13 septembre 2007

Les fonds d'écrans de ToS

Voici un petit panel des différents fonds d'écrans disponibles aprés nos recherches sur le net, concernant Tales of Symphonia.

Vous etes l'auteur de fond d'écrans consacrés à ToS et vous avez envie de nous montrer vos talents de graphistes? N'hésitez pas à nous envoyer vos oeuvres, accompagné de votre pseudo, à l'adresse suivante: naikkoh@hotmail.com


1600 x 1200

fond__cran_10 fond__cran_29

1280 x 1024

fond__cran_19 fond__cran_21

fond__cran_27

1024 x 768

fond_ecran1 fond_ecran2 fond_ecran3


fond_ecran_4 fond__cran_20 fond__cran_24 fond__cran_25 fond__cran_26 fond__cran_33

fond_d__cran_37 fond_d__cran_38 fond__cran_39

 

fond__cran_5 fond__cran_28 fond__cran_34 fond__cran_35 fond__cran_23

 

fond__cran_6 fond__cran_9 fond__cran_11 fond_d__cran_36



 

fond__cran_13 fond__cran_14 fond__cran_15 fond__cran_16 fond__cran_17 fond__cran_18 fond__cran_30

 

fond__cran_31


13887168 13887205 TOS_D_1024x768 TOS_E_1280x1024


800 x 600

fond__cran_7__petite_taille_ fond__cran_8__petite_taille_ fond__cran_22_petite_taille_Fond__cran_40


640 x 480

fond__cran_41 fond__cran_42 fond__cran_43 fond__cran_44 Fond__cran_45 Fond__cran_46 Fond__cran_47 Fond__cran_48 Fond__cran_49


Fond__cran_50 Fond__cran_51 Fond__cran_52 fond__cran_53 Fond__cran_54


Fond__cran_55 fond__cran_56 Fond__cran_57


fond__cran_petit_58


Posté par _martel_ à 14:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


18 septembre 2007

Prologue - par Yuen

Gaïa, ce nom résonnait comme un espoir nouveau dans le cœur des jeunes héros de la réunification. Sylvarant et Tesseha’lla unis pour une vie meilleure, une vie de paix et de félicité sous l’œil bienveillant de l’esprit de l’arbre Mana.
Le courage des héros, leur bravoure, leur vaillance et leur détermination avaient permis cet incroyable dénouement. Se battant pour leur conviction, pour sauver la vie de leur amie et imposer une paix durable, les mondes étaient réunis pour un avenir meilleur.
Rien ni personne n’avait pu les empêcher de réaliser leurs rêves chimériques. Ils étaient forts, une amitié sans faille les soudant à jamais. Mais chacun savait que la lutte était loin d’être terminée. Ils continuèrent leur chemin séparément, toutefois unis par un lien indéfectible.

      Après ses adieux à Kratos, Lloyd accompagné de Colette, partit à la recherche des exsphères disséminées partout dans le monde. Leur but était  de toutes les ramener toutes afin de les détruire, cela leur tenait à cœur. Ces objets étaient le fruit d’expériences sur les humains, leur création avait nécessité le sacrifice de nombreuses vies, dont celle de la mère de Lloyd. Ne voulant plus qu’elles soient utilisées à des fins militaires, et voulant rendre la dignité à ses âmes, les deux amis s’étaient jurer de poursuivre leur mission jusqu’au bout, même si cela devait leur prendre des années.

 Raine et Génis, avaient décidé de suivre une toute autre quête : retrouver leur mère. Malgré les minces indices dont ils disposaient, ils avaient espoir de revoir celle qui les avait abandonnés pour leur bien, celle qu’ils avaient haïe pour cet acte. Le journal de sa mère avait permis à Raine de comprendre ses motivations : en faisant cela, elle les avait sauvé, et la jeune femme tenait à la remercier pour ça. La vie n’avait pas été facile pour eux, mais avec leur victoire, Raine avait foi en un avenir de tolérance.

 Il était devenu évident pour Zélos qu’humains et demi-elfes pouvaient vivre ensemble. Son aventure avec Raine et Génis, lui avait apprit que l’image qu’il avait de ce peuple était fausse, alors quand il rentra à Meltokio, il décida de se consacrer entièrement à la cause des demi-elfes. Il était conscient de la longue tâche qui l’attendait, mais était animé d’un réel désir de réussir.

 La jeune Préséa rentra chez elle. Ozette le village où elle avait vécu tant d’années était en ruine. Libérée de son exsphère qui l’avait maintenu sous son apparence de fillette, elle n’avait qu’un souhait, faire revivre cette ville. Grâce à l’aide que lui avait promis Régal, redevenu gérant de la société Lézareno, elle comptait effacer les traces de la bataille qui y avait eu lieu. La jeune fille ne perdait pas espoir de redonner un jour vie au village. Elle savait que cela serait long, mais le courage ne lui manquait pas. Le souvenir de sa sœur l’empêchait de renoncer à son rêve, elle était sure qu’elle aussi aurait souhaité cela, Régal le lui avait dit.

 Ce dernier était rentré à Altamira pour reprendre les rênes de sa société, celle-la même qu’il avait abandonné après la mort d’Alicia. Il avait encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir se pardonner son geste.

 Sheena était revenue dans son village en véritable héroïne. Elle ne savait pas encore si elle serait à la hauteur des responsabilités qui l’attendaient en tant que nouveau chef, néanmoins elle s’était jurée de faire son maximum pour y arriver, et avec son grand-père à ses côtés, ses peurs s’estompaient.

 C’était ainsi que s’était quitté ce groupe de héros, chacun portant des rêves et des objectifs bien différents, mais tous y mettant la même ardeur.

 Quelques mois passèrent depuis la réunification, les choses changeaient plus ou moins, cependant l’espoir était toujours présent en eux, la paix régnait, et les gens semblaient de nouveau avoir repris le court normal de leur vie.
Mais des nuages noirs obscurcissaient lentement le ciel. Sans que personne ne le remarque, le mal s’infiltrait tel un poison mortel. Insidieusement il déployait ses ailes sur cette nouvelle terre encore fragile, profitant de la confusion que ce bouleversement avait provoquée et de l’instabilité des relations entre humains et demi-elfes. Les huit héros ne virent pas ou alors trop tard, que l’ombre d’une nouvelle guerre menaçait. Zélos, par son rôle politique au sein de Meltokio, fut le premier à s’apercevoir qu’on cherchait à discriminer les demi-elfes. Des attaques de plus en plus nombreuses et violentes imputées à ce peuple ravageaient des villages entiers, et ces incidents au départ isolé, s’étendaient à toute la planète.
        A ce moment, personne encore ne savait la réalité de la situation. Une année après leur victoire, les héros allaient être de nouveau réunis. Mais pas dans les circonstances qu’ils auraient souhaités…

suivant >>

Posté par _martel_ à 19:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Chapitre 01: Retrouvailles à Meltokio - par Yuen

Yuan, l’ancien chef des renégats, se rendait à Meltokio où il devait rencontrer Zélos, l’ancien élu de Tesseha’lla, devenu aujourd’hui un homme politique influant. L’homme aux cheveux bleus l’aidait dans sa lutte contre la discrimination des demi-elfes, une tâche plutôt difficile, les mentalités étant bien ancrées. De plus Tesseha’lla et Sylvarant, réunifiées en un monde appelé Gaïa, subissaient des attaques que l’on attribuaient aux demi-elfes.
Les tensions entre les deux races étaient de plus en plus palpables, Yuan pestait intérieurement car il savait que les demi-elfes n’étaient pas les responsables.

Zélos l’avait convoqué en urgence, il y avait eu une attaque à Meltokio. Heureusement la garde avait repoussé l’ennemi, mais les habitants de la ville étaient inquiets. Dans sa lettre, il avait ajouté que le roi avait déclaré officiellement que l’attaque était le fait de demi-elfes. « Tout ça sans aucune preuve » avait alors pensé Yuan.
Arrivé aux portes de la cité impériale, Yuan dut présenter une missive signée de la main de l’ancien élu pour pouvoir entrer. Il n’aimait pas ni cette ville, ni ses habitants, surtout les nobles qui le regardaient d’un air dédaigneux. Aujourd’hui n’échappait pas à la règle. Et évidemment, tous ces regards hypocrites changeaient lorsqu’il était en compagnie de Zélos. On était poli avec lui, presque mielleux, c’était affligeant.

Quand il arriva à la demeure Wilder, il fut surpris de retrouver deux connaissances.
-  Yuan !  s’écria Lloyd.
Lloyd Irving, le fils de son ami Kratos, avait bien changé. Il avait beaucoup grandi en une année, sa carrure était maintenant celle d’un homme. La ressemblance avec son père devenait de plus en plus visible.
- On ne pensait pas te retrouver ici, continua une jeune femme blonde
C’était Colette Brunel, l’ancienne élue de Sylvarant, elle aussi avait changé. Avec ses cheveux plus courts elle faisait plus mature, elle n’avait rien à voir avec la gamine qu’il avait tenté d’éliminer, toutefois ses yeux reflétaient toujours une certaine naïveté.
« Je suis aussi surpris que vous. Zélos ne m’avait pas prévenu de votre venue.
- En fait, expliqua Zélos, ce n’était pas prévu. Colette et Lloyd sont arrivés par surprise peu de temps avant toi. »
Colette raconta qu’ils avaient décidé de rendre visite à leur ami alors qu’ils recherchaient des exsphères dans la région.
« Sont-ils au courant ?  demanda Yuan à Zélos.
- Au courant de quoi ? » voulut savoir Lloyd.
Zélos leur parla des attaques mystérieuses attribuées aux demi-elfes. Colette et Lloyd avaient en effet ressenti un malaise en se rendant dans certains villages, mais ils ne pensaient pas que c’était aussi grave.
- En fait, leur dit Zélos, je pensais que la situation s’améliorait. Un accord avait même été passé pour que les demi-elfes soient traités d’égal à égal avec les humains. Mais il y a quelque mois, tout s’est dégradée. Dès que les demi-elfes ont été mis en cause, le traité à été rompu et les demi-elfes de Meltokio expulsés. Quoique j’entreprenne pour améliorer la situation, tout est réduit à néant. »
Lorsqu’il avait contacté Yuan pour qu’il l’aide à rechercher des pistes sur ses mystérieux attaquants, le demi-elfe avait été surpris de voir à quel point l’ancien élu avait changé. En effet, celui-ci s’était servi de sa notoriété et de son statut de noble pour convaincre les hauts dirigeants de l’absurdité d’une discrimination envers les demi-elfes. Il s’était beaucoup investi dans son rôle d’homme politique. Malheureusement, certaines personnes mettaient à mal son travail et Zélos pensait que c’était un complot mis en place par des gens proches du roi.
« As-tu pu localiser Raine et Génis ? demanda soudain Zélos à Yuan.
- Oui, j’ai pu convaincre Raine d’écourter leur voyage pour venir ici. »
Lloyd et Colette regardèrent leur ami d’un air intrigué.
« J’ai plus que besoin de l’appui de Raine, expliqua Zélos. Un porte parole demi-elfes en qui j’ai confiance et qui soit connu pour sa lutte contre les désians m’est nécessaire.
- Pourquoi ? fit Colette.
- Si personne ne calme la situation chez les demi-elfes, on risque la guerre ! » lâcha Yuan.
Colette étouffa un cri.
- Alors c’est aussi grave que ça…, murmura Lloyd pour lui-même.
On frappa à la porte, c’était Sébastien le majordome de Zélos.
-Mr Wilder, la princesse Hilda souhaite s’entretenir avec vous.
Zélos lâcha un juron.
«Faites la entrer…, soupira-t-il passablement énervé.
- Très bien monsieur. »
Zélos se passa une main sur le visage.
- Il doit s’agir d’une affaire importante pour que la princesse se déplace en personne, remarqua Yuan. Tu veux que l’on te laisse ?
Zélos ricana.
- Non, je préfère que vous restiez, ça évitera qu’elle s’incruste trop longtemps.
Quelques secondes plus tard, Sébastien arriva accompagné de la jeune princesse.
Celle-ci s’était mise sur son trente et un. « Elle a dû passer trois heures à se pouponner » se dit Zélos. Elle portait une très belle robe rose au tissu soyeux que Colette regardait avec envie, ces cheveux étaient relevés en un chignon compliqué et elle avait peint ses lèvres d’un rose brillant.
« Zélos…je ne savais pas que vous aviez de la … visite, dit-elle décontenancée.
- Oui ma chère, lui répondit Zélos. Des affaires importantes à régler, c’est pourquoi je n’ai pu venir vous voir. »
Hilda s’approcha de l’ancien élu et le prit par le bras.
« Je me suis inquiétée. Je vous croyais souffrant, alors j’ai pensé que ma visite vous ferait plaisir.
-Je suis honoré princesse, d’une telle sollicitude.
- En tant que votre future épouse, je me dois d’être là pour vous ! »
Elle avait dit ces derniers mots d’un air triomphant. Lloyd et Colette regardaient leur ami d’un air incrédule.
« Tu vas te marier Zélos ? s’étonna Lloyd.
- C’est vraiment formidable ! » lança Colette un peu naïvement.
Mais Zélos n’avait pas l’air heureux du tout.
« Nous n’avons pas fixé de date, et nous ne sommes même pas encore fiancé, précisa le jeune homme.
- C’est pour cela que je suis venue. Mon père va faire une annonce officielle dans quelques jours. »
A ces mots, les mâchoires de Zélos se crispèrent. Il ne pensait pas que ce serait si tôt.
- Une magnifique cérémonie sera organisée, continua Hilda avec un petit rire suffisant. Bien sûr, vous y serez conviés.
Il y eu un court silence. Contente de l’effet qu’elle venait de produire, Hilda eu un petit rire. « Comme elle est snob, pauvre Zélos » pensa  Lloyd. Après avoir dû supporter le babillage incessant d’Hilda sur les préparatifs de la cérémonie, celle-ci finit tout de même par prendre congé.
« Je vais retourner au palais, annonça-t-elle. Je suppose que vous devez être occupé, je ne vais pas vous déranger plus longtemps. A bientôt mon cher.
-A bientôt, ma chère. »
Il l’accompagna jusqu’à la porte.
- Pff, soupira-t-il. J’ai cru qu’elle ne partirait jamais !
Lloyd demanda alors des explications à Zélos.
-Mon ancien statut d’élu, et ma position en tant que noble et homme politique me donnent un certain poids et une grande influence. Malheureusement, dans les hautes sphères, des hommes plus puissants que moi forment des complots pour contrecarrer tous mes plans de paix avec les demi-elfes. C’est seulement en devenant le mari d’Hilda, c'est-à-dire le futur roi que je serai en mesure d’enrayer ces complots. Je pourrai démasquer plus aisément les traîtres, grâce à tous ces lèches bottes qui vont vouloir entrer dans mes bonnes grâces et ainsi me balancer leurs amis.
Il fit une courte pause avant de reprendre.
- Déjà lorsque j’étais élu, Hilda avait demandé à son père de faire en sorte que je l’épouse et j’avais toujours trouvé une raison pour refuser. Maintenant, disons que j’en ai trouvé une pour accepter !! »
Colette s’approcha de son ami et lui posa la main sur son bras.
« Je suis désolé, commença-t-elle. Je…
- Hé oui ma chère Colette, la coupa-t-il. Mais ne t’inquiète pas pour moi, tu pourras venir me consoler quand tu veux. De plus, ce n’est qu’un mariage, et Hilda est très belle. »
Il haussa les épaules d’un air fataliste.
- Finalement, c’est une bonne opportunité : un jour je serai le roi !
Il avait parlé d’un air détaché, mais tout le monde savait qu’en fait il se forçait à faire bonne figure.

Après un copieux repas, Yuan leur raconta ce qu’il avait constaté lors de ses voyages.
- La situation dans les régions de Sylvarant est chaotique au niveau  les villages les plus reculés. De plus, pour certaines personnes, l’élue n’a pas rempli son rôle, ils pensent qu’elle a échoué. L’histoire du Cruxis n’est pas claire pour eux. Les prêtres ont du mal à faire comprendre la vérité à ces populations.
Colette était effarée. Des larmes lui montaient aux yeux.
- De plus, reprit Yuan, comme à Tesseha’lla, un mouvement anti-demi-elfes à fait son apparition.
Colette était triste de cette situation. Avec Lloyd ils avaient parcouru le monde, mais elle n’avait rien vu de ce qu’il se passait sous ses yeux.
- Comment faire pour arrêter tout ça, et prouver que les demi-elfes sont innocents ? interrogea Lloyd très inquiet. Même si tu retrouves ceux qui sont à l’origine de cela, les demi-elfes auront toujours une raison de déclarer la guerre contre le roi et même contre le monde. »
Yuan se dit que Lloyd avait bien mûri. Il comprenait vite et cela n’avait pas toujours été le cas. En effet, les demi-elfes se sentiraient trahis par les humains. Les deux peuples étant entrés dans un processus de paix, ses semblables n’apprécieraient pas ce coup de poignard dans le dos. De plates excuses ne suffiraient pas à calmer leur colère.
Sébastien vint les interrompre un instant pour annoncer la venue de deux amis de monsieur Wilder.
« C’est étrange, Raine et Génis ne viendront pas avant deux jours, s’étonna Zélos.
- Il s’agit de la jeune Préséa et de Monsieur Bryant », précisa le majordome.
Très surpris le jeune homme dit à ce dernier de les faire venir. Lorsqu’ils entrèrent dans la pièce, le visage fermé qu’ils abordaient ne laissait rien présager de bon.
Lloyd regardait Préséa avec attention, elle n’avait plus l’air d’une petite fille. En seulement une année, on aurait dit qu’elle avait vieilli d’au moins trois ans. Elle était élancée, n’avait plus ses couettes, et ses cheveux étaient rattachés en une queue de cheval.
Régal, lui aussi avait changé. Il portait un beau costume, celui qu’un président d’une grande société se devait d’avoir. Avec ces cheveux coupés courts, il ne ressemblait plus à l’homme rencontré en prison.
« Préséa et moi, commença Régal, avons décidé de venir te voir pour te faire part des derniers évènements. Ozette et Altamira ont subit des dégâts, heureusement il n’y a que des blessés légers.
- Un groupe d’hommes a saccagé Ozette, continua Préséa en colère. J’ai pu poursuivre et capturer l’un des agresseurs, mais il a préféré se donner la mort plutôt que de me parler. Cependant une chose est sûre, ce n’était pas un demi-elfe, contrairement à ce qu’à déclarer le roi ! »
Zélos réfléchit un instant.
« Le roi serait dans le coup ? Ça expliquerait bien des choses !
- Ou il est manipulé ! supposa Yuan.
- Il est tellement stupide que ça ne serait pas étonnant ! »
Régal leur parla de la psychose qui s’était installée à Altamira. Même lui, malgré sa position, ne pouvait calmer les habitants. 
- Les citadins ont érigé une barricade à l’entrée de la ville. Tout le monde est contrôlé. La situation a dégénéré et je suis impuissant face à ça.
Il soupira tristement.
- On m’a même accusé d’être de connivence avec les responsables, c’est pourquoi je suis parti.
Chacun réfléchissait de son côté à la manière d’endiguer le problème. Mais que pouvaient-ils faire ? Ils ne connaissaient même pas l’ennemi !
« Bien, finit par dire Yuan. Je vais contacter d’anciens renégats, peut-être auront-ils des informations plus précises.
- Tiens moi au courant, fit Zélos. Et pendant que tu y seras, passe au village de Mizuho. Leur réseau d’informations saura peut-être quelque chose ! »
Yuan acquiesça et s’en alla.
« Tu as demandé de l’aide à Sheena ? Comment va-t-elle ? J’ai hâte de la revoir ! dit Colette excitée.
-Oui, j’ai demandé son aide, fit Zélos d’un ton plutôt agacé, et pour toute réponse j’ai reçu une lettre qui en quelques mots disait : « Je vais bien, c’est génial d’être le chef, je te contacte dès que j’ai des infos. Je suis très occupée ce n’est pas la peine de te déplacer, tu es le plus bel homme du monde. »
-Je ne pense pas que la dernière phrase soit d’elle, remarqua Préséa d’un air sceptique.
- Oui, enfin…j’ai un peu enjolivé les choses, mais ça reste vrai ! »
Lloyd et Colette pouffaient de rire.
« Tout ça pour dire, continua-t-il en leur jetant un regard noir, que mademoiselle Sheena, n’a pas été d’une grande aide. Cela fait des mois que je n’ai pas eu de nouvelles, ni d’info, rien !
- Gérer tout un village de ninjas à son âge ne doit pas être facile, j’espère quelle s’en sort, fit Régal.
- Si ce n’est pas le cas, fallait pas qu’elle accepte d’être le chef, car le réseau d’information de Mizuho pourrait être d’une importance capitale, alors si elle ne sait pas le gérer…
-Tu es méchant Zélos, le coupa Colette. Je suis sûr qu’elle est un très bon chef !
-Ne t’énerve pas ma belle Colette, s’excusa-t-il. Je suis certain que tu as raison, mais en attendant nous ne pouvons pas compter sur elle.
-Peut-être ont-ils eux aussi été attaqués ? supposa Préséa.
-Je n’y avais pas pensé », murmura le jeune homme soudain inquiet.
Lloyd fronça les sourcils.
« Si c’est le cas Yuan nous avertira. De plus un village comme Mizuho aura sûrement pu se défendre, ils sont très forts.
-Oui, dit Régal. Et s’ils ont été attaqués ils auront mis leurs meilleurs hommes sur le coup. Ils ne voulaient sans doute pas ébruiter l’affaire, cela expliquerait le silence de Sheena. »
Zélos étira ses bras.
-Le mieux qu’on ait à faire pour le moment est d’attendre Raine et Génis. Je pourrai ainsi annoncer officiellement lors de mes fiançailles mes intentions de pourparlers avec les demi-elfes.
Une fois élevé au rang de fiancé de la princesse, il pourrait imposer ses décisions sans qu’elles soient validées par un conseil où il n’avait pas que des amis.

<< précédent                                                               suivant>>

Posté par _martel_ à 19:19 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

22 septembre 2007

Un ange veille sur toi

Copie_de_pr_s_a_ange
Voici un dessin qui me trottait dans le tête depuis un certain temps. Je voulais faire faire quelque chose tout en douceur et j'espère avoir réussi.
Préséa, reconvertie en ange protecteur pour l'occasion, tient entre ses mains l'exsphère d'Alicia... l'âme de sa soeur...

Naikkoh

Posté par _martel_ à 12:14 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

25 septembre 2007

And the Winner is... !

Copie_de_combat_du_mois_couleur
Dessin réalisé dans le cadre du "combat du mois" sur le site KoT et qui a vu la victoire de Luke (ToA) au détriment de Lloyd (ToS)

Posté par _martel_ à 10:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

Les artworks de ToSée - Molette Prunelle

molette_couleur

Posté par _martel_ à 10:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Les artworks de ToSée - Cloyd Ifstring

Copie_de_cloyd_couleur

Posté par _martel_ à 10:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Les artworks de ToSée - Tennis Mage

Copie_de_tennis_couleur

Posté par _martel_ à 10:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Les artworks de ToSée - Pluie Mage

Copie_de_pluie_couleur

Posté par _martel_ à 10:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]