-Aouch...Ma tête...grimaça Edwin en se réveillant plus tard, dans l'obscurité la plus totale.

-Ah! Edwin! s'écria une voix près de lui, visiblement soulagée. Tu t'es enfin réveillé! Je suis si contente!

-Ange? Tu peux m'expliquer ce qui s'est passé?

-Bien sûr! Tu veux peut-être manger en même temps?

-Si ça ne te dérange pas, oui.

La jeune fille bougea dans l'obscurité et, quelques secondes plus tard, un feu se ralluma et Ange lui tendit un bol de ragoût encore fumant. Puis, elle
commença à expliquer. Cela faisait trois jours que le jeune homme dormait. Malgré son sommeil, le reste des compagnons n'avaient pas chômé et ils avaient
réussi à battre -d'extrème justesse d'ailleurs- Celsius, l'Esprit de la Glace, qui leur avait posé problème sans l'aide d'Edwin.

-Donc, nous avons fait un campement pour la nuit, conclut Ange. Lloyd dort pas très loin et Yuan et Kratos montent la garde plus loin. Voilà, tu sais tout.

-Je suis désolé de vous avoir gêné mais je suis surtout dégouté de ne pas avoir participé à la défaite de Celsius..., ragea Edwin en serrant les poings. Je
ne sers à rien...

-Ne dis pas ça Edwin! C'est vrai que c'est de ma faute si on s'est retrouvé ici et que tu as été entraîné dans cette histoire...Je te jure que je trouverai
une solution pour te ramener dans ton monde!

-"te ramener dans ton monde"? répéta Edwin en sentant une colère monter. Comment ça "me" ramener? Je te signale que tu fais aussi parti de l'autre monde et
pas de ce monde-ci! (il la prit par les épaules) Si tu dois trouver une solution pour pouvoir rentrer, ce sera pour nous deux, c'est compris?

-Je regrette Edwin mais...Je suis née dans ce monde...Ma mère est née ici et mon père probablement aussi. Je ne peux pas partir d'ici sans avoir terminé ma
mission en tant qu'Elue...Alors, si tu veux, je peux essayer de trouver une solution pour que tu rentres...

-NON! Ecoute-moi bien Ange! J'en ai marre que tu accordes ta confiance à n'importe qui comme ça! s'énerva Edwin qui était vraiment en colère. Tu risques ta
vie chaque jour pour sauver un monde dont on avait jamais entendu parler avant! Et qui plus est, tu crois les premières personnes que tu croises!

-Mais tu vois bien quand même que j'ai des pouvoirs...

-Qu'est-ce que tu en sais? coupa Edwin. C'est peut-être qu'une mise en scène! Un rêve banal que nous faisons tous les deux!! Les gars qui t'ont agressés ont
dû nous faire boire quelque chose qui nous a plongé dans le coma! Alors arrête de....

Ange lui donna une gifle retentissante, les yeux remplis de larmes de douleur mais de colère aussi.

-Comment oses-tu dire des choses comme ça Edwin? cria-t-elle. Tu...Tu es vraiment...Je déteste vraiment ce côté de toi. (Elle se releva) Nous ne rêvons pas
et je protégerai ce monde!

Elle s'enfuit en courant, en larmes. Edwin posa sa main sur la joue sur laquelle Angélique l'avait frappé. Il ne comprenait pas. La jeune fille courut le
plus loin possible du camp et s'arrêta, à bout de souffle.

"Pourquoi? Pourquoi es-tu devenu si froid Edwin?"

Ange sentit une boule bloquer sa gorge.

"Pourquoi? Où est passé le Edwin que je connaissais?? Tu me fais mal...Si mal..."

Soudain, elle redressa la tête en entendant des bruits de tambours réguliers. Il y avait de la musique un peu plus loin. Intriguée, elle se dirigea vers la
source. Quelle fût sa surprise quand elle arriva près d'un village en fête! Elle jeta un coup d'oeil au chemin qu'elle venait de suivre. Ses compagnons
allaient s'inquièter si elle ne revenait pas avant l'aube.

"Bah...Je serais revenue avant l'aube" se promit Ange. "Juste le temps de se changer les idées avant de repartir..."

Avec un sourire, la jeune fille se rendit vers le village sans se douter de la menace qui planait autour d'elle. Effectivement. Un Désian sortit des
buissons où il s'était caché et regardait la jeune fille entrer dans le village.

-Chef! La fille vient de rentrer dans le village, dit-il à la montre qui était attachée à son poignet.

-Parfait. Que tout le monde se mette en place, fit la voix de Yoru dans la montre. Et que ma vengeance soit faite...

Angélique entra dans la ville. Beaucoup de marchands avaient étalés leurs marchandises, exposant ainsi bijoux, nourritures, animaux, objets précieux, armes
et autres. La jeune fille se paya (d'où elle sort son argent??) des takoyaki (spécialités japonaises) et observa la fête, zigzaguant entre les autres
promeneurs qui profitaient de la fête.

"C'est bon de voir que les gens s'amusent même avec la menace des Désians" pensa Angélique.

Quelqu'un la percuta subitement, la projetant par terre et envoyant les takoyaki voler.

-Pardon! Je m'excuse! s'écria le jeune homme qui l'avait renversé. Je ne vous ai pas fait mal?

-N...Non, ça va, répondit Ange en se relevant.

-Toutes mes excuses!

Et il s'en alla.

"Je me demande bien pourquoi il était si pressé..." se demanda Ange. "Enfin bon, ça me regarde pas..."

-FUYEZ! hurla un homme en dominant la foule. COUREZ! LES DESIANS ARRIVENT!!

-Quoi? fit Ange, surprise.

Il y eut un mouvement de panique qui se transforma en mêlée. Tout le monde courait dans tous les sens, cherchant une issue de secours.

"Vite...Je dois rejoindre les autres!"

Ange voulut reprendre le chemin qu'elle avait pris pour aller dans le village, mais, à la sortie de celui-ci, une main se posa sur son brs, la stoppant.

-Où crois-tu aller toi? dit un Désian.

-Lâchez-moi! protesta la jeune fille en se débattant.

-Tu crois que c'est celle que veux le chef? demanda un autre en surgissant de l'ombre d'un bâtiment.

-Chais pas. Mais elle ressemble à la description qu'il nous a faite. On l'embarque?

-On l'embarque.

-NON! Vous ne pouvez pas...! LIGHTNING!

La foudre tomba sur le Désian qui tenait Ange. Qui se dégagea et se tourna vers le deuxième.

-Espèce de sale...! jura-t-il. Tu es donc bien celle que notre chef veut! Viens ici!

Il tenta de l'attraper mais Ange l'esquiva souplement, et, déjà, son sort était lancé.

-ICE TORNADO!

Le Désian partit dans les airs, emporter par une tornade de glace. Ange s'effondra au sol, à court de souffle.

-Tu étais donc cachée là, ricana une voix bien connue.

La jeune fille se releva et sa magie illumina ses mains.

-Yoru! s'écria-t-elle en reconnaissant le chef des Désians.

-Maintenant que je sais que tu es l'Elue, je vais te livrer à mon maître.

-Dans tes rêves! Je ne te suivrais pas!

-C'est ce qu'on verra! Emparez-vous d'elle!

Ange n'eut même pas le temps de faire un pas qu'une dizaine de Désians l'encerclèrent. Elle fut vite maitriser.

-Bien, maintenant, allons-y avant que ces amis rappliquent. En avant, ordonna Yoru.

Il y eut un coup de vent et un des Désians qui tenait Ange s'effondra, une tâche de sang s'étalant sur son torse. L'autre qui tenait Ange fut tué aussi,
avant d'y voir clair. Kratos apparut alors aux côtés d'Ange, l'air...méchant.

-Vous n'irez nulle part avec elle, dit-il froidement à Yoru.

-Kratos...Je...je suis désolée..., s'excusa Ange à l'oreille de l'homme. Je ne voulais pas attirer d'ennuis...J'avais juste besoin de respirer un peu...

-Qu'est-ce qui t'a pris de t'en aller sans prévenir personne? cria Kratos, en colère. Si on avait pas remarqué ta disparition, tu te serais fais prendre par
les Désians!Ne refais plus jamais ça!

-Je...Je suis...désolée...

-Toi, tu vas me le payer cher, cracha Yoru en fixant Kratos. J'ai perdu ma main à cause de toi! Je me suis juré de te le faire payer très cher!

-Recule Angélique! fit Kratos en poussant la jeune fille dans son dos. Tu t'expliqueras après.

-Prépare-toi!

Kratos se mit en garde tandis qu'Ange reculait doucement. Un temps passa avan que Yoru attaque. Angélique avait l'impression que le chef des Désians avait
progressé niveau combat avec épée. Normalement, Kratos l'aurait mis à terre dans les deux minutes qui avaient suivit mais il semblait que le mercenaire
avait des difficulté pour le battre. Ils rompirent le combat.

-Hmf..., fit Yoru. Je vois que tu es très fort. Mais tu ne m'auras pas. J'ai eu le temps d'apprendre des techniques et j'ai aussi eu...(il déboutonna le
haut de sa cape, dévoilant quelque chose) ceci!

Ange vit le regard de Kratos passer de la surprise à un regard plus dur. Qu'est-ce que Yoru avait montré à son adversaire pour qu'il renforce sa garde?

-Comme tu connais mon petit secret, continua Yoru. Tu sais maintenant que je vais pouvoir te battre. Je vais te faire payer l'affront de m'avoir coupé la
main...Je te tuerais et je m'emparerais de ta précieuse amie.

Kratos ne répondit rien. Quelques secondes plus tard, le combat reprit, plus acharné que jamais. Angélique voyait très bien que le mercenaire avait de plus
en plus de mal à lui tenir tête. Yoru attaqua d'un coup si rapidement que la jeune fille ne vit pas ce qui c'était passé. Kratos posa un genou à terre,
lâchant son épée qui tomba au sol et se tenant l'épaule. L'épée de son adversaire lui avait ouvert une large blessure.

-Kratos! hurla Ange horrifiée en se précipitant à ses côtés. Kratos!

-Je...Va-t-en de là, dit Kratos en serrant les dents.

-Pas question, je ne peux pas te laisser ici alors que tu ne peux plus te servir de ton bras...

-Déjà à terre? ricana Yoru en s'approchant. Je t'avais prévenu que j'étais devenu plus fort que toi! Meurs maintenant!

Il leva son épée, prêt à transpercer Kratos. Une silhouette bien connue se précipita devant lui, faisant bouclier de son corps. Kratos ouvrit de grands yeux
horrifiés. Edwin, Yuan et Lloyd qui arrivaient, virent la scène qui s'offrait sous leurs yeux. L'épée de Yoru transperça Ange de part et d'autre, la faisant
cracher du sang. Le chef des Désians retira son épée, assez choqué de ce qui venait de se passer. Lentement, le corps de la jeune fille tomba. Kratos le
rattrapa avant qu'il ne touche le sol. Déjà, la tunique d'Angélique était toute poisseuse de sang. Edwin, en colère, se précipita sur Yoru et ils
commencèrent à se battre plus loin. Yuan et Lloyd combatirent les derniers Désians qui restaient.

-Angélique..., cria Kratos. Angélique répond-moi!

Ange ouvrit difficilement les yeux et son regard, bleu saphir, se plongea dans celui, bordeau, de Kratos. Elle posa sa main sur la joue de l'homme qui fut
horrifié de la sentir de plus en plus glacée.

-Tout va bien ne t'en fais pas, chuchota la jeune fille avec une voix faible. Le principal, c'est que tu ne sois pas blessé...

-Qu'est-ce que tu racontes là? C'est toi qui est blessée!

-Désolée pour les ennuis, continua Ange sans se soucier de ce que venait de dire l'homme. Ca va aller...(sa voix se fit de plus en plus basse) Je crois...
que je vais...aller...dormir...

Doucement, la jeune fille ferma les yeux et sa mains retomba au sol.

-Angélique? Angélique tiens bon! Ce n'est pas le moment!

Mais la jeune fille ne répondit pas. Yuan et Lloyd les rejoignirent. Le demi-elfe s'agenouilla près de Kratos et passa une main sur le corps immobile d'Ange
et grimaça. Kratos et Lloyd lui lancèrent un regard interrogateur.

-Du poison, dit Yuan en répondant à leur question muette. La lame était empoisonnée. Pour toi Kratos, ça va parce que tu n'as qu'une petite blessure mais
pour Angélique...Il faut que l'on trouve un guérisseuse rapidement ou sinon...

Il ne finit pas sa phrase car la fin était si évidente qu'il ne prit même pas la peine de la dire. Tous avait parfaitement compris.

-Et si on allait retrouver le professeur Raine à Meltokio? demanda Lloyd soudainement. La dernière fois que j'ai eu des nouvelles de nos amis, ils se
rendaient à Meltokio. Peut-être qu'ils y sont toujours?

-Hum...,réfléchit Yuan. Meltokio està une semaine de la position d'où nous sommes...Il faut que l'on se dépêche si on veut sauver Angélique à temps...Je
propose que l'on parte immédiatement.

-D'accord avec toi. Mais où est Edwin?

Le jeune garçon avait disparu avec Yoru. Les trois hommes  le cherchèrent du regard mais ne le trouvèrent pas. Ils commencèrent à l'appeler quand Edwin se
montra, sortant d'une ruelle.

-J'arrive! cria-t-il. Je récupère mon épée et je vous rejoins!

-D'accord! répondit Lloyd. Ne tarde pas trop! On doit aller à Meltokio.

-Oui! (il retourna dans la ruelle et son regard passa du vert émeraude au bleu ciel froid. Il se tourna vers Yoru qui attendait.) Qu'est-ce qui t'as pris de
t'en prendre à Kratos? siffla l'Autre Edwin visiblementtrès mécontent. A cause de ta bêtise, la fille s'est interposée et elle a été empoisonnée...

-Je suis désolé, s'excusa Yoru. Si j'avais su que vous aviez changer de corps, je ne serais pas intervenu...

-N'interviens plus désormais. Je m'occuperais seul de la capturer. Je te recontacterais plus tard...

-Bien, je me retire donc...

Edwin tourna des talons et retourna rejoindre ses compagnons. Yoru resta seul, contemplant son maître.

-...Seigneur Yggdrasil.

-Merde, jura Yuan visiblement très contrarié. Le poison fait de terrible ravage dans son corps. Si nous n'atteignons pas bientôt Meltokio ou si Raine n'est
pas là-bas, Angélique va...

Depuis trois jours, ils marchaient le plus vite possible por réussir à atteindre Meltokio avant que le poison n'atteigne le coeur. La jeune fille respirait
de plus en plus difficilement et elle était aussi pâle qu'un fantôme. De plus, la fièvre l'avait saisi et elle ne cessait d'augmenter. Son état était très
critique.

-Reposons-nous pour le moment...

Les hommes montèrent le campement. Edwin et Lloyd voulurent veiller sur Ange mais Yuan et Kratos refusèrent, préférant qu'ils soient en forme pour le
lendemain. Bougonnant, ils laissèrent tomber et partir se coucher. Yuan se lança à la recherche d'une herbe qui pourrait arrêter temporairement la fièvre et
Kratos veilla sur la jeune malade. Le mercenaire se sentait si responsable de son état! Il s'en voulait terriblement d'avoir accepté de combattre contre Yoru
alors qu'il aurait pu s'enfuir avec la jeune fille...Si il l'avait fait, Angélique ne serait pas...Il se prit le visage entre ses mains, pris de remords. Le
contact d'une main glacée, quelques minutes plus tard, se posa sur son bras, lui faisant relever la tête. Angélique, le regard fièvreux mais doux, le
regardait.

-Ce...n'est pas...de ta faute, articula-t-elle douloureusement et d'une très faible. C'est...la mienne...Si...je ne m'étais pas...disputée avec Ewin et si...
je n'étais pas aller au village...Rien de tout ceci ne serait arriver...Je me suis interposée...pour une seule raison...Je ne veux pas perdre...mes amis...
C'est la seule raison pour laquelle je me suis interposée...

-...Angélique...

-Alors, ne t'en veux pas...

La jeune fille fut prise d'une terrible quinte de toux et se mit à cracher du sang. Kratos se releva en un bond et prit Angélique par les épaules, essayant
de lui faire tourner la tête vers le bas pour ne pas qu'elle s'étouffe.

-Merde, merde, merde..., fit Kratos en voyant que la toux ne cessait pas. Lloyd! LLOYD!

Le garçon se réveilla en sursaut.

-Kratos? Que se passe-t-il?

-Vite! Va chercher Yuan! Angélique est...!

La jeune fille fut prise de convulsions et hurla, réveillant Edwin. Lloyd n'attendit pas plus et voulut chercher le demi-elfe mais celui-ci, qui n'était pas
très loin, arriva en courant. Il examina Ange qui tremblait de plus en plus.

-Le poison est presque arrivé au coeur, annonça Yuan. Il faut de toute urgence la transporter à Meltokio! Oh non, le coeur commence à ralentir!

-Ange! cria Edwin. Ange, tiens bon! Je t'en supplie! ANGE!

La jeune fille leva une dernière fois son regard vers ses compagons angoissés et paniqués avant de les fermer doucement. Avant qu'elle ne perde totalement
conscience, elle crut entendre un "non!" d'horreur et de panique. Les ténèbres l'engloutirent, bienfaiteuses pour une fois, effaçant toutes ses douleurs.
C'était comme se glisser dans une eau calme et sans vagues. Angélique soupira une dernière fois et se laissa porter par le courant.


      

<< précédent                                                               suivant>>