5

« Mais c’est impossible ! »

Le cri avait fusé, tel quelque chose venant du cœur qu’il fallait absolument faire sortir. Génis, le jeune mage, c’était levé brusquement de sa chaise. L’incompréhension et la menace pouvaient se lire dans son regard.
«  Personne ne connaît un tel pouvoir, et je ne voie pas comment ma sœur et moi pouvons...
- Si, c’est possible Génis. »
La voix de Raine était glaciale, mais son ton avait tout ce qu’il y avait de plus sérieux.
«  Il existe des méthodes qui permettraient de voyager à travers les âges, mais nous n’avons pas, à cette époque, les technologies nécessaires… Seulement, elles viennent du futur… 1000 ans sont largement suffisants pour développer une telle technique… Mais… »

Elle fit une pause, et croisa le regard des deux jeunes filles. Ewina, impressionnée, baissa le sien, mais Ange ne réagit pas plus que ça, et se contenta de répondre.
«  Nous connaissons les risques… Si nous modifions quoique se soit ici, notre futur peut changer totalement… Nous avons déjà fait une belle gaffe en arrivant, mais pas irréparable ! Aussi, si vous refusez de nous aider, le mieux serait que vous oubliez tout cela, si nous ne voulons pas que tout se modifie…
- Dans un sens, c’est déjà trop tard. Votre arrivée a suffit à chambouler le court du temps… »
Le grand gars musclé venait de prendre pour la première fois la parole. Ensuite, il désigna Sheena, puis Ewina du regard.
«  Avec une telle révélation, comment voulez-vous qu’on oublie… Il aurait peut-être été mieux de réfléchir à tout ça avant de venir…
- Peut-être ! Répondit alors Ewina. Mais nous n’avions plus le choix… Et je vous rappelle quand même que nous sommes ici grâce à deux d’entres vous ! Pensez-vous qu’ils auraient acceptés si vous ne pouviez pas nous aider ? »
Bel argument Ewina ! Pensa Ange. En effet, les têtes étaient tournées vers elle, une drôle d’impression dans le regard, mais cela semblait dans un sens, les rassurer…
« Hum, vous avez peut-être raison, dit alors l’autre personne avec qui Raine parlait à leur arrivée. Mais quoiqu’il en soit, je pense que nous pouvons faire quelque chose pour vous… »

Son regard alla alors vers Lloyd. Depuis toujours, le groupe s’en était remis à ses décisions, sans aucuns regrets par la suite, alors pourquoi changer ça ?
« Moi… J’ai envie de les aider ! Régénérer le monde est une chose, mais savoir que ça n’a pas marché comme il le fallait me met mal à l’aise… J’ai l’impression d’avoir échoué du coup, alors, je veux corriger ça ! »
Colette, la jeune Elue, c’était elle aussi levée de sa chaise, et regardait les deux Elues avec bienveillance et compassion.
«  Lloyd, accepte ! Je sais que nous pouvons le faire, après tout, nous sommes tous ensembles non ?
- Tu as toujours le chic pour penser aux autres Colette… Bien, si c’est ce que tu veux… Qu’en pensez-vous vous autres ? »
Une levée d’acclamations positives se leva alors au niveau du groupe.
« Au fait, nous nous sommes même pas présentés…
- En réalité, nous connaissons déjà 5 d’entres vous… Précisa Ange. L’Elue Colette et ton nom, Lloyd, ont traversé les époques. Celui de Sheena aussi, et cela via Ewina. Génis et Raine existent toujours donc… (Elle regarda d’un air désolée les personnes restantes) Quand à vous, vous n’avez pas eu cette chance…
- Cela de fait rien, je me nomme Régal, Régal Bryant.
- Et moi, Préséa Combatir, annonça la jeune fille aux cheveux roses. C’était la première fois qu’elle parlait.
- Kratos Aurion pour ma part… (NDLR : Voir explications à la fin du chapitre pour comprendre pourquoi cuilà il est là au lieu d’être sur Derris ! XD) Et lui…
- Comment ça mon nom n’a pas traversé les siècles ? Ne me dites quand même pas que vous avez oublié le Grand et Beau Zélos Wilder, Elu de Tesséha’lla !
- C’est pas si étonnant si on réfléchis bien… Comment l’histoire pourrait-elle retenir le nom d’un tel type… Marmonna Génis dans son coin, mais assez fort pour être entendu.
- Répète ça le mioche ? Remarque, tu dois pas être mieux à leur époque, je te voie bien tout plein de rides !
- Quoi ? Attend un peu ! »

Cela aurait pu durer encore un petit moment, si quelqu’un n’était pas arrivé en trombe, alertant tout le monde dans le gigantesque hôtel. Dans la salle, personne ne pouvait entendre précisément de quoi il s’agissait, mais les cris lancés par les clients étaient proches de l’étonnement, l’inquiétude, et la colère !
« Qu’est ce qui se passe ? Demanda Ewina.
- Bonne question… Et vous deux, arrêtez de vous chamailler ! Hurla Sheena à l’attention de Génis et Zélos qui n’avaient pas l’air d’avoir tilté qu’il se passait quelque chose à l’extérieur.
- J’espère que ce n’est pas à cause de nous… S’inquiéta Ange. »
Le groupe décida alors de sortir pour vérifier. Lorsqu’ils ouvrirent la porte, le premier mot qu’ils entendirent clairement fut…
«  PONTIFE ! »
Tous se regardèrent étonnés, qu’est ce qu’il avait celui-là ? Il en avait marre de sa cellule ou quoi ? Ange et Ewina, en revanche, semblaient plutôt perplexes…
«  LE PONTIFE A ETE LIBERE ! »

Cette fois-ci, un cri d’indignation s’éleva du groupe. Comment un être comme lui, qui leur avait tant de fois mit des bâtons dans les roues, qui avait empoisonné le Roi de Meltokio afin de s’emparer de la ville, qui avait manigancé des choses horribles contre les demi elfes, pouvait de nouveau être libre ?
« Holà l’ami ! Demanda Zélos à un homme qui faisait passer la nouvelle. On peut savoir les raisons de tout cela ?
- Oh, Elu… En fait, nous n’en savons trop rien… Mais il semble que le roi l’a de nouveau dans ces bonnes grâces… »
Ange et Ewina, elles, ne se souvenaient de rien dans l’histoire faisant référence à cela… En un regard, tout fut clair : cela devait être une distorsion du temps dûe à leur venue…
Elles s’éclipsèrent dans un coin, mais le dénommé Régal les interpella.
- Même si nous savions, nous ne dirions rien… Dévoiler le futur est bien la première chose qui peut tout faire chambouler… Se risqua Ange.
- Donc, vous ne savez pas ? Demanda alors la jeune fille aux cheveux roses, Préséa.
- Rien du tout ! Renchérit Ewina. Il n’a jamais été question de ça dans notre histoire…
- Ce qui voudrait dire que c’est de votre faute ? Dit Kratos.
- Il semblerai que oui… Avoua Ange. »
Quitte à ne pas aggraver la situation, autant dire la vérité… Leur venue ici avait provoqué quelque chose dans le cours du temps, mais impossible de savoir pourquoi… A part le Léviathan, et encore, elles n’avaient rien fait pouvant engendrer une telle action…

«  Avons-nous raison de leur faire confiance et de nous embarquer là-dedans ? Chuchota Génis aux autres. Après tout ce qu’a fait le Pontife… Les Demi Elfes vont de nouveau être pris pour cible !
- Calme toi Génis, tenta de le rassurer Colette. Rien ne c’est encore vraiment passé… Nous pouvons peut-être remettre les choses dans l’ordre…
- Ce serait plus simple sans ces deux là alors ! S’entêta le jeune mage. »
Vu qu’il l’avait dit plus fort que le reste, cette remarque était parvenue aux oreilles des deux concernées. Ange passa au dessus, car il avait raison, mais Ewina n’apprécia pas du tout…
« Alors c’est comme ça hein ? Il se passe quelque chose, et c’est de notre faute ! Tout nous retombe sur le dos ! Si ça se trouve, c’est peut-être écrit dans notre histoire, mais croyez-vous que l’on connaisse tout par cœur ? Ca ne nous dit rien, certes, mais peut-être avons-nous oublié…
- Ewina, calme toi !
- Non Ange, je me calmerai pas ! A notre époque, ce gosse accepte de nous aider, et là, c’est le premier qui nous jette la pierre ! Bon sang, heureusement que l’on s’assagit avec l’âge !
- Non mais, tu te prends pour qui toi ? Contre-attaqua Génis. On vous connaît même pas, rien ne nous prouve que nous pouvons vraiment vous croire ! Vous surgissez de comme ça et…
- Ooooh, bah puisqu’on dérange… »

Sur ces mots, Ewina utilisa une de ses techniques de Ninja pour se téléporter ailleurs. Ange n’avait pas eu le temps de calmer quoique ce soit, et déjà, elle le regrettait… Génis n’était pas le seul à avoir des doutes… Elle sentait peser sur elle les regards des autres, hormis Raine et Colette peut-être, qui semblaient plus apte à l’écouter. Mais elle n’eu pas le temps de s’expliquer d’avantage, car quelqu’un hurlait dehors que la ville balnéaire était en situation critique. En effet, les chevaliers pontificaux étaient en train de mettre la ville en blocus, et apparemment, elle n’était pas la seule ville concernée… Les Effets négatifs commençaient à se faire sentir plus tôt que prévu…
Ange était vraiment mal à l’aise, et déjà, elle était en retrait pendant que tous les autres étaient partis, prêts à combattre. Tout était en partie de sa faute, mais elle ne savait pas comment réagir… Aider, ou se faire oublier ? En premier lieu, elle préféra observer ce qu’il se passait. En temps qu’Elue, elle avait elle aussi des pouvoirs d’ange, dont ses ailes. Elle ne les utilisait que très rarement, et à cette époque, elle devait être encore plus discrète… Heureusement pour elle, les vacanciers étaient plus occupés à fuir que de faire attention à elle.

Ange se précipita dans l’ascenseur afin d’atteindre le dernier étage. Une fois rendue, elle se faufila dans une des chambres restées ouvertes dans la panique, se dirigea vers le balcon, et regarda ce qu’il se passait. De là où elle était, elle pouvait voir le combat qui se livrait à l’entrée de la ville. Mais l’ennemi était en nombre bien plus important, et déjà, cela se gâtait pour les héros de la régénération…
Elle pouvait voir Raine soigner sans arrêt, Lloyd et Kratos frapper sans relâche, Génis utiliser des sorts plus puissants les un que les autres, accompagné par Colette et Zélos et leur pouvoir d’ange.
Même si l’avantage semblait être pour eux, cela ne dura pas longtemps, et déjà, les jets de magie bénéfiques et mortels diminuaient, alors que l’armée ennemie grandissait.
Le Pontife devait savoir que ses principaux ennemis se trouvaient à Altamira, car toutes ses forces étaient déployées ici même.
La jeune fille hésitait toujours, mais le fait de voir les seules personnes en qui elle pouvait avoir confiance pour l’aider fléchir, et cela par une distorsion temporelle sûrement due à sa venue, la culpabilité prit le dessus, tout comme le désir de se rattraper.
Elle joignit ses mains à son cœur, des plumes commencèrent à voler autour d’elle, puis de magnifiques ailes bleues, rappelant fortement celles de Kratos, sortirent de son dos.
Cela fait, la jeune fille s’envola discrètement au dessus du champ de bataille pour trouver une ouverture lui permettant d’agir. En dessous d’elle, Régal et Préséa était à bout de force, et Sheena préparait une invocation…
Hum, c’était une idée, mais est-ce que ça ne risquait pas de faire comme le Léviathan ?
Mais Ange n’avait pas vraiment le choix… Lancer une attaque magique, au vue de la situation, risquait fortement de blesser des innocents, alors qu’un esprit originel était bien plus précis. La jeune fille décida de tenter le coup.
Elle perdit un peu de hauteur, et dès qu’elle fut assez bas, fit disparaître ses ailes et tomba en plein milieu de la bataille.
Sa venue en déstabilisa plus d’un, ce qui lui permit de prendre l’initiative.
Elle se plaça à côté de Sheena et joignit sa magie à la sienne. La jeune Ninja comprit en un regard ce qu’elle devait faire, même si elle était un peu réticente envers Ange. Ce n’était pas le moment de refuser un peu d’aide.
Deux intonations s’élevèrent alors, pendant que deux cercles d’invocation apparurent aux pieds des deux invocatrices. De couleur orangée, ils laissaient prévoir l’apparition de l’esprit du feu, Efreet. Les soldats, pas fou, sentaient bien ce qui allait leur arriver, et commencèrent à détaler comme des lapins, mais trop tard.
Et quelle ne fut pas la surprise générale lorsque ce ne fut pas un seul esprit qui apparut, mais bien deux. En plus du gardien du sceau du feu se joignait un gigantesque dragon ailé blanc, en forme de serpent, orné de rubis rouges et d’une crinière de feu.
Le fait de joindre sa magie invocatrice à celle de Sheena avait permit à Ange d’appeler Tiamat, son esprit originel de feu, sans trop de soucis.
Cette fois-ci, le dragon obéit parfaitement aux ordres, et les deux esprits commencèrent leur petite grillade sur l’armée pontificale…
Ce qui n’empêchait pas que tout ceux ayant eu le courage de se battre étaient pour la plupart à terre.


chap5

Mais Ange ne comptait s’arrêter en si bon chemin… Elle rappela son dragon pour le faire disparaître, puis entama un nouveau sort.
Non pas pour finir les derniers chevaliers indemnes qui fuyaient à toutes jambes, mais bien soigner tout ceux qui étaient blessés.
C’était un sort plus puissant que le dénommé « Revitalisation », car il avait été amélioré par le temps. Mais le nom était le même.
Le cercle bénéfique s’étendit alors partout ou il était désiré, soignant ainsi la majeur partie des blessés (Non, pas les soldats laissés sur place, vous me prenez pour qui ? XD).
Suite à cela, Ange se retrouva face à Génis, puis au reste du groupe.
«  Euh, je suis désolé d’avoir parlé comme cela tout à l’heure… Merci de nous avoir aidé…
- Ce n’est rien… Tu n’avais pas vraiment tort, c’est quand même de notre faute… Mais je suis prête à vous aider ! »


Coin Blabla :

Lecteur : Oh, un chapitre long…

Ange : Ouai, j’au dû le modifier en route, et jme suis retrouvé avec plein de choses à mettre dedans ! XD

Lecteur : Et pour Kratos alors ?

Ange : Ah bah lui, on va dire qu’il n’est jamais parti à la fin du jeu ! XD Je voulais que tous les persos soient dans la fic, donc ça aurait été compliqué sinon ! ^^ ‘

<< précédent                                                               suivant>>