillir l'esprit de Martel qui sommeille.
-Tu veux dire que...Être un Elu signifie offrir son corps à Martel pour qu'elle puisse ressusciter? Perdre ses sentiments, son humanité, sa personnalité et tout pour devenir une coquille vide? Et que le monde a bien été séparé en deux par Mithos?
-Encore une fois, tu as tout compris.
-Mais...Alors....Celui qui se nomme Yggdrasil, qui est à la tête des Désians et du Cruxis, n'est autre que....
-Oui. Yggdrasil et Mithos ne font qu'une seule et même personne. Mithos a laissé les ténèbres lui ronger le cœur après la disparition de sa sœur et il est devenu aujourd'hui le chef du Cruxis et des Désians, Yggdrasil, conclua Yuan en croisant les bras.
-C'est horrible!
-Au début, Kratos et moi-même suivions ses plans car nous étions en rage contre les Humains qui avaient tué notre amie...Puis, on s'est rendu compte que Mithos avait changé. Beaucoup changé et qu'il ne respectait plus ce qu'on lui avait appris. Mais trois mille ans s'était écoulé...Je me suis éloigné le premier, pour essayer de trouver un moyen d'arrêter les périples de Régénération par les Renégats. Puis Kratos qui s'est éloigné durant trois ans. C'est à ce moment-là qu'il a rencontré Anna et que Lloyd est né...Et puis, il a tué la femme qu'il aimait et a cru que son fils était mort alors son cœur s'est glacé et il a regagné sa place auprès de Mithos....
-...Pourquoi....Anna est morte?
-Elle est morte à cause de son exphère non-sertie. A cause de Kvar (en réentendant ce nom, Aurélyss fut prise de frisson de peur), elle s'est transformée en monstre et a attaqué Lloyd et Kratos. Elle a réussi à reprendre temporairement ses esprits pour supplier Kratos de la tuer. Ce qu'il a fait...
-Ce genre de chose peut m'arriver? Demanda Aurélyss en touchant sa propre exphère.
Yuan lui jeta un regard en coin avant de répondre.
-Non. Ton cas est particulier. Tu as beau être humaine, tu manipules la magie comme un demi elfe. Ce qui n'est pas vraiment normal.
-Mais...Kratos est un humain aussi malgré le fait qu'il soit un Ange maintenant et il manipule la magie aussi. Je ne vois pas pourquoi....
Yuan se leva et alla à la fenêtre, observant ce qui se passait dehors.
-Il y a quelques fois des exceptions. Kratos fait parti d'une catégorie d'exception mais toi, tu ne vas dans aucune catégorie.
-Ah? Tant que ça?
-Oui. Là où tu habitais, tu possédais déjà tes pouvoirs bien qu'ils soient en mode somnolence. Yggdrasil l'a immédiatement remarqué que ton potentiel était supérieur à la moyenne et il t'a enlevé.
-Je me souviens qu'une fois, un mois avant de me faire enlever, un échafaudage m'était tombé dessus. Mais je n'ai jamais compris pourquoi tout est tombé autour de moi et pas sur moi..., se rappela Aurélyss. Ou la fois où je me suis retrouvée piégée dans un incendie et que le feu ne m'a jamais carbonisé...Certaines choses s'expliquent donc...
-Effectivement. Cela prouve que tes pouvoirs étaient déjà présent lorsque tu te trouvais dans une situation délicate. En te mettant une exphère, cela a réveillé complètement tes pouvoirs.
-A quoi servent les exphères précisément?
-Les exphères se développent à partir des nutriments des humains. Elles se réveillent et leur confère des pouvoirs. Mais si elles ne sont pas serties, leurs propriétaires peuvent se transformer en monstre. Et le seul moyen de les arrêté est de les tuer..
-Comment es-tu devenu un Ange? (Aurélyss réfléchit trente secondes) C'est à cause de ton exphère?
-Oui. Toi aussi, à partir du moment où ils ont réveillé tes pouvoirs et que tes ailes sont apparues, tu as cessé de vieillir.
Aurélyss resta interloquée pendant quelques secondes.
-Je...Je ne vais pas vieillir? Fit- elle sourdement. Ce...C'est une blague?
-Je t'assure que non...Et il est impossible de t'enlever ton exphère sous peine de te transformer en monstre....
-Je...Je vois...
« Je ne vais plus jamais vieillir....Est-ce une bonne chose ou pas...? » pensa-t-elle. « Il y a trop de révélations là...Je ne suis plus.... »
Yuan ne dit rien, laissant la jeune fille digérer ce qu'elle venait d'apprendre.
-Je crois...Je crois que je ne me sens pas très bien..., finit-elle par dire. (Elle se leva et vacilla) Je vais aller...prendre l'air...un peu...
Elle s'effondra dans le siège. Yuan se précipita à son chevet, ne comprenant pas sa réaction. Il toucha son front et constata qu'il était brûlant. C'était à cause des révélations? Non. Il regarda l'exphère de la jeune fille qui pulsait d'une lumière bleutée. C'était à cause de ça? Le demi elfe jura et la prit dans ses bras. Il fallait faire vite. Il sortit en lança une série d'ordre précis tout en marchant dans les couloirs. Si Aurélyss n'était pas soignée immédiatement, elle risquait de mourir. Et il fallait éviter cela. Yuan serra les dents.
« Vite! »
Dans ses bras, la jeune fille commençait à s'éteindre doucement....

*************

Lloyd s'arrêta subitement et leva la tête vers le ciel. Un vide énorme s'était ouvert en lui, sans qu'il sache pourquoi. Aurélyss..... Aurélyss était en train de mourir!

*************

Kratos leva lui aussi la tête et fronça les sourcils. L'image d'Aurélyss s'imposa à lui. Il comprit immédiatement ce qui s'était passé mais il savait qu'il ne pouvait rien faire pour l'aider. Il pria silencieusement pour qu'elle ne meure pas.

<< précédent                                                               suivant>>

Posté par _martel_ à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Chapitre 09: Dettes - par Aurélyss

-Ne fais pas cette tête-là Aurélyss, dit Yuan ironiquement. Si tu n'avais pas réagis aussi excessivement, il ne te serais rien arriver et tu n'aurais pas eu besoin de mes services....
Aurélyss émit un grognement pour toute réponse. Yuan détailla la jeune fille alors qu'elle lui tournait la tête. Sa peau, certes encore un peu pâle à cause de son intervention de dernière minute, était blanche et ses yeux saphirs se détachaient très nettement. Son exphère, de la même couleur que ses yeux, brillait doucement. Du point de Yuan, elle était vraiment très belle.
-Je ne vois pas pourquoi tu grognes ma très chère Aurélyss, continua-t-il toujours aussi railleur. Tu ferais mieux de me remercier...
-Ce n'est pas la peine de remuer le couteau dans la plaie Yuan, grogna Aurélyss de très méchante humeur. Je sais très bien que je te dois la vie. Alors, vas-y, dis-moi ce que tu veux pour que je puisse te rembourser puisque je sens que tu n'attends que je te le demande....
Yuan sourit.
-Pour une jeune fille impertinente, rebelle et incapable d'obéir, je trouve quand même que tu as un sens de l'honneur très strict....
-Tssss......Ca va, pas la peine d'en rajouter. Alors, vas-y, crache le morceau!
-J'aimerais que, pour te "racheter" on va dire".....
-Belle expression...., coupa Aurélyss avec un sourire mi-figue mi-raisin.
-....Que tu travailles pour nous jusqu'à ce que je considère que ta dette soit complète, continua Yuan sans se préoccuper de l'intervention.
Silence.
-Que je quoi?? s'exclama Aurélyss avec deux minutes de retard.
-Que tu travailles pour moi jusqu'à ce que ta dette soit remboursée, répéta impatiemment le demi elfe.
-Tu te fous de ma tête?
-Absolument pas.
-....
-Mais si tu ne veux pas, tu peux toujours me payer par nature....,sussura-t-il.
Aurélyss n'eut même pas le temps de réagir qu'il était sur elle.
-Alors....Que décides-tu?
-Tu.....Ne me fais pas rire! s'exclama la jeune fille en se dégageant.
Elle se leva et posa la main sur la poignée de la porte.
-Je t'aiderais. Mais là, je vais me coucher! Bonne nuit!
Et elle ferma la porte. Yuan sourit. La suite promettait d'être interessante....Dans le couloir, Aurélyss jura. Quel... Quel.....Yuan était....horripilant. C'était le mot. Elle rentra dans sa chambre attitrée, passa une chemise de nuit et un pantalon et se jeta sur son lit. Elle était épuisée....et en même temps énervée. Par Yuan mais aussi par elle-même. Pourquoi avait-elle réagi comme ça? C'était inconscient! Et elle avait faillit perdre la vie en plus... Et elle devait une dette à Yuan.... Elle ferma les yeux et se rémémora ce qui s'était passé.


*Flach Back*

Aurélyss s'effondra mais elle sentit des bras la rattraper et la secouer un bon coup. Yuan.
-[i)Bon sang Aurélyss! cria-t-il.[i) C'est pas le moment de faire ce genre de réaction!
La jeune fille se sentit soulevée. Si elle entendait tout ce qui se passait autour d'elle, elle ne put en revanche pas ouvrir les yeux. Sur sa gorge, son exphère la faisait atrocement souffrir. On l'allongea sur un lit sans doute et on lui donna des gifles.
-Aurélyss! Je sais parfaitement que tu m'entends!! Il faut que tu acceptes la présence de l'exphère sinon tu vas mourir!
"Facile à dire pour toi...." pensa la jeune fille.
Elle avait de plus en plus mal....Et c'était très désagréable. Plus ça allait, plus elle sentait son exphère la dévorer. Comment pouvait-elle faire pour l'accepter? C'était impossible.....Si elle l'acceptait, elle ne vieillirait plus...Et que savait-elle encore? Ah, si elle l'enlevait, elle se transformerait en monstre et elle était un cas particulier.
"Je n'ai jamais demandé ça!!! Laissez-moi!!" hurla une partie de son âme, celle qui refusait catégoriquement la présence de l'exphère depuis les "révélations".
"Quelle plaie ces exphères...." pensa Aurélyss en se sentant doucement sombrer dans les ténèbres.
-NON AURELYSS! rugit la voix déjà lointaine de Yuan. Tu ne dois pas....
La suite se perdit dans une sorte de brouillard, comme si la station radio se brouillait car vous ne captiez plus rien. Une voix retentit dans l'esprit d'Aurélyss.
-Aurélyss....Tiens bon....., murmura une voix qu'elle identifia comme étant celle de Lloyd.
Lloyd? Qui c'était déjà? Mais une autre voix s'imposa alors.
-Aurélyss....Accepte la présence de l'exphère....Même si tu n'as pas envie, fais-le. Au moins pour aider Lloyd...
Kratos. Cette voix, elle savait à qui elle appartenait.
Aurélyss se retrouva, dans son corps astral, devant une une boule de lumière bleue. Derrière le jeune fille, il y avait une porte où se déversait une lumière dorée, rivalisant avec les ténèbres ambiantes. Elle leva un sourcil interrogateur.
-Oui....? Et maintenant? Je fais quoi? dit-elle tout haut.
-C'est simple, il faut que tu choissises, murmura une petite voix.
-Que je choissise? Je dois choisir quoi?
-Si tu veux continuer à vivre c'est-à-dire en gardant ton exphère ou mourir. Dans cette condtion là, tu auras juste à emprunter la porte qui est derrière toi. Mais ce ne sera pas sans douleur....
-T'es vachement rassurant toi.....
-N'est-il pas?
-Donc......Si je veux vivre, il faut que j'accepte l'exphère.....Sinon, je meure c'est ça? résuma Aurélyss
-C'est ça.
-Je n'ai jamais demandé tout ça. Je n'ai jamais voulu quitter mon monde pour celui-là. J'étais heureuse sur Terre. J'avais mon avenir tout tracé, des amis, ma famille.....Pourquoi a-t-il fallu que je parte.....?
-Tu décides donc de mourir...?
-Une partie de moi me dit oui.....Mais je ne peux pas abandonner Lloyd et les autres. Pour eux, je vais vivre et sacrifier ma vieillesse.....Je vais les aider dans leur quête et sauver Colette ainsi que Sylvarant et Tethe'Alla, déclara la jeune fille. J'accepte la présence de l'exphère!
-Alors vas-y. Fais-le.
Aurélyss s'approcha avec lenteur de la boule bleue et la pris dans ses mains. Elle respira un grand coup et mit la boule lumineuse sur son coeur. Une intense douleur l'envahit et elle sombra de nouveau dans les ténèbres. Elle entendit alors de nouveaux bruits.
-Elle a accepté la présence de l'exphère!
-Vite! Il faut lui donner un peu de mana....
-Non, seigneur Yuan! Ne lui donner pas le vôtre!
-Tant pis, c'est la seule façon de la sauver.
-Il pourrait y avoir des réactions...
-J'ai dit que ça irait....
La suite se perdit dans un rugissement qui fit gémir Aurélyss. Quelqu'un lui donnait du mana calmant la douleur qu'elle ressentait et apaisant la soif -si elle pouvait dire ça comme ça- de son exphère. Mais soif de quoi? La jeune fille laissa tomber et sentit une aura douce l'envahir. Elle soupira. Peu après, elle ouvrit les yeux.
-Tu es réveillée? demanda Yuan penché vers elle.
Aurélyss mit un temps avant de s'apercevoir que leurs visages se touchaient presque. Elle releva brusquement la tête et elle se cogna contre celle de Yuan.
-AÏÏÏÏÏE.......firent-ils tous les deux.
-Mais ça va pas la tête? fit Yuan.
-Héé....C'est de ta faute! Tu m'as surprise à être si proche de moi! protesta Aurélyss.
-Bon, ça va aller. Mais Aurélyss, j'aurais à te parler...


*Fin du Flash Back*

Aurélyss se réveilla en sursaut. Elle mit quelques minutes à retrouver ses repères avant de se relever. Autour d'elle, les draps étaient défaits, signe de l'agitation de son sommeil. Elle passa sa main moite sur son front en sueur. Dehors, les rayons de la lune était toujours aussi lumineux, signe qu'il était encore très tôt.... Aurélyss soupira un coup.
-Tu sais que rentrer dans la chambre d'une jeune fille et de la regarder dormir était malpoli? fit-elle subitement en s'adressant à la chambre.
-Je ne sais pas comment tu as fait pour deviner que j'étais ici..., répondit un coin d'ombre.
-Et moi je ne sais pas comment tu as fait pour rentrer dans ma chambre Yuan....
Le demi-elfe sortit des ombres, toujours avec son sourire railleur.
-Je te rapelle que tu es dans ma base et que j'ai toutes les clés et autres codes de chacune des pièces, souligna-t-il.
-Ah oui....J'avais oublié.....Bon, alors aurais-tu l'obligeance de me laisser dormir? Le soleil ne s'est pas encore levé et j'aimerai bien dormir encore un peu....
Yuan ne bougea pas.
-Yuan? Il y a quelque chose qui ne va pas? demanda Aurélyss en voyant qu'il ne réagissait pas. Yuan?
-Savais-tu que les Anges ne dormaient pas? dit-il soudain.
-Heu...Non....
-Les Anges ne vieillisent plus, ni ne dorment. Ils ne ressentent plus la chaleur d'une peau humaine, n'ont plus aucuns sentiments. Ils ne boivent plus, ne mangent plus....
-Heu....Tu me fais peur là Yuan.....Qu'est-ce....Qu'est-ce que tu fais?!
Yuan s'était approché et était monté sur le lit d'Aurélyss qui rabattit ses draps sur elle. Leurs visages étaient proches et la jeune fille était pétrifiée.
-Pourquoi? Pourquoi es-tu si différente de moi, de nous les Anges? chuchota-t-il. Tu peux manger, dormir, tu as encore tes sentiments...
-Ne me dis pas....que tu es un Ange ....
-Bien sûr que si. Je fais parti des Héros de Kharlan ne l'oublie pas.
-Ah oui...C'est vrai. J'avais oublié ce petit détail....Est-ce que tu pourrais au moins me laisser dormir? Je ne travaille que demain et d'aussi loin que je remarque, le soleil n'est pas encore levé....
-D'accord mais avant tout, j'aimerais te faire une dernière chose....
-Ah? Laquelle? demanda Aurélyss en levant un sourcil interrogateur.
-Celle-ci....
Yuan se pencha vers elle et l'embrassa, posant ses lèvres sur celles de la jeune fille surprise. Celle-ci ne réagit pas et se laissa donc faire. Quelques secondes plus tard, le demi-elfe rompait le baiser. Il recula.
-Je préfère marquer ceux qui m'appartiennent. Bonne nuit, fit Yuan en s'en allant.
Il ferma la porte derrière lui. Aurélyss regarda la porte abasourdi, ayant du mal à retrouver ses esprits. Elle se laissa tomber en arrière.
-Le....Le....LE SALE IMBECILE!!!! cria-t-elle subitement, prise d'une rage folle. Je vais lui faire avaler ses quatres mille ans moi demain tu vas voir!
Tout en ronchonnant, elle se recoucha.
-Mon premier baiser en plus...., bougonna-t-elle. Il n'a pas idée de ce que ça représente pour une fille....
Elle s'interrompit et toucha du bout des doigts ses lèvres, pensive. Quand elle se rendit compte de ce qu'elle faisait, elle se retourna dans son lit et ferma les yeux. Le sommeil fut très long à venir....

<< précédent                                                               suivant>>

Posté par _martel_ à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Chapitre 10: La Tour du Salut - par Aurélyss

*NOTE: l'histoire reprend le moment où Lloyd arrive chez Altessa. J'ai déduis après qu 'ils ont mis quatre jours pour se rendre chez lui...Et que ça fait quatre jours qu'Aurélyss les a laissé.... De plus, Lloyd et sa bande vienne de rencontrer Pronyma, Kratos et Régal. Voilà le topo ^^*

-On est bientôt arrivé chez Altessa je présume? Fit Lloyd en soufflant un bon coup.
-D'après les indications qu'on m'a donné, répondit Zélos, on ne devrait pas tarder en effet.
-Bah il serait temps, souffla Génis. J'en ai marre de cette forêt....
Préséa s'arrêta soudain et scruta les ombres.
-Il y a un problème Préséa? Demanda Lloyd en la voyant s'arrêter.
-Je sens.... Un danger..., murmura la jeune fille.
-Encore un?! S'exclama Sheena. Avant c'était Régal, maintenant ça va être quoi?
Des soldats en uniforme passèrent près d'eux et les entourèrent. Les compagnons se regroupèrent autour de Colette, la protégeant et sortant leurs armes.
-Des Désians! Cria Lloyd. Préparez-vous au combat !
Les soldats s'apprêtaient à les attaquer quand...
-STOP! Cria une voix claire. Ne les touchez pas!
Les Désians arrêtèrent tous mouvements et se tournèrent vers la voix. Une silhouette vêtue d'une cape surplombait la scène.
-Repliez-vous, ordonna-t-elle. Ce n'est pas notre mission.
-Vous vous enfuyez hein? Cracha Lloyd. Restez et combattez!
-Dans tes rêves petit, répliqua la voix moqueuse. On s'en va.
La troupe de Désians disparurent dans les arbres sombres de la forêt. Le chef s'apprêtait à les suivre quand Lloyd l'attaqua. Le Désian eut tout juste le temps de dégainer son épée et de parer le coup. Il rompit le combat.
-Ecoute, je ne veux pas me battre avec toi Lloyd, fit-il.
-Comment connais-tu mon nom? S'écria le jeune épéiste. Tu cherches à me voler mon exphère?
-Non plus. Je ne suis pas ton ennemi...
-A d'autre! Bats-toi!
-Non!
Le combat s'engagea malgré tout. Le Désian passait son temps à esquiver les attaques de Lloyd mais, celui-là fit un magnifique geste et la capuche tomba, libérant une cascade cheveux noir. Lloyd s'arrêta, surpris.
-Non...C'est impossible...c'est toi...? Aurélyss....
Celle-ci releva la tête et le fixa de ses yeux bleus, un léger reproche dans son regard.
-Qui veux-tu que se soit? Yggdrasill? Répliqua la jeune fille en rengainant son épée. Bien sûr que c'est moi.
-Mais...Que fais-tu dans cette tenue? Et avec des Désians?
-C'est une longue histoire et je ne peux pas rester. Sachez tout de même que je reste de votre côté mais que je vais dans le camp des ennemis pour en savoir plus sur Yggdrasill et les Désians.
-Comment ça? Demanda Génis.
-J'ai....contracté une dette avec Yuan..., soupira Aurélyss en se passant une main dans ses cheveux. Il m'a sauvé la vie et il m'a demandé de travailler pour lui jusqu'à ce qu'il décide que j'ai remboursé ma dette....
-Et...? Tu dois faire quoi là?
-Je dois aller dans sur Derris-Kharlan pour les savants examinent de plus près mon exphère et que Yuan puisse avoir de plus amples informations dessus sur mon pouvoir....Ce sont des renégats qui m'accompagnent et qui veilleront sur moi...
-Mais..., s'exclama Raine. Si tu vas pour faire examiner ton exphère, tu vas redevenir...
-Comme avant? Acheva Aurélyss sans sourciller. Je sais que c'est un risque mais les renégats seront là.
-Tu leur fais confiance? Demanda Sheena surprise. Tu sais que tu joues gros.
-Je sais. Mais ils sont aux ordres de Yuan et moi aussi pour le moment. Je ne peux que leur accorder temporairement ma confiance.
Il y eut un sifflement. Aurélyss se retourna et s'apprêta à partir.
-Ne l'oubliez pas, ajouta-t-elle toutefois. Quand j'aurais eu suffisamment de renseignements sur Yggdrasill, je vous tiendrais au courant...
« Même si je sais qui il est vraiment... » pensa-t-elle mentalement.
-Bon courage et plus tard Aurélyss..., la salua Lloyd.
-Merci et n'oubliez pas!
-Que tu es de notre côté? On a compris!
-Nan, n'oubliez pas que quand on veut, on peut. Vous avez tous la force de sauver Colette et que l'union fait la force!
Elle leur adressa un dernier signe de salut et s'enfonça dans les bois. Les compagnons fixèrent encore quelques instants l'endroit où avait disparu Aurélyss avant de reprendre leur chemin. La jeune fille marcha pendant quelques secondes avant de se retrouver encerclée par son escorte.
-Nous ne devons plus traîner maintenant, dit un désian. Nous devons nous rendre à Welgaïa.
-Oui, j'ai compris. Allons-y...
Et ils se remirent en marche. Au fond d'elle, Aurélyss tremblait de peur sur la suite des événements mais elle devait respecter sa promesse. Elle se rappelait trop bien sa réaction quand Yuan lui avait dit ce qu'elle devait faire...

*Flash Back*

-Tu m'as demandé, Yuan? Me voici, fit la jeune fille en s'asseyant sur le fauteuil sans même attendre qu'on l'y invite.
Elle avait été convoquée presque dès qu'elle s'était réveillée dans le bureau du demi elfe et, sans perdre presque une minute, elle y était allée. Ce n'était pas le même bureau que la veille mais celui-là était un peu plus grand et couvert de livres, d'instruments bizarres et de machines. Yuan était assis derrière son bureau et Botta était debout, juste derrière lui. Les deux hommes levèrent la tête en l'entendant rentrer.
-Alors? Que veux-tu que je fasse? Demanda Aurélyss en plongeant ses yeux saphirs dans le regard jade du demi elfe.
-Déjà tu devras être un peu plus polie, rétorqua celui-ci en croisant les bras sur son torse (elle haussa les épaules). De deux, tu pourrais frapper avant d'entrer (elle ricana) et de trois, ce n'était pas si pressé.
-Ah bon? Le désian qui est venu me chercher m'a pourtant dit que c'était urgent, ricana une nouvelle fois Aurélyss. Pour la politesse, ce n'est pas pour moi. Ce n'est pas parce que tu m'as sauvé la vie que je vais être plus polie.
Botta tiqua et s'apprêtait à répliquer mais Yuan leva la main.
-Décidément, tu es bien trop impertinente...
Aurélyss lui offrit un grand sourire plein de charme.
-Merci du compliment, dit la jeune fille sans se départir de son sourire. Alors? Veux-tu que je réitère ma question ou souhaites-tu qu'on parle encore un peu plus de mon éducation?
Cette fois-ci, Botta réagit. Il sortit son épée et se précipita sur la jeune fille qui fit un saut périlleux pour se mettre loin de la portée de son attaquant.
-Ce n'est pas la peine de te mettre dans ces états là mon pote, s'écria joyeusement Aurélyss. C'est mon caractère!
-Botta, range ton épée, ordonna Yuan. Et toi Aurélyss, surveille un peu tes paroles (nouveau haussement d'épaule pour la concernée). Je vais te dire quelle sera ta mission.
La jeune impertinente faillit dire quelque chose mais se tut et regagna sa place, l'air sérieuse.
-Je t'écoute, fit-elle.
-Interdit de protester d'accord? Et d'ouvrir la bouche avant que j'ai fini. Ce n'est pas par gaieté de cœur que je te demande ça...
Aurélyss leva un sourcil et un léger sourire ironique se étira ses lèvres mais elle ne fit aucun commentaire.
-Je sais à quoi tu penses, aussi, je ne te laisserais pas ouvrir la bouche tant que je n'aurais pas fini, prévint le demi elfe. Bon, la mission que je vais te confier et un peu délicate mais si tu la respectes, ça ne devrais pas s'éterniser...(Aurélyss lui lança un regard interrogateur) Un groupe de renégats va t'accompagner pour que tu te rendes comme prisonnière à Welgaïa, qui se trouve en haut de la Tour du Salut. A partir de là, les savants vont s'occuper de toi...Et de ton exphère...
Là, toute ironie avait disparu du visage d'Aurélyss et c'était une expression d'horreur et de peur qui l'avait remplacé. Elle se releva brusquement, renversant le siège au passage.
-Mais...Tu es fou?? S'exclama-t-elle. Tu veux que j'aille servir de cobaye Welgaïa?? Que les savants fassent des expériences sur mon corps?? Je refuse!
-N'oublie pas que tu me dois une dette, répliqua calmement Yuan. Et je t'avais prévenu que ce ne serait pas une mission très simple. Je te demande juste d'aller te faire examiner par les savants pour que j'en sache plus sur ton exphère. Les renégats que j'ai désigné pour cette mission ne te laisseront pas tomber et quand j'en saurais assez sur ton exphère, ils doivent te sortir de là.
-Mais même! Je vais passer combien de temps là-bas?
-Pas plus d'une ou deux semaines.
-C'est trop!!
-C'est le temps qu'ils leur faudra pour examiner ton exphère.
-Et pourquoi as-tu besoin d'en savoir plus sur mon exphère?
-Pour voir si tu es bien capable de vaincre Yggdrasill...Ou de l'utiliser.
-Utiliser? Quoi donc?
-Ce sera ta prochaine mission.
-Bon, je crois que je n'ai pas le choix..., soupira Aurélyss résignée. Mais j'espère pour toi que tu tiendras parole quand tu auras ce que tu voudras. Je ne veux pas servir de joujou à Mithos.
-Tu peux avoir confiance en nous.
-J'espère bien..., grogna-t-elle. Et quand dois-je partir?
-Quand tu le souhaites.
-Je serais prête dans une heure, lança la jeune fille en se levant. Que tes renégats soient prêts. Plus vite on sera à Welgaïa, plus vite tu auras tes putains de renseignements. Tchao!
Et elle quitta la pièce. Botta se pencha vers Yuan.
-Croyez-vous vraiment que votre plan va marcher? Demanda-t-il son chef. Si jamais elle est trop surveillée, on ne pourra pas la sortir de ce piège...
-Ne t'en fais pas. Je suis peut-être le chef de Renégats mais je suis toujours un des quatre Séraphins et je fais toujours parti du Cruxis. Au moindre problème, je pourrais la faire facilement sortir d'ici.
-C'est vrai....

*Fin du Flash Back*

Aurélyss poussa un soupir.Bientôt, la Tour du Salut fut en vue et, inconsciemment, elle fut prise de frissons.
-Nous devons vous attacher à partir de là, dit un « Désian » en lui liant les poignets. Nous devons ensuite vous déposer directement au laboratoire.
-Très bien...Allons-y...
« Courage Aurélyss » pensa la jeune fille en s'engageant à la suite des renégats. « Ce n'est qu'un mauvais moment à passer... »
La Tour était silencieuse. C'en était presque lugubre. Bientôt, ils parvinrent à la salle du dernier Sceau, celui où Colette était devenue un Ange et avait perdu son âme... Aurélyss détailla avec curiosité la salle. Elle était bien à Tethe'Alla non? Alors pourquoi la salle du Sceau ressemblait trait pour trait à celle de Sylvarant? Et si...? C'était une bonne hypothèse après tout... Mais il fallait vérifier. Une fois qu'elle serait sortie de ce merdier, se jura-t-elle, elle demanderait à Yuan des précisions. Les Renégats l'emmenèrent dans un autre télé porteur et ils arrivèrent à...
-Bienvenue à Welgaïa, dit le « désian ». Sur Derris-Kharlan.
Jamais de sa vie Aurélyss n'avait vu une ville -et même une planète!- aussi lugubre que Derris-Kharlan... Le ciel était mauve et elle avait l'impression que la foudre pouvait se déchaîner à tout moment. Des Anges volaient de ci, de là, leurs yeux morts, incapable de faire autre chose que de suivre les ordres qu'on leur donnait. Cette planète... était vide. Les Renégats l'emmenèrent dans l'édifice, traversant des couloirs.
Kratos sortit d'une pièce, l'esprit ailleurs quand il aperçut un groupe de Désians escortant une personne. Il n'y fit pas attention jusqu'à ce que la prisonnière attire son attention. Cette chevelure noire, ces vêtements et ces yeux... Aurélyss! La jeune fille disparut au détour d'un couloir et le mercenaire savait très bien où les désians la conduisaient. Mais que faisait-elle ici? Cela étonnait le Séraphin qui se doutait que vu le caractère de la jeune fille, elle se soit laissée prendre sans protester... Et que son corps ne portât aucune blessure... Que mijotait-elle? A mesure qu'elle avançait, Aurélyss se sentait au bord du précipice. Si seulement elle pouvait fuir cet endroit! Les « désians » ouvrirent une porte et un savant apparut.
-Nous l'avons retrouvé, dit un Renégat. Tâchez de ne pas la laisser s'enfuir la prochaine fois seigneur Tera.
« Tera? » pensa Aurélyss. « Ca me dit quelque chose...Mais quoi? »
Le savant avait des cheveux noirs coupés courts et des yeux émeraudes glacials. Il contempla Aurélyss comme un chat devant un canari et ses lèvres se fendirent en un sourire cruel.
-Comptez sur nous...Elle ne pourra pas s'échapper la prochaine fois..., fit-il.
Aurélyss sut alors qu'elle ne ressortirait pas avant un très long moment du laboratoire... Et qu'elle aurait mieux fait de s'enfuir dès qu'elle en avait l'occasion car là, elle allait le regretter amèrement. Les Renégats repartirent et la porte du labo se referma sur Aurélyss.

<< précédent                                                               suivant>>

Posté par _martel_ à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Colette Brunel [cadeau pour l'anniversaire de Lady Colette] - par Naikkoh

Copie_de_Colette_cadeau2_retaill_

Cadeau pour ma chère petite Lady Colette à l'occasion de ses 18 ans ! ^^

Posté par _martel_ à 15:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,