~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

¤*¤ Ou comment les hommes font fondre les filles en un regard... ¤*¤

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

**************************

Ne pas croire que les étrangers sont toujours les plus faciles à repérer...

**************************

..."J'en ai marre !"

Ces quelques mots prononcés avec une telle subtilité par Génis résumaient l'état d'esprit général de tout le monde. Cela faisait déjà plusieurs heures qu'ils étaient arrivés à Meltokio, et qu'il cherchaient par la même occasion les deux personnes mentionnées par les Ninjas espions de Mizuho. Mais seulement voilà : ils restaient introuvables...

"Pourtant, les étrangers ça se repère non ? Répéta pour la énième fois Lloyd qui avait un air plus que blasé et découragé.

- Hum, ça ne peut pas être aussi simple... Personnellement, si j'avais à atterrir dans un monde inconnu, j'essaierai de me fondre dans la masse pour ne pas me faire remarquer... Précisa Raine.

- Dis-moi Zélos... Fit la voix de Sheena d'un ton las. Tu n'avais pas dit que tu connaissais toutes les têtes de Meltokio, et qu'il serait donc facile pour toi de repérer des inconnus ?

- Pour ton info, répliqua le concerné, il y a beaucoup plus d'étrangers que je ne le pensais ici, mais aucun ne me semble différents de nous..."

En gros, ils étaient bien avancés... Sheena allait même jusqu'à se demander si les Ninjas ne leur avaient pas raconté n'importe quoi, bien que certaines choses correspondaient. De leur côté, Kratos et Yuan tentaient de repérer une aura magique différente du mana, comme ils avaient pu le ressentir face aux trois gardiennes. Même si c'était faible, il y avait quelque chose de différent. Mais parmi la foule constante de Meltokio, cela s'avérait bien plus difficile de faire la différence !

 

...La journée était déjà bien entamée, et le soleil déclinait toujours dans le ciel, jusqu'à ce que la nuit tombe sur la ville, offrant à la vue de tous sa voûte céleste. Durant ce temps, le groupe de la Régénération avait prit congé dans le grand manoir de Zélos. Certains étaient restés tranquillement à se reposer, alors que d'autres avaient décidés de continuer les recherches. Vu l'heure tardive, les rues risquaient fort d'être désertes, mais cela les arrangeait. Car la nuit, c'était aussi le moment où circulaient les rumeurs les plus folles de la journée parmi les fêtards. C'est alors que, divisés en plusieurs groupes, chacun s'occupait d'un coin de la ville.

Kratos et Yuan avaient décidé de passer par les voies aériennes afin d'avoir une vue d'ensemble. Zélos c'était approprié le quartier noble, où il parvenait trèèès bien à se faire inviter partout, et ainsi glaner un maximum d'indices. Colette et Sheena avaient décidé de jouer les oiseaux nocturnes, et étaient donc parties comme des folles, prétextant vouloir aller s'amuser un peu, et recueillir des infos l'air de rien. Régal et Raine s'occupaient, eux, du quartier pauvre. Quand à Lloyd, il ronflait déjà dans son lit, pendant que dans le luxueux salon du manoir, Génis tentait désespérément de faire la conversation à Préséa.

...Colette et Sheena étaient dans un de ces bars touristiques se trouvant à côté du colisée, et où bon nombre d'étrangers affluaient, afin d'être aux premières loges pour les combats du lendemain. Aussi bien en tant spectateurs ou combattants, voire même les deux. Elles espéraient ainsi tomber sur les deux personnes qu'elles cherchaient. La ninja, ayant un caractère plus prononcé, n'hésitait pas à jouer de ses atouts pour engager sans problème la conversation avec les quelques patibulaires du coin. Colette, plus douce et plus timide, allait plutôt vers les gens de passage, et se faisait passer pour l'une d'entre d'eux. Mais elles ne trouvèrent pas grand chose...

Sheena venait de foutre une baffe au cinquième type qui lui avait fait un peu trop d'avance, quand elle commença à en avoir marre de rester toujours bredouille. Elle jeta un coup d'œil en direction de Colette qui, elle, semblait s'amuser, insouciante. La jeune fille soupira. Des fois, elle enviait la capacité de son amie à ne jamais se décourager ! Elle repéra un groupe de guerriers qu'elle n'avait pas encore été voir et se dirigea vers eux.

Chose qu'en fait, elle aurait dû éviter... A peine avait-elle entamé la conversation par un simple "salut" enjoué, qu'elle se retrouva bloquée contre l'un d'eux. Elle n'avait rien vu venir. En revanche, elle vit très bien la lueur dans leurs yeux avec laquelle ils la dévoraient du regard, et elle remarqua aussi le regard terrifié des gens autour. "Oups, je crois que je me suis tapé le groupe qu'il ne fallait pas approcher..." Pensa-t'elle dans sa tête. Elle espérait que Colette n'intervienne pas, car elle ne faisait pas le poids contre ses types, contrairement à elle. Car vivre avec des Ninjas, cela forgeait le caractère, et surtout, elle était entraînée.

...Voyant la situation se dégrader pour son amie, Colette se redressa, une lueur d'intense inquiétude dans le regard. D'elle-même, elle savait qu'elle ne pourrait pas lutter face aux types qui ressemblaient plus à des murs en béton, du moins, de son point de vue. Mais elle ne pouvait pas laisser non plus Sheena, dans cette sale situation, surtout que personne autour n'osait bouger. Du coup, la jeune Elue voulu sortir ses chakrams, avant de se souvenir qu'elle les avait laissé dans sa chambre au manoir, pensant qu'elle n'en aurait pas besoin. Elle s'en mordit la lèvre, ne sachant pas quoi faire. Mais au final, elle s'inquiétait un peu trop, car déjà, Sheena venait d'envoyer l'homme qui la tenait dans le décors. Puis, rapide comme l'éclair et agile comme un chat, la Ninja donna un coup de pied majestueux dans l'estomac du deuxième type, qui cracha une gerbe de sang.

Les autres clients commençaient à apprécier le spectacle au bout du troisième guerrier plaqué à terre , et se mirent à encourager cette inconnue qui tenait les loubards à respect. Colette se détendit. Elle avait souvent tendance à oublier que Sheena était de loin plus entraînée qu'elle.

...Aussi, aucune des deux ne virent le quatrième, et dernier du groupe, sortir de l'ombre dans laquelle il c'était réfugié lorsque personne n'avait fait attention à lui, pendant que ses compagnons se faisaient mettre à terre. Sheena n'eut pas le temps de calculer le coup qu'elle senti une lame glacée pénétrer dans son épaule gauche. Surprise, elle était déjà agenouillée à terre lorsqu'elle senti que l'homme retirait son poignard et qu'une douleur fulgurante lui traversa tout le bras. Elle voulu lancer un juron de protestation, mais on ne lui en laissa pas le temps. Le premier homme qu'elle avait mit à terre venait de reprendre ses esprits et la saisissait par la gorge, la soulevant aisément. La douleur et la sensation du sang qui coulait le long de son bras l'empêchait de se concentrer pour se défendre, sans compter qu'elle manquait d'air.

Colette voulait hurler, mais elle savait que ça ne servirait à rien, à part attirer l'attention sur elle, et les ennuis par la même occasion. Alors que personne ne faisait attention à elle, elle se dirigea discrètement vers la porte, espérant par la suite tomber sur Yuan ou Kratos afin qu'ils viennent aider. Mais au moment où elle posa la main sur la poignée, elle failli se prendre la porte en pleine figure, car d'autres personnes entraient au même moment...

 

**************************

Même si vous croisez le fer avec un étranger, évitez de le sous-estimer...

**************************

...Colette se retrouva projetée à terre, et regarda d'un air bête les deux personnes qui venaient de faire leur apparition. L'un d'eux observait l'état général des lieux, et le deuxième croisa son regard. Elle se senti rougir. Il semblait un peu plus jeune qu'elle, mais il avait un visage fin, de beaux yeux argentés, et deux mèches de cheveux allant du bleu au rose violacé lui tombaient devant les yeux. Ses cheveux, argentés aussi, ondulaient jusqu'au dessus de ses épaules. La jeune fille pensa tout d'abord à un elfe, car il avait leur beauté. Mais il n'avait pas d'oreilles pointues... Un Demi-Elfe peut-être ? Après tout, Raine et Génis avaient les mêmes cheveux argentés... Il était tout habillé de blanc, mais ses habits avaient des rebords dorés, rappelant fortement la tenue d'un mage...

"Oh, désolé, est-ce que ça va ?" Lui demanda-t'il tout en lui tendant sa main pour l'aider à se relever.

Colette voulu répondre, mais un cri plaintif la ramena à la réalité. Elle se leva d'elle même en trombe pour voir Sheena vraiment en très mauvaise posture. Désormais, elle ne pouvait plus rester sans rien faire. Oubliant les deux inconnus, elle voulu se précipiter pour aider son amie, mais le jeune homme la retint par l'épaule.

"Laisse-nous faire... Fea' ?

- C'est parti !"

Colette se détourna de nouveau vers l'homme, et remarqua avec étonnement que ses deux mèches de cheveux avaient changées de couleur, le rose était devenu bleu foncé. Il avait aussi un regard déterminé, et il réussi presque à lui faire peur contrairement au regard doux et inquiet qu'il lui avait lancé juste avant.

...Le dénommé Fea dégaina alors un arc avec une vive agilité. Son compagnon lâcha l'épaule de Colette et sorti un parchemin avant d'incanter. Alors que Fea décocha une flèche en direction du loubard qui tenait toujours Sheena, une lumière émana du parchemin et alla rejoindre le projectile. Celui-ci brilla d'une lumière intensément bleue, et lorsqu'il atteignit sa cible, ou plutôt le mur le plus proche, des gerbes d'eau s'en dégagèrent et fusèrent vers les quatre fauteurs de trouble, obligeant le premier à lâcher la ninja qui toussota une fois au sol, et propulsèrent les autres contre les tables et les chaises, renversant ceux-ci.

- C'est mal de s'en prendre à quatre contre une jeune fille !" Lança Fea d'un ton amusé.

Sheena reprit lentement ses esprits et regarda en direction de l'homme qui l'avait sauvée. Il avait une silhouette élancée, et devait avoir son âge. Son air mutin et moqueur lui donnait un petit air craquant, sans compter ses cheveux en bataille, desquels se battaient plusieurs tons de couleur, allant tous du bleu au vert. Il était habillé comme un jeune soldat, ou plutôt comme un Elfe archer, sauf qu'il était humain. Lorsque son regard azur croisa le sien, l'air de demander si ça allait, elle ne put s'empêcher de détourner les yeux pour éviter de rougir.

...Déjà, Colette se précipitait vers elle, pendant que les deux inconnus s'occupaient de larguer les quatre loubards dehors.

"Ça va ? Tu m'as fait une de ces peurs ! Sans leur intervention, je ne sais pas ce que j'aurais fait ! Je suis désolée...

- Tu as bien fait de ne pas intervenir... Tu n'étais pas de taille contre ses types..."

Sheena grimaça lorsqu'elle voulu s'appuyer sur son bras pour se relever. En fait, elle n'arrivait plus à le bouger, l'articulation de l'épaule devait être bien touchée, et empiétait sur les autres.

"Et merde !

- Attend, je vais aller chercher Raine si tu veux !

- Non je...

- Laissez-moi voir ça..."

Le mage s'était agenouillé près d'elles, et regarda attentivement la blessure. Il se mit à sourire. Ce n'était pas bien grave. Il posa sa main dessus. Sheena eu un léger frisson quand à ce contact, car la plaie était assez douloureuse. Mais bien vite, elle laissa place à une sensation d'agréable chaleur, alors qu'une douce lumière blanche émanait de la main de l'homme. Et lorsqu'il la retira, il n'y avait plus aucune trace de blessure, à part peut-être le vêtement déchiré...

..."Me... Merci..." Balbutia-t'elle.

L'inconnu lui répondit par un sourire chaleureux, pendant que son compagnon revenait vers eux. Ils aidèrent les deux jeunes filles à se relever, puis l'archer prit la parole.

- Je ne sais pas ce que ces types te voulaient, mais ce comportement me répugne ! Au fait, je me nomme Feanor. Feanor Narrhow. Mais vous pouvez écourter et dire Fea'."

- Pour ma part, je suis Sewa Wosuru. Enchanté !

- Euh, Je suis Colette Brunel... Répondit la jeune Elue, la voix tremblante, toujours intimidée par la beauté des deux jeunes hommes.

- Et moi Sheena Fujibayashi... Merci de votre aide !

- Excusez-moi mais... Vous êtes un Demi-Elfe ? Demanda Colette sans vraiment de tact à Sewa, mais en prenant quand même soin de baisser la voix.

- Et bien... Oui... Répondit-il le regard étonné. Mais Feanor est humain... Ça doit vous faire bizarre d'entendre ça...

- Oh non, nous voyageons nous aussi avec des Demi-Elfes mais...Sheena venait de remarquer une fois de plus qu'un Demi-Elfe voyageait avec un Humain... Vous ne seriez pas d'un autre monde par hasard ?"

...Bien entendu, elle avait baissé la voix pour dire ça. La seule réponse qu'elle eu fut que Sewa posa l'index sur sa bouche pour lui montrer le signe bien connu du "chut", pendant que Feanor montrai la porte de l'auberge. La ninja conclu donc qu'elles venaient de trouver ceux qu'elles cherchaient, et acquiesça.

Le petit groupe sorti alors de l'auberge sous les regards étonnés des autres personnes présentes, mais ils ne s'en occupèrent pas. Une fois à l'air frais, il y avait encore du monde dans les rues, donc ils restèrent silencieux durant tout le chemin qui menait au manoir. Colette se demandait si les autres étaient déjà rentrés.

Elle eut rapidement sa réponse lorsqu'ils croisèrent Régal et Raine qui revenaient, la mine déconfite et fatiguée. D'un signe de main,Sheena leur fit comprendre ce qu'ils devaient savoir, et tous reprirent leur route silencieuse.

 

**************************

Deux nouveaux persos font leur apparition dans ce chapitre ! Pas de panique hein, j'éviterai de mettre trop de personnages d'un coup dans un chapitre pour éviter les confusions ! ;) J'espère que ce n'était pas trop long ! ^^ (Ou trop court ! XD)

**************************

Et voici les deux oiseaux rares, Feanor à gauche et Sewa à droite ! :p

2480044423_1

<< précédent                                                               suivant>>